À Rennes, le dépôt pétrolier a été débloqué par les gendarmes – Le HuffPost

À Rennes, le dépôt pétrolier a été débloqué par les gendarmes - Le HuffPost

Les manifestants quittent le dépôt pétrolier de Brest

Alors que les professionnels du BTP se sont faits déloger ce mardi matin du dépôt de Vern-sur-Seiche, les manifestants brestois quittent le dépôt situé sur le port de Brest de leur propre chef depuis la fin de matinée, même sils ne sont pas satisfaits des négociations qui se sont déroulées lundi au Ministère de léconomie.  

Les camions sont presque tous repartis, ce mardi midi. Les trois préfabriqués que les manifestants avaient installés devant le dépôt pétrolier de Brest sont en train dêtre vidés, avant dêtre enlevés.

En cas de crise plus longue, lIle-de-France serait la première région touchée, du fait de son plus faible ratio de stocks. Le Conseil national des professions de lautomobile a ainsi adressé une lettre aux stations-service de la région. Bien que ne disposant pas dinformation relative à un blocage des raffineries ou dépôts pétroliers  ,lorganisme appelle à la prudence, en demandant danticiper les approvisionnements et de conserver des stocks maximums , précise le Figaro.

Le dépôt pétrolier de #Brest en cours dévacuation par les patrons du BTP. Ils estiment ne plus avoir assez dimpact suite à lévacuation de celui de Vern par les forces de lordre pic.twitter.com/0JpplZXm4F

Grèves, blocages de dépôts pétroliers: faut-il craindre une pénurie dessence ?

“Nous nous sentons trahis”, confie un des patrons, qui dénonce la position de la direction nationale de son syndicat. Si les professionnels du BTP repartent ce nest pas parce quils ont obtenu gain de cause mais parce quils redoutent la venue des forces de lordre.”On ne veut pas en arriver à se faire enlever par les CRS, ce nest pas notre but”, explique David Legall, un artisan finistérien qui participait au blocage dès jeudi soir. Ils ajoutent que les stations commencent à être réapprovisionnées en Bretagne, et que le blocage na plus dutilité pour linstant.

Pour voir venir les pénuries en fonction du lieu de résidence, le site Essence&Co, également disponible en application, est pris dassaut, avec plus d1,5 million de visiteurs ces derniers jours contre les 500 000 utilisateurs habituels, selon le Figaro. Le site permet de consulter en temps réel le prix des carburants et sa disponibilité dans chaque station essence grâce à une carte collaborative.

Ce midi, lamertume et le dépit prédominent. “Cest la troisième fois quon vient bloquer depuis lan dernier, _on a perdu du temps et de largent en délaissant nos chantiers, et pour rien !_”, déplore un patron de TPE. Certains veulent désormais prendre le temps de la réflexion, avant denvisager dautres formes dactions potentielles.

Les gendarmes ont libéré les accès au dépôt pétrolier de Vern-sur-Seiche dans la banlieue de Rennes (Ille-et-Vilaine) dans la nuit de lundi à mardi. Il était bloqué depuis jeudi par les entrepreneurs du BTP.

Ces derniers protestent contre la suppression de leur avantage fiscal sur le gazole non routier (GNR).

Alors que les artisans de BTP poursuivent leur blocage des dépôts pétroliers, notamment à Vern-sur-Seiche près de Rennes, de nombreuses stations essences sont fermées dans lOuest pour cause de pénuries. Pour rappel, les manifestants sopposent à la suppression en juillet 2020 prochain du gazole non-routier (GNR), détaxé, quils utilisent pour leurs engins de chantier. 

Dautres dépôts et raffineries essentiellement sur la façade Atlantique comme Brest, Lorient mais aussi le Mans restent bloqués.

Les professionnels du BTP ont rencontré Bruno le Maire le ministre de lEconomie ce lundi 02 décembre matin, ils soulignent des “avancées” et doivent donner leur réponse mardi 03 décembre sur la levée des blocages des dépôts pétroliers.

Blocage du dépôt pétrolier de Vern-sur-Seiche : le carburant commence à manquer à Rennes | LCI

Dans lOuest, ces centaines de stations-service sont en rupture totale de carburant ou en rupture partielle selon une carte interactive du Télégramme. Mais le mouvement prend de lampleur et les premières pénuries ont été signalées en Île-de-France, dans la région de Marseille et dans le Nord selon le site pénurie.mon-essence.fr qui répertorie au total 412 stations en rupture totale et 385 en rupture partielle.

De plus pour éviter toute sur-consommation de la part des automobilistes, la vente de carburant au jerrican est interdite.

À Vern-sur-Seiche, 130 gendarmes vers 4h15 ont fait bouger les quarante engins de chantier qui bloquaient lentrée principale. Lopération sest déroulée dans le calme. Les approvisionnements des camions-citernes vont pouvoir reprendre à partir de 9H30 , a expliqué Augustin Cellard, directeur de cabinet de la préfète dIlle-et-Vilaine Michèle Kirry.

“On a été dégagés comme des chiens. Ils ont menacé de saisir notre matériel”, a protesté Jean-Marc Pelatre, entrepreneur du BTP, présent lors du déblocage. “Déçu”, M. Pelatre a jugé que lÉtat préférait “donner aux gens qui ne travaillent pas, aux fainéants”. “Et nous qui faisons marcher léconomie française, on ne nous respecte pas”, a-t-il dénoncé.

Les gendarmes interviennent pour évacuer le dépôt de carburant de Vern-sur-Seiche, près de #Rennes, bloqué depuis jeudi soir par les professionnels du BTP. pic.twitter.com/ZDDGoVaUhj

Des pénuries dessence sont constatées dans plusieurs stations. Après le Finistère dimanche et lIlle-et-Vilaine lundi, les préfet du Morbihan et des Côtes-dArmor ont pris à leur tour mardi des arrêtés réquisitionnant des stations-services du département “afin dassurer la continuité des services chargés dune mission prioritaire”.

Deux personnes ont été tout de même placées en garde à vue. Cette opération a été décidée par la préfète en raison des difficultés dapprovisionnement en carburant . Dans le Finistère, onze stations ont été réquisitionnées pour les véhicules durgence.

Un premier accès a été libéré vers 04H15 par 140 gendarmes et les quarante engins de chantier qui bloquent lentrée principale étaient en train dêtre déplacés, selon la même source. Les entrepreneurs du BTP protestent contre la suppression de leur avantage fiscal sur le gazole non routier (GNR).

La réunion qui sest tenue lundi à Bercy entre le ministre de lÉconomie Bruno Le Maire et une délégation de professionnels du BTP a débouché sur quelques avancées mais pas sur la revendication principale de repousser la fin de la défiscalisation du gazole non-routier. Selon les professionnels, lalignement des entreprises de travaux publics sur la fiscalité normale du gazole dici au 1er janvier 2022, en trois paliers va renchérir les coûts des sociétés de 10 %, estime le secteur, dont les marges oscillent souvent entre 2 et 4 %.

Les professionnels du BTP ont été reçus lundi à Bercy par le ministre des Finances Bruno Le Maire. Ils doivent consulter leur base après avoir obtenu des “avancées” sur plusieurs de leurs revendications, mais pas sur un nouveau délai concernant la suppression de lavantage fiscal sur le GNR.

Nous avons obtenu des avancées significatives mais ne sommes pas satisfaits à 100 %. Nous ne levons donc pas le blocage , expliquait François Calvez, patron dune PME de terrassement et représentant finistérien de la Chambre nationale de lartisanat des travaux publics et des paysagistes (CNATP) à la sortie du rendez-vous ministériel.

Les professionnels du BTP ont suspendu  leur mouvement de blocage des dépôts de carburants ce mardi à La Rochelle. Ils protestaient contre la suppression de leur avantage fiscal sur le gazole non routier (GNR).

Les entreprises du BTP doivent se réunir ce mardi pour décider des suites données au mouvement. La question est de savoir si avant la mobilisation du 5 décembre sur les retraites si ce mouvement va continuer à prendre de lampleur ?

Lopération qui a mobilisé un escadron de 140 gendarmes, sest déroulée dans le calme. Deux personnes ont été placées en garde à vue a indiqué à lAFP Augustin Cellard, directeur de cabinet de la préfète dIlle-et-Vilaine. “Ils nous ont réveillé à 4 heures et nous ont dit que de force, il nous feront partir. Cest notre outil de travail qui est là, on ne peut pas se permettre de faire nimporte quoi”, explique Sonia Bouget, responsable dune entreprise de BTP, à BFMTV. 

VOIR LES COMMENTAIRESÉconomieUn supermalus pour aider la filière automobile françaiseOption covoiturage pendant les grèves, mais pas seulement…En partenariat avec MACIF

Levée du blocage des dépôts de Brest, Rennes et La Rochelle sur fond de pénurie de carburant – Toute lactualité de la Martinique sur Internet

Les gendarmes interviennent pour évacuer le dépôt de carburant de Vern-sur-Seiche, près de #Rennes, bloqué depuis jeudi soir par les professionnels du BTP. pic.twitter.com/ZDDGoVaUhj

Les dépôts de carburant de Brest et du Mans ont été débloqués après celui situé près de Rennes où les gendarmes étaient intervenus ce mardi dès 4 heures. Le blocage du dépôt pétrolier de La Pallice à La Rochelle, qui avait repris dans la nuit de dimanche à lundi, a aussi été levé ce mardi à la mi-journée.

Le dépôt pétrolier de Vern-sur-Seiche, près de Rennes, débloqué par les gendarmes

La coopérative Mobicoop et sa plate-forme de covoiturage sans commissions propose un kit pour faciliter les transports, en prévision des grèves. Des solutions fonctionnent aussi le reste de lannée.

Cette responsable se dit surprise de lintervention des forces de lordre quelle qualifie de “honteuse”. “Nous avons rencontré Bruno Le Maire hier à 11 heures, nous nous sommes réunis entre membres jusquà 2 heures du matin et il était prévu de discuter ce matin”,  indique Sonia Bouget.

Les gendarmes débloquent le dépôt pétrolier de Rennes – Toute lactualité de la Martinique sur Internet

Le compte à rebours final du Cyber Monday 2019 est en approche ! Il ne reste plus que deux heures pour profiter des offres de la journée. On fait le point pour vous sur les bons plans du moment.

Les gendarmes débloquent le dépôt pétrolier de Vern-sur-Seiche

Le casque de réalité virtuelle Oculus Go baisse de prix à loccasion du Cyber Monday : il passe de 219,99 euros à 169 euros, ce qui représente 23% de réduction.

Pendant le Cyber Monday, Amazon propose son écran connecté Echo Show 5 avec une réduction intéressante de 44%. Le moment idéal pour sessayer à lécosystème Amazon Alexa.

Dépôts pétroliers : les gendarmes débloquent le site de Vern-sur-Seiche

Lordinateur portable convertible Lenovo Yoga 530-14IKB soffre une baisse de prix attractive dans le cadre du Cyber Monday : il passe de 599 euros à 459 euros. 23% de réduction sur un ultrabook, ça ne se refuse pas.