Strasbourg-Rennes: Le Stade Rennais remonte à la 10e place, sans Ben Arfa – 20 Minutes

Strasbourg-Rennes: Le Stade Rennais remonte à la 10e place, sans Ben Arfa - 20 Minutes

Rennes : Julien Stéphan fixe ses conditions pour rester

Lancer le diaporama Ligue 1 | Top 10 des meilleurs buteurs de la saison 2018 – 2019+14Julien Stéphan restera-t-il à Rennes la saison prochaine ?Credit Photo – Icon Sport LANCER LE DIAPORAMAOnze MondialFRANCELigue 1Saison 2018-2019Rennes : Julien Stéphan évasif sur son avenir Le 19/05/2019 par Rafael Da Silva Ligue 1 Rennes : Julien Stéphan évasif sur son avenir Une déclaration lourde de sens de la part de lentraîneur actuel du Stade Rennais. Un moyen deffectuer une pression sur les dirigeants ?

Mal en point en début de saison sous Sabri Lamouchi, le Stade Rennais a montré un tout autre visage avec Julien Stéphan aux commandes. Avec notamment de meilleurs résultats en championnat et un style de jeu bien plus plaisant. Le club s’est même offert le scalp du Paris Saint-Germain en finale de Coupe de France après une séance de pénaltys jusqu’au bout de la nuit. L’Europe tend donc les bras aux bretons.

RC Strasbourg – Stade Rennais (0-2) : Stéphan savoure, Laurey déplore le manque de réussite

Néanmoins, certaines polémiques sont venues polluer l’atmosphère du club ces derniers temps, notamment avec la déclaration d’Hatem Ben Arfa sur le niveau de jeu de l’équipe récemment. Sur le plateau de Téléfoot, Julien Stéphan a tenu à s’exprimer sur son avenir : « Si les conditions me permettent de continuer à faire progresser l’équipe, oui je serai là. Mais il me faut avoir une discussion avec les dirigeants pour savoir si ces conditions seront réunies… Ben Arfa ? Ça fait partie du métier, c’est une expérience très enrichissante. Je crois que ce qu’il faut retenir de cette semaine, c’est qu’on ne peut pas toucher au groupe. L’entraîneur doit être garant du groupe, son défenseur, on ne peut pas mettre en péril l’unité collective. »

Voir le diaporama🚨Juventus Turin – Atalanta Bergame : les équipes officielles !Voir le diaporama🚨Naples – Inter Milan : les équipes officielles !Voir le diaporama🚨 Finale U17 : Pays-Bas – Italie, les équipes officielles !Voir le diaporama🚨 Eibar – Barça : les équipes officielles !Voir le diaporama🚨 Real Madrid – Betis Séville : les équipes officielles !Partenairesà lire aussi Lire larticleLille : une nouvelle piste pour remplacer Pépé ! Lire larticlePSG : Kylian Mbappé nécarte pas de quitter le club Lire larticleAS Roma : Bielsa toujours ciblé ! Lire larticleMbappé sacré, le Real Madrid sombre, Griezmann se rapproche du Barça … les immanquables du jour Lire larticleSerie A : lAtalanta peut rêver, lInter trembler Lire larticleASSE : Saliba sur les tablettes dune grosse écurie de Premier League Lire larticleSerie A : le nouveau maillot du Milan AC dévoilé ! Lire larticleTrophées UNFP : découvrez tous les lauréats ! Onze Mondial est un magazine de football historique dans le paysage de la presse écrite française avec plus de 40 ans dexistence. Dans le giron du groupe Horyzon depuis 2016 dont il est le pilier de la verticale sport, Onze Mondial est le média foot qui se transmet de père en fils traitant de lactualité du ballon rond avec des news, des dossiers, des interviews exclusives et toutes les grandes compétitions en direct.

“Elle est encore présente, cest un moment historique, le club attendait ça depuis 1971. Cest un moment qui va rester gravé dans nos têtes et dans nos coeurs.”

Alors que le Stade Rennais restait sur trois nuls d’affilée et vit quelques remous en coulisses notamment avec l’affaire Ben Arfa, la victoire à Strasbourg fait du bien. Julien Stéphan, après la rencontre, a partagé sa satisfaction.

Selon le coach breton, retrouver le chemin de la victoire était quelque chose d’important avant la clôture du championnat. C’est une victoire qui fait du bien. Quand on est compétiteur et qu’on a pas gagné depuis longtemps ça crée un manque. On n’a pas fait un match extraordinaire mais on a été très solidaires et on a montré beaucoup de courage et d’abnégation contre Strasbourg, qui a fait un très bon match, porté par son public. C’était un match intéressant pour une fin de saison. Les joueurs sont allés chercher cette victoire, ils ont provoqué la réussite. Après la finale de la Coupe de France on ne souhaitait pas galvauder la fin du championnat. On est à 3 nuls et une victoire. Contre Lille, l’enjeu sera de rester invaincu , a confié Stéphan.

Thierry Laurey, de son côté, n’a pu que déplorer le manque de réussite de son équipe qui a pourtant mis de bons ingrédients, notamment en première période, pour mettre le Stade Rennais en difficulté. Je ne dirais pas que c’est cruel parce qu’on a eu suffisamment d’occasions pour marquer. J’ai eu l’impression de revoir le match de Dijon avec beaucoup de tirs, de sauvetages sur la ligne, un poteau. Il y avait tous les ingrédients mais à l’arrivée, ça ne passe pas. C’est rageant parce qu’en première mi-temps, la seule occasion qu’ils ont, c’est un coup franc à 20 mètres et ça finit en pleine lucarne. En deuxième mi-temps, lorsqu’on a mis un peu plus d’attaquants sur le terrain, Rennes a eu quelques balles de contres et on prend le but classique qui scelle le résultat. On s’est cassé les dents sur cette défense et on n’a pas toujours fait les bons choix. Ce n’est pas mérité car on a fait suffisamment d’efforts. Après c’est une histoire d’efficacité, de lucidité. Les garçons ont donné le maximum. En janvier, on tirait 5 fois au but, on marquait 4 fois. Là on aurait aussi pu marquer 4 ou 5 buts mais au final on perd 2-0 , a confié Laurey devant la presse.