Rennes retrouve la victoire – Stade Rennais Online

Rennes retrouve la victoire - Stade Rennais Online

Rennes : Julien Stéphan fixe ses conditions pour rester

 Ça fait partie du métier, c’est une expérience très enrichissante. Je crois que ce qui est essentiel à retenir dans cette semaine, c’est qu’on ne peut pas toucher au groupe et l’entraîneur doit être garant de l’unité collective. A partir du moment où on touche à l’unité collective, alors on touche à quelque chose d’essentiel. Et moi, j’ai considéré qu’on avait touché à l’unité collective et je devais intervenir à ce moment-là. 

 J’ai envie d’être entraîneur du Stade Rennais la saison prochaine. Réfléchi à quitter le club ? Je n’ai pas réfléchi en ces termes-là. Ma conversation avec Létang restera dans l’ordre du privé. Je n’ai pas reçu d’offres d’autres clubs de Ligue 1. 

 Il faudra bien réussir l’intersaison. Le recrutement est essentiel. J’aimerai conserver Mbaye Niang, on va tout faire pour le garder. Ben Arfa ? Je ne sais pas s’il sera là la saison prochaine. 

En France, à part le PSG, il ny a que l ASSE qui fait rêver Hatem Ben Arfa dans le style de jeu. En froid avec son entraîneur Julien Stéphan, lattaquant de 32 ans pourrait quitter le Stade Rennais à lissue de cette saison. Cette option semble même se préciser après la sortie du président de lécurie bretonne. Une aubaine pour les Verts ?

“Le bilan est forcément positif. En championnat quand jai repris léquipe, le classement cétait la 14ème place, on a enchaîné des résultats positifs en décembre puis lenchaînements des matches, la Coupe dEurope a fait ensuite quon a eu plus de mal à performer. Mais il y a eu les émotions. Le sport de haut niveau cest vivre des moments comme ça, de partage entre le groupe, les supporters, qui sont exceptionnels. Ce sont des moments forts dans la saison.”

Cinq jours après avoir critiqué le jeu de son équipe, Hatem Ben Arfa a été écarté pour le match du Stade Rennais à Strasbourg, ce samedi, dans le cadre de la 37e journée de Ligue 1. Mieux, dans une interview accordée au quotidien régional Ouest-France, le président du club breton, Olivier Létang, a ouvertement montré la voie de sortie à lancien avant-centre du PSG.

“Elle est encore présente, cest un moment historique, le club attendait ça depuis 1971. Cest un moment qui va rester gravé dans nos têtes et dans nos coeurs.”

On en a parlé avec Julien (Stéphan). Il aura tout mon soutien et une solidarité totale envers le choix quil fera de le convoquer ou pas pour les derniers matches de la saison. Jai toujours mis Julien très à laise par rapport à ses choix en lui disant : “Si tu fais des choix qui peuvent être difficiles, le club est avec toi”. Il ny a pas de joueur, ni aujourdhui, ni dans le futur, qui sera plus important que le club, léquipe et lentraîneur.

Lentraîneur, on doit lui donner de la force. Je veux lui donner de la force. Cest un métier difficile. Donc il ne doit pas y avoir lespace dune feuille de papier entre le président et lentraîneur , a déclaré lex-directeur sportif du PSG.

“On a eu une multitude de situations et avec un peu de réussite, on avait matière à gagner ce match. Le fait dêtre poissard, il y a des explications objectives à cela. Je naccuse personne. Ce qui me rassure, cest que les garçons ont tout donné”, a-t-il déclaré.

Il y a un élément qui guide Ben Arfa, cest le plaisir. Mais il y a un élément qui nous guide, nous, cest quil ait envie dêtre avec nous. À partir du moment où Hatem indique quil ny a pas de notion de plaisir, et donc pas denvie, cela paraît effectivement plus difficile , a ajouté Létang, actant ainsi la rupture avec le dribbleur français.

Présent ce dimanche sur le plateau de Téléfoot, Julien Stéphan a évoqué son avenir sur le banc du Stade Rennais. Il est aussi question d’Hatem Ben Arfa.

Strasbourg – Laurey évoque un manque de réussite

Une situation qui pourrait faire les affaires de lASSE en cas de qualification en coupe européenne et si les dirigeants acceptent de consentir des efforts financiers pour le salaire du natif de Clamart. Le Betis et le FC Séville seraient aussi intéressés par Ben Arfa.