Dijon domine Rennes et poursuit sa belle série dans la lutte pour le maintien en Ligue 1 – LÉquipe.fr

Dijon domine Rennes et poursuit sa belle série dans la lutte pour le maintien en Ligue 1 - L\Équipe.fr

DIRECT. Ligue 1 : Dijon ouvre le score face à Rennes

Les Rennais avaient peut-être déjà la tête au Stade de France, où une finale de Coupe de France face au PSG les attend. Ils lont payé cash. Dijon a surpris Rennes ce vendredi à domicile (3-2). Sils ont vu Hatem Ben Arfa et ses coéquipiers revenir à deux reprises au score, les joueurs dAntoine Kombouaré ont su faire preuve de caractère pour lemporter. Auteur dun match plein, Wesley Said a inscrit le but victorieux en fin de rencontre (83e). À lissue du match, Rennes stagne à la onzième place. Dijon est dix-huitième mais revient provisoirement à quatre points dAmiens (17e), qui reçoit Strasbourg ce dimanche.

Dijon se donne les raisons dy croire dans cette fin de saison. Bien entrés dans la partie face à Rennes, les joueurs dAntoine Kombouaré ont tout de suite su mettre de limpact dans les duels. Devant des Rennais beaucoup trop timorés, les Dijonnais ont développé un jeu sans complexe. Nayef Aguerd nest dailleurs pas passé loin douvrir le score dans les premiers instants de la partie (6e) mais sa tête a frôlé le cadre. Mais ce nétait que partie remise. Le principal intéressé a finalement débloqué le verrou rennais, à la réception dun corner de Naïm Sliti (20e). Bousculés, les Rennais sen sont alors remis à la vitesse de MBaye Niang, très remuant, à la pointe de lattaque.

Les occasions se sont ensuite multipliées de part et dautre, mais, porté par son public, cest Dijon qui a donc fini par faire la différence, au terme dune belle action collective (3-2, 83e). De quoi redonner le sourire à des supporters qui sétaient dit profondément blessés par le geste de lindividu interpellé à la suite des incidents de la semaine passée.

Malmenés un peu trop souvent dans le premier acte, les Rennais ont abordé la deuxième période dune tout autre manière. Si les Dijonnais ont créé une première sueur froide, Rennes a pu sappuyer sur un Tomáš Koubek, impérial dans son duel face à Wesley Said (49e). Bien plus entreprenants, les joueurs de Julien Stéphan ont fini par être récompensés. Servi en pivot par Clément Grenier, Adrien Hunou a remis les siens dans le sens de la marche (52e). La rencontre sest alors emballée des deux côtés. Touchés dans leur orgueil, les Dijonnais se sont à nouveau mis en évidence.

En misant sur les contres, les joueurs dAntoine Kombouaré ont su profiter des moindres espaces laissés par les Rennais. À la réception dune frappe de Wesley Said, repoussée par Tomáš Koubek, Benjamin Jeannot sest illustré avec la manière en réalisant un ciseau acrobatique qui na laissé aucune chance au portier tchèque (55e). Après avoir concédé quelques situations chaudes, les Rennais se sont une nouvelle fois réveillés, grâce à une belle inspiration de MBaye Niang (61e). Mais Dijon en voulait plus. Servi par Romain Amalfitano, Wesley Said sest offert un joli numéro dans la surface avant de crucifier un Tomáš Koubek impuissant. Un résultat qui permet à Dijon dentretenir ses espoirs de maintien en Ligue 1 la saison prochaine.

Désormais, Dijon met une énorme pression sur Guingamp et Caen dans la course au maintien. Léquipe de Kombouaré prend 4 et 5 points davance sur ses deux concurrents. Dijon assure donc sa place de barragiste et revient même provisoirement à 4 points dAmiens. 

En simposant face au Stade Rennais (3-2), en ouverture de la 33e journée de Ligue 1 Conforama, le Dijon FCO, barragiste, a réalisé une belle opération dans le bas du classement.

Le Dijon FCO tient la forme ! En empochant les trois points au terme d’un joli match face au Stade Rennais, vendredi, les Dijonnais ont enchaîné un 3e match sans défaite et réalisé une superbe opération dans la course au maintien. Le DFCO, 18e, revient provisoirement à quatre longueurs de l’Amiens SC, 17e avec un match en moins.

Victoire importante de Dijon ce soir dans le cadre de son opération maintien. Le DFCO a eu la peau de Rennes 3-2 en ouverture de la 33e journée de Ligue 1 grâce à des buts de Aguerd (20e), Jeannot (55e) et Saïd (83e). Voilà les Bourguignons revenus à 4 pts d'Amiens, premier non-relégable. Avec cette défaite, les Bretons peuvent eux quasiment dire adieu à l'Europe. Ils sont 11e et comptent 10 pts de retard du Saint-Etienne, 4e.

Les Rennais monopolisent le ballon en première période mais ne font rien de leur domination. A l’inverse, les Dijonnais frappent juste et se mettent sur de bons rails en débloquant le score au bout de 20 minutes. Après un tir d’Amalfitano repoussé par Koubek, Sliti se charge de botter le corner. Nayef Aguerd s’élève au-dessus de Niang et fusille le gardien de la tête (1-0, 20e). Le SRFC peine à réagir. Il faut attendre la 35e minute pour voir la première bonne situation rennaise. Après une belle aile de pigeon de Traoré, Niang tente sa chance à l’entrée de la surface. Son tir passe juste au-dessus de la transversale. Les Bourguignons menacent Koubek quelques secondes plus tard. Après un centre en retrait d’Alphonse, Wesley Saïd a le temps de s’appliquer. Sa frappe n’est pas assez puissante pour tromper le portier, qui détourne du pied (36e). Ben Arfa se procure la dernière occasion des 45 premières minutes. Son coup franc enroulé semble retomber sous la barre mais Runarsson claque le ballon en corner (45e+3).

Riche en spectacle et en rebondissements, la seconde période reprend avec une nouvelle action dijonnaise. Koubek doit intervenir pour empêcher Saïd de creuser l’écart (49e). Plus percutants, les Bretons reviennent à la hauteur du DFCO. Grenier glisse le ballon à Adrien Hunou, devant la surface. Dos au but, le Breton se retourne et égalise d’un joli tir croisé (1-1, 52e). Loin dêtre sonnés, les Dijonnais reprennent rapidement les devants. Koubek repousse dans l’axe un tir de Saïd. Auteur d’un superbe but face au PSG il y a un an et demi, Benjamin Jeannot régale à nouveau le stade Gaston-Gérard en envoyant sa reprise de volée dans la cage rennaise (2-1, 55e). Les Rouge et Noir reviennent à la hauteur de leurs adversaires juste après l’heure de jeu. Clément Grenier s’offre sa 2e passe décisive de la soirée en délivrant un joli ballon par-dessus la défense. Parti à la limite du hors-jeu, Mbaye Niang contrôle de la poitrine, dos au but, avant de marquer d’un superbe retourné sa 8e réalisation de la saison (2-2, 62e). Les joueurs d’Antoine Kombouaré ont finalement le dernier mot dans cette rencontre emballante. Trouvé par Chafik sur la droite de la surface, Wesley Saïd élimine Da Silva d’une belle feinte de frappe avant de tromper le portier tchèque (3-2, 83e). Le SRFC ne se relève pas.

Ligue 1 : La victoire de lespoir pour Dijon

Grâce à sa 7e victoire de la saison, sa 2e en trois journées, le Dijon FCO conforte sa place de barragiste et met la pression sur l’Amiens SC, qui jouera dimanche sur la pelouse du FC Nantes. Le Stade Rennais, de son côté, pointe à la 11e position en attendant les autres matchs de cette 33e journée.