Rennes. Le président de la cour d’appel veut garder Nantes

Rennes. Le président de la cour d'appel veut garder Nantes

Rennes. Le président de la cour d’appel veut garder Nantes

« stupéfierait » le premier président, selon ses mots.

Ok Sites Ouest-France Newsletter et alertes Ouest-France Auto Ouest-France Immo Ouest-France Emploi Comparateur Assurances Ouest-France Solidarité Infolocale Codes Promo Codes Promo Cdiscount Codes Promo Asos Album photos Incubateur OFF7 Sites du groupe 20 Minutes Courrier de l’Ouest Presse Océan Le Maine-libre Publihebdos Actu.fr La Presse de la Manche Voiles et voiliers Chasse-Marée Le Marin Édilarge Autres sites du groupe Services Ouest-France Contactez-nous Recrutement Abonnez-vous Mon abonnement Archives du site Bilan gaz à effet de serre Les applications mobiles Ouest-France disponibles en téléchargement

« Si l’on est capable de motiver une réponse affirmative, alors surtout, ne tergiversons pas et faisons vite cette réforme. »

« Est-ce un avantage, en termes de certitudes, qu’à la faveur de cette réforme, les arrêts d’appel seront rendus plus rapidement ou avec une meilleure qualité par la cour d’appel des Pays de Loire que par celle de Rennes ? », interroge Xavier Ronsin. Et aussi : « Est ce que cette réforme constituera une source d’économies importantes pour les finances publiques ? »

de votre localitéheure par heure