Incendie de lusine Lubrizol à Rouen : Avec tout ce que les enfants ont respiré, il y a de quoi être… – 20 Minutes

Incendie de lusine Lubrizol à Rouen :  Avec tout ce que les enfants ont respiré, il y a de quoi être… - 20 Minutes

Deux semaines après lincendie de Lubrizol, toujours autant de questions

Rassurée ? Bien sûr que non. Est-ce que cest dangereux de respirer en Seine-Maritime, les enfants peuvent-ils aller à lécole ? On veut des réponses sinquiète Élisabeth, qui travaille à Rouen (Seine-Maritime) et vit Saint-Aubin-lès-Elbeuf, à 20 km de là.

Voici deux semaines quun spectaculaire incendie sest déclaré dans lusine Lubrizol. À Rouen, les effluves dhydrocarbure sont toujours gênants, certains habitants continuent de porter des masques… Et surtout les angoisses sur déventuelles retombées sur la santé et lenvironnement ne séteignent pas.

Élisabeth nest pas la seule à réclamer de la transparence. Mardi, des Rouennais et des habitants de communes voisines se sont encore rassemblés devant le palais de justice; une série de pétitions circulent; et des plaintes dassociations et de riverains ont été déposées dans ce sens.

VIDÉO. “Société de vigilance” contre lislamisme : Emmanuel Macron est “dans la surenchère”, critique lislamologue Rachid Benzine

Incendie de lusine Lubrizol à Rouen : qui va indemniser les agriculteurs ?

Le jeudi 26 septembre, le jour du gigantesque incendie, le préfet de Seine-Maritime Pierre-Yves Durand parle dun état habituel de la qualité de lair à Rouen . Cest un peu le péché originel de la communication étatique parce que le message a sérieusement cogné avec notre ressenti ironise Guillaume Blavette, de France nature environnement.

Tuerie à la préfecture de police : un rassemblement en soutien à Mickaël Harpon va être interdit, annonce Christophe Castaner

En effet, localement, on observe flammes et panaches de fumée. La préfecture recommande en même temps de limiter ses déplacements, le confinement des populations et la fermeture des écoles. Ce qui interroge sur linsistance par ailleurs quant à labsence de danger ! pointe Olivier Borraz, chercheur à Sciences politiques spécialiste des risques.

Les pompiers prévenus par une entreprise extérieure arrivent très vite sur le site. Réginald et ses collègues qui sont (…)

Près de six jours après lincendie, la préfecture a publié la liste des plus 5 000 t de produits partis en fumée chez Lubrizol, mais cet effort de transparence na pas rasséréné la population. Des tablettes cunéiformes que personne, pas même un normalien en chimie, nest capable de décrypter! tacle Guillaume Blavette.

INFO FRANCEINFO. Lubrizol : des démarcheurs profitent de la situation pour proposer de fausses mesures sur la qualité de lair

Pas facile à lire, cest sûr. Mais Jacky Bonnemain, président de lassociation Robin des bois, insiste : Cette publication est une première dans lhistoire des catastrophes industrielles! On sen servira comme précédent. Dans lopinion publique, cette communication a suscité de nouvelles interrogations : quid de l effet cocktails issu du mélange de toutes ces molécules plus ou moins toxiques? Sans compter que depuis, on a appris que 9 050 t étaient stockés dans lentreprise voisine, Normandie logistique, elle aussi touchée par le brasier sans que lon sache exactement ce qui a brûlé.

Attaque à la préfecture de police : comment linstitution lutte-t-elle contre la radicalisation dans ses rangs ?

Incendie de lusine Lubrizol : plusieurs riverains victimes darnaques

Plusieurs membres du gouvernement, jusquau Premier ministre, se sont déplacés au chevet de Rouen depuis le drame. La ministre de lEnvironnement, Élisabeth Borne, la reconnu : On doit pouvoir faire mieux en termes de communication de crise. Pascal Canfin, ancien patron du WWF désormais député européen (LREM), propose notamment la création d un droit de tirage citoyen , qui permettrait à des riverains, des ONG ou à des entreprises locales de pouvoir mobiliser un expert indépendant.

Certains ont profité de linquiétude des habitants après lincendie de lusine classée Seveso à Rouen jeudi 26 septembre. Des laboratoires, soi-disant mandatés par la préfecture de Seine-Maritime, ont fait du porte-à-porte dans le quartier proche de lusine Lubrizol, en quête dargent facile. Les faux démarcheurs ont effectué des prélèvements puis facturé les habitants sous le prétexte de vérifier la qualité de lair. Une arnaque dénoncée par de nombreux habitants du département à la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), relate Franceinfo.

Incendie de Lubrizol à Rouen : Une gestion de crise à lancienne inefficace

Par défiance, des riverains, des associations se sont constitués parties civiles pour avoir accès au dossier. Lex- ministre de lEnvironnement et avocate Corinne Lepage a fait nommer un expert indépendant… Il faudra un suivi sur une année pour vérifier par exemple que le plomb des suies, notamment en provenance des charpentes, ne migre pas dans les denrées alimentaires ou dans leau réclame Jacky Bonnemain qui sait quil est encore trop tôt pour retrouver déventuels toxiques.

Et dautres individus profiteraient du drame de lincendie à Rouen. De fausses entreprises démarchent également des particuliers pour récupérer des morceaux de tôle en fibrociment emportés par lincendie de lusine. Une seule entreprise est habilitée à effectuer ce genre de prélèvements. Les habitants qui pensent avoir été victimes de larnaque disposent de quatorze jours pour se rétracter, précise Franceinfo. Si des doutes subsistent, un numéro vert est en place : 0800 009 785. et il est recommandé de signaler de potentiels abus aux services de la répression des (…)

Rien danormal dans ces questions encore en suspens… Mais chez les agriculteurs comme Stéphane Donckele, lattente est longue : Tous les deux jours on prélève des échantillons dans mon exploitation, lune des 44 sentinelles. Mais jusquà quand je vais jeter mon lait? interroge-t-il. La préfecture a répondu, ce sera au moins jusquau 11 octobre…

Pourtant,  les services publics ne font pas de démarchage et nous navons pas mandaté de laboratoire pour faire des analyses chez des particuliers et encore mois en faisant payer les citoyens de Rouen ou des communes avoisinantes , a expliqué sur Franceinfo Gaëtan Rudant, de la direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de lemploi (Direccte). La Direction générale de la concurrence, de la DGCCRF a donc ouvert une enquête pour  démarchage abusif .

La liste des produits qui sont partis en fumée lors de lincendie de lusine Lubrizol était très attendue. Elle a été rendue publique plus de cinq jours après la catastrophe sur le site de la préfecture.

Lire la suite sur LePoint.frJean de Kervasdoué – Lubrizol : punir ou réparer ?Rouen : Nous ne voulons pas être rassurés, nous voulons être informés ! La manifestation polémique en soutien à Mickaël Harpon interditeAlgérie : les harraga reprennent le largeRecevez la newsletter Le Point.fr

Certains ont pensé dans un premier temps que ce document, présenté comme des données de lexploitant , avait été directement fourni par lindustriel.

En réalité, en consultant les informations de ce fichier, on constate quil a été créé par un membre du cabinet de la ministre de lEcologie, Elisabeth Borne, lui-même conseiller santé, environnement et risques.

Contacté, le cabinet dElisabeth Borne dément formellement que des produits auraient pu être retirés de la liste et affirme quabsolument tous les produits communiqués par lentreprise ont bien évidemment été mis en ligne.

Quel serait lintérêt de lEtat de ne pas être transparent ? ajoute-t-on dans lentourage de la ministre. Les services de lEtat, localement, se sont appuyés sur lexpertise du ministère au niveau national pour vérifier et décrypter les informations transmises par lindustriel, qui sont dune grande complexité. Cest un processus normal.

Incendie de Rouen: ouverture dune enquête sur des arnaques aux prélèvements

VOIR LES COMMENTAIRESSociétéA bord du Gerléan, un bulotier qui préserve lécosystème marinEnfants nés par GPA à létranger : lAssemblée fait demi-tourIncendie de Lubrizol à Rouen : Une gestion de crise à lancienne inefficaceLubrizol : La situation est compliquée car deux sociétés sont impliquées dans le feuGuide Shopping Le Parisien

On y lit, en filigrane, la vision dune population irrationnelle émotive, prompte à la panique alors que les sciences humaines ne cessent de prouver le contraire. Des collègues américains parlent de la panique des élites . Ce sont en fait elles qui ont peur dun désordre. Leur objectif est de limiter les risques de foules qui prendraient la route et compliqueraient la tâche des secours. Cest probablement ce qui explique que lalarme na retenti que dans deux communes à Rouen et au Petit-Quevilly.

La liste des produits qui sont partis en fumée lors de lincendie de lusine Lubrizol était très attendue. Elle a été rendue publique plus de cinq jours après la catastrophe sur le site de la préfecture.

Incendie de Lubrizol : enquête ouverte sur une arnaque aux fausses mesures par des démarcheurs – LCI

Certains ont pensé dans un premier temps que ce document, présenté comme des données de lexploitant , avait été directement fourni par lindustriel.

Il y a une sorte de normalité de ces accidents. La bonne nouvelle, cest quà Rouen, à la suite de ce spectaculaire incendie, il ny a pas eu de victimes contrairement à ce quil sétait produit à Toulouse après lexplosion de lusine AZF. Lautre bonne nouvelle serait que ces erreurs claires et visibles permettent de réfléchir sur notre gestion de crise, à la française.

En réalité, en consultant les informations de ce fichier, on constate quil a été créé par un membre du cabinet de la ministre de lEcologie, Elisabeth Borne, lui-même conseiller santé, environnement et risques.

VOIR LES COMMENTAIRESSociétéA bord du Gerléan, un bulotier qui préserve lécosystème marinEnfants nés par GPA à létranger : lAssemblée fait demi-tourDeux semaines après lincendie de Lubrizol, toujours autant de questionsLubrizol : La situation est compliquée car deux sociétés sont impliquées dans le feuGuide Shopping Le Parisien

Contacté, le cabinet dElisabeth Borne dément formellement que des produits auraient pu être retirés de la liste et affirme quabsolument tous les produits communiqués par lentreprise ont bien évidemment été mis en ligne.

Quel serait lintérêt de lEtat de ne pas être transparent ? ajoute-t-on dans lentourage de la ministre. Les services de lEtat, localement, se sont appuyés sur lexpertise du ministère au niveau national pour vérifier et décrypter les informations transmises par lindustriel, qui sont dune grande complexité. Cest un processus normal.

La pédicure est non seulement un plaisir, mais également un moyen dêtre bien dans ses chaussures : cest un soin bien-être que lon peut pratiquer soi-même chez soi, à condition dêtre bien équipé. Voici notre sélection daccessoires pour soigner vos pieds !

Pour renouveler votre smartphone, la Fnac propose 250 euros de réduction sur le Huawei Mate 20, soit le smartphone à 449 euros au lieu de 699 euros. Nhésitez pas !

Amazon affiche actuellement une offre qui ne se refuse pas : un code de réduction de 5 euros, offert à la simple condition découter un morceau de musique sur Prime Music. Une proposition qui sadresse aux adhérents dAmazon Prime.

Cdiscount propose actuellement laspirateur balai sans fil Dyson V11 Absolute à 549 euros au lieu de 649 euros, soit 15% déconomie. Cest le moment de vous équiper !

Lincendie de lusine chimique Lubrizol de Rouen a déjà suscité ses premières arnaques. Des riverains du site sinistré ont été contactés à leur domicile par des sociétés prétendant être mandatées par la préfecture de Seine-Maritime pour effectuer des mesures de la qualité de lair, révèle France Info. Les prélèvements effectués ont ensuite été facturés, ce qui amené ces consommateurs à contacter la répression des fraudes (DGCCRF), qui a décidé douvrir une enquête sur ces abus. 

“Les services publics ne font pas de démarchage et nous navons pas mandaté de laboratoire pour faire des analyses chez des particuliers et encore mois en faisant payer les citoyens de Rouen ou des communes avoisinantes”, a rappelé un membre de la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de lemploi (Direccte).

Incendie à Rouen et enquête de pollution : attention aux arnaques et au démarchage abusif

Les riverains ayant fait lobjet dun démarchage à domicile (comme cela semble être le cas) ont 14 jours pour faire jouer la clause de rétractation.

France Info évoque aussi lexistence dune autre arnaque dont les habitants de la région de Rouen peuvent être victimes. Cette tromperie a pour origine des entreprises prétendant être mandatées pour collecter des morceaux de tôle en fibrociment emportés par lincendie de lusine Lubrizol et dispersés au sol, alors quune seule entreprise est habilitée à effectuer cette tâche.