Incendie de lusine Lubrizol à Rouen : Un salarié des entrepôts de Normandie Logistique se suicide – 20 Minutes

Incendie de lusine Lubrizol à Rouen : Un salarié des entrepôts de Normandie Logistique se suicide - 20 Minutes

Lubrizol. Quelques centaines de personnes ont défilé dans les rues de Rouen

Patrick Berg, le directeur régional de lenvironnement, de laménagement et du logement quittera la région le 1er décembre 2019. Direction Toulouse.

Votre e-mail est collecté par le Groupe SIPA Ouest-France pour recevoir nos actualités. En savoir plus.

Messenger LinkedIn Email Il était aux côtés du préfet depuis lincendie de lusine Lubrizol, à Rouen : le Dreal, Patrick Berg, a été nommé, par arrêté du 18 octobre 2019, directeur régional de lenvironnement, de laménagement et du logement dOccitanie, à Toulouse (Haute-Garonne). Larrêté est paru au Journal Officiel du 27 octobre 2019.

Depuis le jour de lincendie de lusine Lubrizol, Patrick Berg avait notamment pris à partie assez vertement lentreprise Normandie Logistique, voisine de la société Lubrizol à Rouen, parlant de défaillances administratives et d infractions pénales . Des infractions pénales contestées par la direction de lentreprise.

Patrick Berg sera remplacé à la tête de la Dreal par Olivier Morzelle, actuel sous-directeur des politiques de lhabitat au ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales. Le nouveau Dreal aura à gérer les suites de lincendie de Lubrizol à partir du 1er décembre 2019. Il arrive dans une région quil connaît bien : il a été Directeur départemental des territoires et de la mer (DDTM) en Seine-Maritime, de 2011 à 2016.

Ils étaient moins nombreux que lors des précedentes manifestations, mais un mois après l’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen (Seine-Maritime), un cortège d’environ 400 personnes a de nouveau arpenté les rues de la ville samedi 26 octobre 2019, pour faire part de ses inquiétudes vis-à-vis des conséquences de ce drame.

Mobilisation modeste pour l’instant : des prises de parole sont prévues et peut-être un départ à 16 heures. Gérald Le Corre, de la CGT, nous explique ➡️ pic.twitter.com/1dfVRpRtc9

Après des prises de paroles de médecins, syndicats, militants, agriculteurs et maraîchers puis une petite pause musicale, le cortège s’est mis en route, direction le Théâtre des Arts, au son des « Lubrizol, voleur, Buffet tu vas payer ».

Départ du cortège par la rue Jeanne d’Arc, puis rue Lecanuet, rue de la République, pour un final prévu au Théâtre des arts ➡️ pic.twitter.com/6nS1ISono2

Une nouvelle manifestation est d’ores et déjà prévue le 26 novembre 2019.