Ligue 1 : Rennes muet à Brest dans un match qui fera parler, Bordeaux convaincant, Nice tombe à Montpellier – France Football

Ligue 1 : Rennes muet à Brest dans un match qui fera parler, Bordeaux convaincant, Nice tombe à Montpellier - France Football

Football : Montpellier simpose au caractère face à Nice (2-1)

Montpellier recevait Nice à l’occasion de la 5e journée de Ligue 1. Après l’ouverture du score par Tameze pour les Aiglons (35′), Delort (37′) et Mollet (57′) ont donné la victoire aux Montpelliérains (2-1). En attendant les rencontres de dimanche, le MHSC occupe la 10e place du championnat. Samedi prochain, Montpellier se déplacera à Marseille.

C’est avec beaucoup d’envie que les deux équipes rentraient dans la partie et rapidement les gardiens se mettait en valeur devant les attaquants. Laborde reprenait un centre d’Oyongo que Benitez allait chercher au pied de son poteau gauche (16′). Le gardien niçois était ensuite suppléé par son montant sur une reprise de volée surpuissante de Ferri aux 20 mètres (25′).

Le derby breton a pu paraître chaud par moments mais personne na pu prendre le dessus sur lautre au final. Rennes pourra nourrir quelques regrets après un match longtemps dominé mais mal récompensé. La faute, notamment, à deux buts refusés. Si le premier est logique (hors-jeu de Da Silva), le deuxième a suscité une grande confusion. Percuté par son défenseur Castelletto sur un centre, Larsonneur était en effet au sol lorsque Raphinha a cru ouvrir le score sur laction suivante. Sauf que Siebatcheu avait poussé au départ Castelletto, ce qui a conduit au choc ensuite. Dabord validé, le but a logiquement été refusé par Mr Turpin après le VAR. Alors que les Brestois avaient dabord contesté, ce sont les Rennais qui ont à leur tour hausser le ton ensuite, entraînant plusieurs minutes dinterruption. Rennes loupe ainsi loccasion de rejoindre le PSG en tête du championnat (deux points de retard).

Nice n’était pas en reste avec notamment Atal, véritable poison sur son côté gauche. Le danger s’approchait de plus en plus des cages montpelliéraines. Lees-Melou trouvait Dolberg dans la surface qui ouvrait son pied. Rulli s’interposait devant l’attaquant danois (29′).

Le Bordeaux version Paulo Sousa semble (enfin) prendre forme. Les Girondins enchaînent un quatrième match sans défaite (deux victoires, deux nuls) et semblent de mieux en mieux. Renforcés par Laurent Koscielny, toujours aussi solide en défense centrale, ils ont pris le match par le bon bout face à Metz. Avec deux buts inscrits en neuf minutes, dont un sublime de Briand sur un ciseau parfaitement exécuté (1-0, 7e). De Préville a ensuite doublé la mise sur un contre relayé par Hwang (2-0, 9e). Par la suite, les Bordelais ont géré leurs efforts face à des Grenats inoffensifs et qui confirment une statistique incroyable : le FC Metz na remporté aucun de ses 29 derniers déplacements à Bordeaux dans lélite (8 nuls, 21 défaites).

Les actions s’enchaînaient d’une cage à l’autre. Benitez écartait une frappe lointaine de Delort. Dans la foulée, Ferri récupérait le ballon et le glissait aux 6 mètres pour Laborde qui ne parvenait pas à tromper le gardien niçois (30′).

Un point pour Dijon, enfin. Restant sur quatre défaites consécutives, le club bourguignon a décroché un point plus que mérité face à Nîmes (0-0). Face à des Gardois assez effacés, les hommes de Jobard se sont procuré pas mal doccasions sans concrétiser, avec notamment un Mama Baldé actif mais maladroit (6 tirs, 0 cadré). Tout premier point cette saison pour Dijon,

Une nouvelle fois, Atal s’enfonçait dans la défense montpelliéraine avant d’être dépossédé du ballon par un tacle d’Hilton. Arrivé lancé, Tameze déclenchait un véritable coup de canon sous la barre transversale de Rulli pour l’ouverture du score (0-1, 35′).

À suivre la rencontre entre Paris et Strasbourg (17h30). Lors des matchs de 20h00, Rennes, actuel deuxième, ira à Brest. Nîmes se déplacera à Dijon, Montpellier accueillera Nice et Bordeaux recevra Metz.

la 5e journée de L1 en direct : Montpellier renverse Nice, Bordeaux assure contre Metz

Montpellier réagissait instantanément. À la réception d’un corner, Benitez repoussait la tête de Ferri mais ne pouvait rien faire sur celle de Delort qui égalisait avec son deuxième but de la saison (37′).

Après la victoire de Lille face à Angers 2-1 et le match nul de Lyon à Amiens 2-2, suite de la 5e journée de Ligue 1 ce samedi.

De retour sur la pelouse, les Niçois se portaient les premiers à l’attaque. La frappe de Lees-Melou était contrée par le dos d’un défenseur et reprise puissamment par Cyprien dont la reprise de volée était détournée par Rulli (46′). Touché au mollet, Congré devait laisser sa place à Cozza (47′).

Ligue 1 : Montpellier renverse Nice, Bordeaux domine Metz, Dijon prend son premier point

Montpellier répliquait victorieusement quelques minutes plus tard. Oyongo trouvait Delort qui déviait de la tête pour Mollet. Le milieu de terrain, au duel avec Lloris dans la surface, trompait Benitez d’une frappe croisée (52′).

La polémique : Turpin influencé par les Brestois ? 65e minute de jeu à Brest. Dans ce Derby breton plus ennuyant quexcitant, Raphinha, dernière recrue rennaise, pense inscrire son premier but sous ses nouvelles couleurs. Alors que larbitre de la rencontre, Clément Turpin, accorde justement le but, la suite plonge la rencontre dans le flou puis dans le chaos total. Dabord parce que les Brestois, staff et joueurs compris, hurlent au scandale, demandant une faute dun Rennais sur leur gardien Gautier Larsonneur. Devant les images, pourtant, cela semble très clair : il y a bel et bien un contact rugueux mais cela se passe entre deux Brestois, Larsonneur et Casteletto. Raphinha ayant juste profité de ce choc entre les deux coéquipiers pour pousser le ballon dans le but vide.

Patrick Vieira (Nice) : Cette défaite à Montpellier fait mal – Foot – L1 – Nice

🔥 Et oui la température monte toujours après un but, hein @MOLLETFlorent ? 😅#MHSCOGCN 2⃣-1⃣ pic.twitter.com/ATw2aWsh3T

Le rythme était plus haché dans cette seconde période et Montpellier ne parvenait pas à se mettre à l’abri d’un retour niçois. Ce qui aurait pu arriver sur une action anodine. Cozza laissé passer une passe en profondeur de Cyprien. Atal surgissait devant Rulli pour lui subtiliser le ballon qui revenait finalement sur Ganago. Ce dernier n’ajustait pas sa frappe que renvoyait Hilton en position de dernier défenseur (79′).

Soir de première… Tout ce quil faut savoir avant Montpellier-OGC Nice

Si dans les dernières minutes Montpellier reculait de plus en plus, Nice semblait trop impuissant et n’arrivait plus à approcher des cages de Rulli. Les Montpelliérains l’emportent logiquement et se rassurent avant le déplacement au stade Vélodrome samedi prochain.

Voici les 11 Niçois qui débuteront ce soir ! 🔥🔴⚫️➡️ Première en rouge et noir pour Kasper Dolberg 🇩🇰 ➡️ Première titularisation pour Adam Ounas 🇩🇿 #MHSCOGCN pic.twitter.com/Aybq39Zsh8

Montpellier : Rulli- Souquet, Mendes, Hilton, Congré (47′ Cozza), Oyongo – Ferri, Le Tallec, Mollet (88′ Dolly) – Delort, Laborde (80′ Ristic). Remplaçants : Bertaud, Cozza, Ristic, Adouyev, Dolly, Skuletic, Camara. Entraîneur : Michel Der Zakarian. Avertissements : Mendes (39′), Mollet (64′).

Bienvenue sur ce direct commenté sur RMC Sport du multiplex de la 5e journée de Ligue 1, avec des affiches qui sannoncent équilibrées et indécises : Brest-Rennes, Bordeaux-Metz, Dijon-Nîmes et Montpellier-Nice.

Nice : Benitez – Coly (61′ Claude-Maurice), Lloris, Pelmard, Burner – Cyprien, Lees-Melou, Tameze (61′ Ganago) – Ounas, Atal, Dolberg (77′ Myziane). Remplaçants : Clémentia, Nsoki, Lusamba, Barbosa, Claude-Maurice, Myziane, Ganago. Entraîneur : Patrick Viera. Avertissements : Atal (21′), Coly (42′).

 Oui, ça fait beaucoup de bien. Surtout après les deux penaltys ratés à la Mosson. Tout le monde sait tout l’amour que j’ai pour ce club. Je suis soulagé. J’ai retrouvé des sensations, je suis mieux physiquement. J’ai eu véritablement sept jours de vacances après une aventure extraordinaire. Je suis revenu, j’ai beaucoup bossé et faut que je bosse encore. Sur le second penalty, je le manque parce que j’ai douté après avoir raté le premier. Benitez a fait un gros match, il permet à Nice de rester en vie. 

Nice, désormais aux mains de l'industriel anglais Jim Ratcliffe, a été freiné dans son bel élan initial en s'inclinant (2-1) samedi à Montpellier lors de la 5e journée de Ligue 1, au bout d'une rencontre emballante. Menée à la suite d'un but du milieu de terrain Adrien Tameze (35), l'équipe de Michel Der Zakarian a renversé les Niçois grâce à son attaquant international algérien Andy Delort (37), auteur du but égalisateur, puis passeur pour le meneur de jeu Florent Mollet (56). Les Azuréens, amoindris dans le secteur défensif, chutent pour la première fois de la saison à l'extérieur après s'être imposé à Nîmes (1-2) et à Rennes (1-2). En l'absence du capitaine brésilien Dante, de Christophe Hérelle ou Marlang Sarr, l'équipe de Patrick Vieira a peiné à contenir le réveil de l'attaque héraultaise, emmenée par les deux complices Delort et Laborde. Montpellier, qui vit encore une fin d'été difficile, enchaîne une deuxième victoire probante à la Mosson trois semaines après celle obtenue devant Lyon (1-0). L'équipe de Der Zakarian se relance provisoirement à la 11e place, et surtout regonfle sa confiance à dix jours du derby languedocien face à Nîmes, rendez-vous majuscule.

Pure player dinfos et dactualités du #MHSC, depuis 2007. News, résumés des matches, résultats, analyses, transferts, notes darpès-matchs, photos, vidéos. Toute lactu football du Montpellier-Hérault-Sport-Club cest sur #AllezPaillade. Site non-officiel du MHSC

En titularisant Youcef Atal et Adam Ounas sur les côtés de l'attaque, Nice a misé sur la vitesse pour perturber la défense héraultaise, conduite par le vétéran Vitorino Hilton, âgé de 42 ans. Les deux feux follets ont compensé la relative timidité de l'avant-centre danois Kasper Dolberg, transféré de l'Ajax Amsterdam et titularisé pour la première fois. Six minutes après un duel perdu par Pierre Lees-Melou face à Geronimo Rulli (29), l'international algérien Atal a échappé au défenseur Pedro Mendes. Il a offert une passe en retrait à Tameze, qui a marqué d'une frappe surpuissante de vingt mètres (35).

France : Delort face au trio algérien de Nice

Un autre international algérien: Andy Delort a ramené Montpellier immédiatement (37) dans le match en reprenant d'une tête à bout portant un ballon repoussé par le gardien argentin Walter Benitez. Une égalisation logique pour l'équipe de Der Zakarian qui avait eu trois grosses occasions par l'attaquant Gaëtan Laborde (16, 30) et par une frappe sur le poteau de Jordan Ferri (25).

Montpellier renverse Nice, Bordeaux enchaîne

Onze minutes après la reprise en seconde période, moins rythmée, Montpellier a pris l'avantage sur un magnifique but. Delort, servi par Ambroise Oyongo, a remis à Mollet, qui a surpris Benitez d'un tir croisé à raz de terre (56). A l'aube de la dernière demi-heure, Vieira a pris tous les risques en intégrant l'attaquant camerounais Ignatius Ganago et le milieu offensif Alexis Claude-Maurice aux dépens du défenseur Racine Coly et du milieu relayeur Tameze. Mis à part une mésentente de la défense héraultaise, mal exploitée par Ganago (79), et un coup franc lointain de Cyprien (90+3) Nice n'a pas réussi à perturber la forteresse de Montpellier et a fini par concéder une défaite logique.

90+4' VICTOOOOOOOOOIRE \ud83c\udf89\ud83c\udf89\ud83c\udf89Après un match plein, les Montpelliérains ont enfin été payés de leurs efforts. Les 3 points sont dans la poche !#MHSCOGCN 2\u20e3,2\u20e3-1\u20e3,1\u20e3 pic.twitter.com/3RXnA2kST7