Ligue 1 (J9) | Le Stade de Reims simpose à Rennes (0-1) et confirme sa solidité face aux clubs européens – France Bleu

Ligue 1 (J9) | Le Stade de Reims s\impose à Rennes (0-1) et confirme sa solidité face aux clubs européens - France Bleu

Rennes-Reims : 0-1. Rennes, cest inquiétant… [Vidéo]

Premier de L1 fin août, Rennes nen finit plus de chuter depuis : contre Reims, les Bretons ont enchaîné un 8e match consécutif, toutes compétitions confondues, sans gagner.

Ils ont montré la maladresse caractéristique des équipes en manque de confiance, lors dune seconde période durant laquelle ils nont pas transformé leur possession du ballon. Les Rennais, hués par leur public au coup de sifflet final, sont désormais dixièmes.

Dans le premier quart dheure du match, les Bretons semblaient encore un peu traumatisés par leur cruelle défaite en Ligue Europa. Mais au fil des minutes, ils se sont hissés au niveau d’intensité exhibé par les visiteurs. 

Video: Stade Rennais FC – Stade de Reims ( 0-1 ) – Résumé – (SRFC – REIMS) / 2019-20

?? #SRFCSDR????? Julien Stéphan : "Nous avons encore manqué d'efficacité dans les zones de vérité " pic.twitter.com/60mFkUwwHi

Sentant la brèche s’ouvrir, le coach Julien Stephan a tenté de redynamiser ses troupes à coups de changements à l’heure de jeu, mais Reims est resté résolu et vaillant dans son approche. Le score restera intact.  

Les Champenois, grâce au but de Boulaye Dia (49e), ont eux réussi un beau coup dans un stade où ils étaient déjà venus gagner la saison dernière.

“Pendant la première heure de jeu, il y avait beaucoup de frustration de ne pas mener. Il a fallu encourager les garçons à la mi-temps pour continuer. Ce but les a libérés. Après, on a eu cinq minutes un peu chanceuses, avec un poteau et une transversale, et on a beaucoup trop subi, parce quon ne sétait pas mis à labri avant. On aurait dû mener par deux buts décart, mais mon équipe est jeune, elle apprend. Ce match va nous permettre de grandir. On marche bien à lextérieur car on a un supplément de rigueur et de discipline. Ladversaire nous laisse de la place et on peut mieux sexprimer. On continue à avancer et je suis content davoir 14 points ce soir” a analysé David Guion après la rencontre.

La co-meilleure défense de L1, avec le PSG, a retrouvé des vertus de solidité, après sa défaite contre Dijon, alors lanterne rouge, lors de la journée précédente (2-1).

Le Stade de Reims a été chercher sa quatrième victoire de la saison à Rennes ce dimanche (0-1, résumé), la troisième à lextérieur après celles acquises à Marseille et Paris. Dominateurs lors du premier acte, les Rémois nont pas réussi à convertir leurs opportunités. Cest finalement dès le retour des vestiaires quils ont pris lavantage avant de subir les assauts incessants des Rennais. Des assauts auxquels ils ont résisté de fort belle manière, parfois bien aidés par la chance puisque les Rouge-Et-Noir ont touché du bois par deux fois.

La formation de David Guion remonte à la 6e place (14 pts) à égalité avec Montpellier quelle recevra après la trêve.

RENNES. Salin – H. Traoré, Gnagnon, Gélin (Tait, 59), Morel, Maouassa – Bourigeaud, Camavinga, Grenier (Hunou, 59) – Mb. Niang, Raphinha (Léa-Siliki, 81). Non entrés en jeu : Bonet (g.), Da Silva, Del Castillo, J. Martin. Entraineur : Julien Stephan.

La configuration de ce rapport de force était claire : Rennes voulait et devait prendre le jeu à son compte contre une équipe habitude à bien quadriller le terrain et exploser en contre. On imaginait donc un certain style de match, mais pas à ce point-là. La première période a ressemblé à une caricature tant les Rouge et Noir ont été inoffensifs dans leurs phases de possession et fragiles à la perte du ballon. Résultat, une pluie doccasions nettes pour des Rémois très habiles sur attaques rapides ou coups de pied arrêtés. Dia (5e, 22e), Donis (11e), Oudin (15e) ou encore Doumbia (45e) ont tous manqué de promptitude ou de réalisme face à un Salin inspiré.

REIMS. Rajkovic – Foket, Disasi, Abdelhamid, Konan – Oudin, Chavalerin, Romao (cap.), Doumbia (Munetsi, 68) – Donis (Kamara, 59), Dia (Suk, 79). Non entrés en jeu : Lemaître (g.), Munetsi, Maresic, Kutesa, Mbuku. Entraineur : David Guion.

Foot – Ligue 1 – Reims simpose et enfonce Rennes

(Le Télégramme / Philippe Priser) Partager Tweeter Envoyer Imprimer Agrandir Mode nuit Retrouvez plus darticles

Dominé une grande partie de la seconde période, Reims sest finalement imposé ce dimanche sur la pelouse de Rennes (1-0).

Messenger LinkedIn Email Le président du Stade Rennais, Olivier Létang, a passé quinze années à Reims, de 1997 à 2012, le club passant de la cinquième à la première division. Plusieurs ex-Champenois lont rejoint, notamment à la cellule de recrutement. Revue de détail, avant la neuvième journée de L1, qui oppose les deux clubs, ce dimanche (17 heures), au Roazhon Park.

Le milieu rémois a été préféré à Dereck Hutasa pour débuter ce dimanche après-midi à Rennes (17 heures). Benjamin Bourigeaud commencera, lui, la partie pour les Bretons, Jonas Martin débutant sur le banc.

Il y a toujours la partie émergée de liceberg. À savoir un président exécutif qui décide quelques heures après son intronisation