Après lincendie à Rouen, début de lenquête sur le terrain pour identifier lorigine du feu – Le Monde

Après l\incendie à Rouen, début de l\enquête sur le terrain pour identifier l\origine du feu - Le Monde

Incendie de lusine Lubrizol à Rouen : Début de lenquête sur le terrain pour identifier lorigine de…

Ils disent se mobiliser car la situation actuelle présente un danger grave et imminent pour la santé de tous . Des professeurs du collège Jean Lecanuet, à Rouen (Seine-maritime), sont en grève ce lundi matin, dix jours après lincendie de lusine Lubrizol de Petit-Quevilly.

Dans leur communiqué publié jeudi dernier, ces enseignants avaient expliqué que de fortes odeurs avaient été ressenties dans la cour de létablissement la semaine dernière. Le site industriel, qui a en partie brûlé, est situé à moins de deux kilomètres du collège, à vol doiseau.

Ces odeurs avaient causé des nausées, vomissements, vertiges, toux, gorge irritée, maux de tête , chez des élèves, dont certains ont été envoyés à linfirmerie ou même renvoyés chez eux , poursuivait le collectif enseignant.

Accident Lubrizol :”On nous a dit de rester confinés dans nos caravanes” constatent tristement les gens du voyage

Un journaliste du site dactualités locales 76actu a publié sur Twitter une vidéo montrant une bonne dizaine de professeurs mobilisés devant les grilles du collège, ce lundi matin. Masque sur la bouche pour certains, ils tiennent des pancartes assénant notamment que Lubrizol peut entraîner une mort lente et douloureuse .

Interrogé pour connaître limpact de ce mouvement sur la scolarité des élèves, létablissement nous renvoie vers lacadémie de Seine-Maritime. Celle-ci indique que 17 professeurs du collège sont en grève ce matin, ce qui correspond à entre 20 et 25 % de cours annulés .

Lenquête démarre donc. Elle va prendre plusieurs jours précise le parquet de Paris. Lobjectif évidemment est de déterminer le point de départ de lincendie, pour le moment Lubrizol et lentreprise voisine qui a brûlé en partie elle aussi, Normandie Logistique, se renvoient la balle. Plus important encore : les enquêteurs devront déterminer comment une telle catastrophe a pu se produire.

Certains élèves nauront pas un cours ou deux dans la journée. À partir du moment où létablissement est ouvert, ils sont pris en charge par la vie scolaire, au CDI, ou pour de laccompagnement personnalisé , précise-t-on.

Laire des gens du voyage de Petit-Quevilly est voisine de lusine SEVESO. Une absurdité mise en évidence par la catastrophe. Les familles nont pas été évacuées le 26 septembre. Leurs caravanes ont concentré la pollution sans pouvoir les protéger.

Rouen : des doutes persistent sur la qualité de lair

On ignore encore si le mouvement de grève sera reconduit ce mardi. Les professeurs du collège mobilisés ont demandé un suivi médical, sur le long terme, pour chacune des personnes fréquentant létablissement .

Les constatations de terrain qui commencent mardi "dureront plusieurs jours et visent à rechercher la zone de départ de lincendie et à en expliquer son déclenchement", poursuit le communiqué du procureur de Paris, dont le pôle Santé publique a repris les investigations depuis une semaine, en raison notamment de la "complexité" des investigations et de lampleur du sinistre.

Le gouvernement se veut pour le moment rassurant quant aux effets de lincendie sur la santé. Les niveaux de dioxines sont très rassurants dans les produits alimentaires, a indiqué dimanche Agnès Buzyn.

Les policiers de lOclaesp (Office central de lutte contre les atteintes à lenvironnement et à la santé publique) ont pour leur part "délivré des réquisitions, procédé à des auditions de sachants (experts, ndlr) et collecté de nombreux documents aux fins dexploitation", a ajouté le procureur.

Comment les gendarmes enquêtent sur lincendie de Lubrizol

VOIR LES COMMENTAIRESSociétéSur Internet, linquiétant succès des deepfakes pornographiques et politiquesSomme : Abbeville na plus aucun feu rougeEspérance de vie : les femmes vivent plus longtemps, mais pas forcément en meilleure santéExtinction Rebellion poursuit loccupation du quartier Châtelet, à ParisGuide Shopping Le Parisien

Amazon propose, pendant toute la semaine, des promotions sur les appareils de la marque Sony. Dimportantes remises sont affichées sur un grand nombre de produitscomme les casques, objectifs, smartphones… qui peuvent bénéficier de jusquà 55% de réduction.

Le parquet de Paris a annoncé mardi le début des investigations sur le site de lusine Lubrizol à Rouen, lenquête nayant pas encore permis de "déterminer les causes de lincendie ni de localiser avec certitude lorigine du sinistre" du 26 septembre.

Fnac Darty proposent, de concert, des ventes flash permettant de profiter de remises immédiates qui varient selon le montant de votre commande sur de nombreux produits dont liPhone, le Pixel et le P30. Des propositions valables uniquement jusquà 13 heures.

Si vous souhaitez changer de smartphone, cest peut-être le bon moment. Le Xiaomi Redmi Note 7 est en ce moment, pour une durée limitée, proposé sur Cdiscount à seulement 177,99 euros. En effet, à loccasion de son Mois Anniversaire, Cdiscount propose de nombreuses bonnes affaires pendant un mois. Ce smartphone dentrée de gamme embarque tout de même un écran FHD+ de 6,3 pouces, 4 Go de RAM et 64 Go de stockage interne. Il est aussi muni dune batterie de 4000 mAh, compatible avec la charge rapide. En plus de ses caractéristiques techniques tout à fait honnêtes pour en smartphone dentrée de gamme, le Xiaomi Redmi Note 7 en vente sur Cdiscount est également muni dun double capteur photo à larrière de 48 + 5 Mégapixels, avec une IA dédiée. Avec 48 Mégapixels, vous pouvez donc réaliser des clichés dune précision impressionnante, surtout pour un smartphone dentrée de gamme. A lavant, une caméra de 13 Mégapixels orientée vers les selfies est en poste pour les auto-portraits et les appels vidéo.

Le parquet rappelle également que 18 enquêteurs du SRPJ (Service Régional de Police Judiciaire) “ont dores et déjà réalisé 39 auditions et saisi plusieurs dizaines de vidéos, extraites des systèmes de vidéo-surveillance, qui sont en cours danalyse”. LOCLAESP (Office central de lutte contre les atteintes à lenvironnement et à la santé publique) et des unités spéciales de la Gendarmerie ont également été mis à contribution.

Le Xiaomi Redmi Note 7 est disponible à moins de 180 euros chez Cdiscount pendant une durée limitée. Un bon plan à ne pas rater pour un smartphone de qualité.

Saint-Étienne contre Lyon est lune des dates que tous les amoureux de foot regardent dès que le calendrier sort. En Ligue 1 Conforama, les rencontres entre les deux clubs ne déçoivent guère. À voir uniquement sur Canal+, tout en bénéficiant dun mois offert.

Retour à laccueil Newsletter Alerte Info Recherche Ok Actualité Locales Sport Entertainment Economie Planète T'as vu ? Fake Off By the Web High-Tech Podcast Vidéos En Images Voyage Guide d'achat Le direct Services Jeux PDF Menu complet Retour à laccueil Société Début de lenquête pour trouver lorigine de lincendie de lusine Lubrizol

Une majorité des enseignants est en grève. Ils se mobilisent pour obtenir des garanties sur la santé des élèves de cet établissement situé à 3 kilomètres de lusine. A plusieurs reprises, des odeurs y ont été ressenties. 

INVESTIGATIONS Environ 130 plaintes, principalement du chef de mise en danger de la vie d'autrui, ont été déposées

Le parquet de Paris a annoncé mardi le début des investigations sur le site de lusine Lubrizol à Rouen, alors que lenquête na toujours pas permis de “déterminer les causes de lincendie ni de localiser avec certitude lorigine du sinistre” du 26 septembre. “La persistance de points chauds sur les sites concernés ne permettait pas jusquà présent de procéder aux constatations sur le terrain” où ont brûlé 5.253 tonnes de produits chimiques, a expliqué le procureur de Paris dans un communiqué.

Le parquet de Paris a annoncé ce mardi le début des investigations sur le site de lusine Lubrizol à Rouen, lenquête nayant pas encore permis de  déterminer les causes de lincendie ni de localiser avec certitude lorigine du sinistre du 26 septembre.

Près de deux semaines après lincendie dune usine chimique dans le nord-ouest de la France, aux conséquences sanitaires et écologiques encore mal évaluées, les enquêteurs vont pouvoir enquêter sur place et chercher à déterminer lorigine du sinistre.

 La persistance de points chauds sur les sites concernés ne permettait pas jusquà présent de procéder aux constatations sur le terrain  où ont brûlé 5.253 tonnes de produits chimiques sur le seul site de lusine, a expliqué le procureur de Paris dans un communiqué.

Le secrétaire dEtat à lIntérieur Laurent Nuñez avait indiqué jeudi quaucune piste, criminelle ou accidentelle, ne pouvait être exclue.  Lenquête permettra de le déterminer , avait-il dit sur Europe 1. La société Lubrizol, qui se base sur  la vidéosurveillance et des témoins oculaires , a, elle, affirmé la semaine dernière que lincendie avait vraisemblablement commencé à lextérieur du site.

Les constatations de terrain qui commencent ce mardi  dureront plusieurs jours et visent à rechercher la zone de départ de lincendie et à en expliquer son déclenchement , poursuit le communiqué du procureur de Paris, dont le pôle Santé publique a repris les investigations depuis une semaine, en raison notamment de la  complexité  des investigations et de lampleur du sinistre.

Les constatations  seront réalisées par 13 enquêteurs de la Gendarmerie nationale [dont 6 experts incendie] , notamment issus de lInstitut de recherche criminelle de la Gendarmerie. Environ 130 plaintes ont été déposées à ce jour,  principalement du chef de mise en danger de la vie dautrui , a précisé le procureur.

Dans le cadre de lenquête, la police judiciaire locale a  dores et déjà réalisé 39 auditions et saisi plusieurs dizaines de vidéos, extraites des systèmes de vidéo-surveillance, qui sont en cours danalyse . Les policiers de lOclaesp (Office central de lutte contre les atteintes à lenvironnement et à la santé publique) ont pour leur part  délivré des réquisitions, procédé à des auditions de sachants [experts] et collecté de nombreux documents aux fins dexploitation , a ajouté le procureur.

Outre lorigine de lincendie, de nombreuses questions demeurent sur les conséquences sanitaires et environnementales de la catastrophe. Lubrizol produisant des lubrifiants pour automobile, les substances chimiques qui se sont dissipées dans lair et sur les cultures de la région entraient dans la composition dhuiles moteurs.

La population continue à ce jour dêtre incommodée par des odeurs marquées, tandis que les récoltes ont été interdites dans une centaine de communes.