Pas de vainqueur entre Rennes et Brest – Stade Rennais Online

Pas de vainqueur entre Rennes et Brest - Stade Rennais Online

Rennes : Olivier Létang enrage contre larbitrage et le VAR

C’est l’une des images marquantes de cette soirée de Ligue 1. Sur un choc entre un défenseur du Stade Brestois et son gardien, dû à une poussette d’un Rennais, un but était accordé au Stade Rennais au Stade Francis-Le Blé. S’en est suivi un long imbroglio pendant lequel les joueurs du SB29 ne voulaient pas reprendre le jeu sans l’intervention du VAR. Après visionnage de la séquence, Clément Turpin, l’arbitre de la rencontre, annulait finalement l’avantage donné aux Bretons (score final 0-0). Une décision que ne comprend pas Olivier Létang, le président du Stade Rennais.

« Il y a deux situations qui sont pour le moins ambiguës. En première période, il y a un penalty non sifflé sur Raphinha. On a revu les images, il y avait faute. À aucun moment il y a eu consultation du VAR. À la 65ème minute, le but est dans un premier temps validé par larbitre après échanges avec ses collègues qui avaient les images. Cest allé très vite, il a alors largement pris le temps danalyser la situation, a lâché le dirigeant du club breton avant d’enchaîner. On saperçoit que sur les derniers matches, cinq points se baladent quelque part. On se pose des questions par rapport à des décisions arbitrales particulières. On ne va pas entrer dans la parano ou la théorie du complot mais il faut sinterroger. Ça veut dire quoi ? La prochaine fois quune décision ne nous est pas favorable, on nengage pas ? Au-delà du Stade Rennais, ce sont des situations que lon ne peut pas revoir cette saison. »

Le Stade Francis Le Blé affichait complet pour cette première confrontation entre le Stade Brestois et le Stade Rennais. Malgré lanimation et lambiance, ainsi quun quart dheure de confusion autour dun but refusé, le score est resté vierge.

Lentraîneur de Rennes Julien Stéphan a évidemment été interrogé sur le but accordé puis refusé à Raphinha lors du nul à Brest (0-0). Il estime que son équipe avait fait le nécessaire pour simposer.