DIRECT – Lubrizol : “Je sais le choc ressenti, linquiétude et les doutes”, dit Emmanuel Macron à Rouen – France Bleu

DIRECT - Lubrizol : \

La justice annule un arrêté autorisant un site Seveso près de Rouen

Retour à laccueil Newsletter Alerte Info Recherche Ok Actualité Locales Sport Entertainment Economie Planète T'as vu ? Fake Off By the Web High-Tech Podcast Vidéos En Images Voyage Guide d'achat Le direct Services Jeux PDF Menu complet Retour à laccueil Société  Pas de défaillance des services de lEtat  à Rouen pour Macron

VISITE PRESIDENTIELLE La gestion par lEtat de lincendie de lusine Lubrizol à Rouen le 26 septembre dernier avait fait naître des doutes chez de nombreux Rouennais

Emmanuel Macron a affirmé ce mercredi à Rouen quil ny avait pas eu de  défaillance des services de lEtat  dans la gestion de lincendie de lusine chimique Lubrizol le 26 septembre dernier.

Lors dune audition devant la mission dinformation de lAssemblée nationale, le préfet est revenu sur la communication aux populations lors de lincendie de lusine Lubrizol du 26 septembre,  éminemment perfectible  selon lui.  Nous ne pouvons pas gérer des crises du XXIe siècle avec un outil du XXe siècle , a-t-il déclaré, faisant référence aux sirènes  issues de la défense passive des années 1930 . Il y a eu des évolutions technologiques sur le sujet […] il nous faudra passer à des systèmes de “cell broadcast” , de diffusion cellulaire qui permet  par le bornage des téléphones portables denvoyer doffice des messages à tous les téléphones qui dépendent dune zone […] en étant certain que toutes les personnes seront touchées avec un message adapté , a-t-il déclaré devant les députés. Ce système serait vraiment le moyen davoir une information et une alarme du citoyen parfaitement calibrées en temps réel , a-t-il ajouté.

 Les services de lEtat ont agi avec compétence, avec beaucoup de sang-froid, beaucoup de professionnalisme , a affirmé le président de la République lors dun point presse à la mairie de Rouen.  De là où je suis, je nai pas vu de défaillance, au contraire , a-t-il ajouté. Emmanuel Macron a salué le travail des pompiers  qui nont pas connu la peur, qui ont permis de contenir ce qui sest passé à Lubrizol et déviter des conséquences qui auraient pu être bien plus dommageables .

EN DIRECT – Lubrizol : à Rouen, Macron annonce des premières indemnisations dici le 18 novembre | LCI

Comme il sy était engagé, le chef de lÉtat est venu mercredi soir à Rouen, pour apporter  un message de soutien et de considération  aux Rouennais après lincendie du 26 septembre dans lusine chimique Lubrizol et le site voisin de Normandie Logistique. A lissue dune rencontre avec le maire, Yvon Robert, Emmanuel Macron sest défendu dêtre venu trop tard à Rouen.  Le rôle du président de la République nest pas de se précipiter dès quil y a quelque chose qui se passe (…) Je ne crois pas que mon rôle soit de me substituer à chaque ministre , a-t-il affirmé, saluant le courage du préfet de Normandie Pierre-André Durand.

Le président de la République a ensuite échangé avec quelques jeunes Rouennais attablés en terrasse dans le centre-ville, tandis que des sifflets et des  Macron, démission  fusaient un peu plus loin. Il a eu une discussion tendue avec une femme qui a évoqué  un pays en révolte .

“Le fait que trois juges dinstruction aient été désignés va permettre de déposer directement entre leurs mains les plaintes et constitutions de parties civiles que nous avons préparées. Les parties civiles vont avoir accès au dossier dinstruction et on va pouvoir avancer”, explique-t-elle. 

Lubrizol : 140 gigas de données informatiques saisies dans le cadre de lenquête sur lincendie

 Cest une visite à dimension symbolique. Cest important que le président de la République se rende compte de la situation (après) un accident grave qui a touché la population , avait déclaré Yvon Robert peu avant larrivée du chef de lÉtat. Ce déplacement, qui nétait pas à lagenda présidentiel, intervient alors que linquiétude demeure sur limpact sanitaire et environnemental de lincendie.

De son côté, Jonas Haddad, avocat des plaignants dans laffaire de lincendie de Lubrizol, estime que la participation de ces trois juges fait perdre de la valeur à “la thèse qui consistait à dire il y a quelques semaines que des personnes auraient mis le feu depuis lextérieur.”

Pierre-André Durand, préfet de Normandie, était auditionné ce mercredi par la mission d'information de l'Assemblée nationale, un mois après l'incendie de l'usine Lubrizol à Rouen.

Ce mardi 29 octobre, le Parquet du Tribunal de Grande Instance de Paris a clotûré lenquête préliminaire débutée au lendemain de lincendie de lusine Lubrizol de Rouen. Dans le même temps, il a ouvert une information judiciaire contre X avec sept chefs daccusation différents.

Lubrizol : le système dinformation des populations doit être plus efficace selon le préfet

Un mois après l'incendie de l'usine Lubrizol à Rouen, le préfet de Normandie, Pierre-André Durand, a été entendu mercredi par la mission d'information de l'Assemblée nationale.

Durant la séance, le préfet a expliqué ce qui l'a poussé à, ni évacuer, ni confiner Rouen. Les pompiers procèdent à un module de protection de la population. Après quatre heures, j'ai pu disposer de ces élément. C'est ce qui m'a permis de dire ''je n'évacue pas et je ne confine pas Rouen mais je recommande d'éviter les déplacement inutiles''

Plus dun mois après lincendie, la surveillance sanitaire spécifique va se poursuivre dans lagglomération rouennaise et dans la région Hauts-de-France. Santé publique France mènera par ailleurs une  enquête de santé  auprès de la population qui vit aux alentours de lusine. Lenquête démarrera en mars et concernera les habitants de 215 communes. Elle devra mesurer les nuisances vécues par les personnes exposées à lincendie (5 000 tonnes de produits chimiques sont partis en fumée), au moyen de questionnaires. Aucune étude de biosurveillance (recueil durine ou de sang) nest pour le moment annoncée.

Interrogé sur les manquements supposés d'information de la population, le préfet a justifié sa décision de ne pas avoir déclenché immédiatement les 31 sirènes du plan particulier d'intervention (PPI) de Rouen pour alerter la population. Nous ne pouvons plus gérer des crises du XXIème siècle avec un outils du XXème siècle. (…) J'ai considéré que déclencher les sirènes était contre-productif, a-t-il expliqué, estimant que cela aurait pu créer des mouvements de paniques. Peut-on s'assurer que tous nos concitoyens connaissent la conduite à tenir lorsqu'une sirène sonne ?

Crises dasthme, toux, essoufflement… Les consultations ont connu une hausse, tant au niveau des services durgences que chez SOS Médecins, entre le 26 septembre, jour de lincendie à Rouen, de lusine Lubrizol classée Seveso, et le 3 octobre. Laugmentation a été constatée aussi bien dans lagglomération rouennaise que dans la région voisine des Hauts-de-France. Elle est toutefois modérée : 9 personnes ont par exemple appelé SOS Médecins le 1er octobre pour une crise dasthme, contre 2 en moyenne un jour  normal . La situation est stabilisée depuis début octobre.

Incendie à Rouen : Emmanuel Macron à lusine Lubrizol ce mercredi

Le préfet a cependant estimé que cette crise a été, sur le plan opérationnel, bien gérée. Pierre-André Durand a jugé avoir pris la moins mauvaise décision, expliquant avoir choisi d'attendre 7H51 pour sonner les deux sirènes les plus proches du site et de communiquer dans l'intervalle sur Twitter et les radios.

Comment avise-t-on chaque pavillon de lotissement, chaque pallier etc ? S'il faut protocoliser le système GALA (Gestion d'Alerte Locale Automatisée), qu'on en réserve l'usage de l'information du maire. [Pour la population], il faudrait utiliser le Cell Broadcast. Cela permet, simplement par le bornage du téléphone portable, d'envoyer d'office un message à tous les téléphones qui dépendent d'une zone.

A ce sujet, entendu plus tard, Eric herbert, président de la communauté de communes Caux-Vexin, a confirmé : Si on avait pu arroser l'ensemble de nos territoires par des messages précisant ''soyez vigilents'', cela aurait pu rassurer les gens, ils auraient été mieux informer.

La justice avait été saisie en avril 2018 dune requête en annulation de cet arrêté du 21 juin 2017 par lAssociation de défense des cinq communes du plateau de Buchy. Larrêté autorisait la société Odièvre, filiale du groupe coopératif Cap Seine, à stocker jusquà 4.150 tonnes de pesticides à Vieux-Manoir, au nord de Rouen, site classé Seveso seuil haut. Le dossier avait été examiné par le tribunal deux semaines après le gigantesque incendie de lusine Lubrizol à Rouen le 26 septembre.

Un arrêté autorisant un site Seveso près de Rouen annulé par la justice

Le préfet a également réagi concernant la réouverture du site. En fin de semaine dernière, le PDG de Lubrizol Corporation Éric Schnur avait exprimé son souhait de rouvrir aussi rapidement que possible l'usine. Lubrizol doit assurer sa dépollution, remettre en état son site, doit rendre compte d'un certain nombre d'infraction, avant de parler d'une possibilité de redémarrage, a déclaré Pierre-André Durand.

Sappuyant sur un rapport du Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM), lavocate de lassociation, Me Melodie Lemire, avait argué que le site se trouvait au niveau dune nappe phréatique qui est aussi "la principale réserve deau de la région", et que "lintroduction dun seul polluant pourrait mettre en péril lalimentation en eau potable de tout le secteur de la métropole Rouen Normandie".

Incendie à lusine Lubrizol de Rouen: lenquête confiée à trois juges dinstruction

En début de séance, le président de la mission d'information Christophe Bouillon (PS) a proposé la création d'une Autorité de sûreté des sites Seveso. "Cette autorité indépendante serait dotée d'un budget propre et d'un pouvoir de sanction. Son président serait nommé pour un mandat non reconductible et soumis à un accord des deux assemblées", a-t-il déclaré.

De son côté, Patrick Berg, à la direction régionale de lenvironnement, de laménagement et du logement (DREAL),a assuré qu'aucune irrégularité n'a été décelée dans la nature et la quantité des produits que Normandie logistique stockait.

L'incendie de l'usine Lubrizol avait conduit le ministère de l'Agriculture à suspendre la commercialisation de l'ensemble des productions agricoles situées dans une large zone couvrant 5 départements et 216 communes. Le 25 octobre, Edouard Philippe avait assuré que Lubrizol s'est engagé vis-à-vis des agriculteurs, c'est le premier protocole, vis-à-vis des commerçants et des entreprises, c'est le deuxième protocole, à indemniser au fur et à mesure que le préjudice établi pourrait être démontré et même invoqué par l'ensemble des acteurs.

Durant l'audition, le préfet a pu apporter des précisions à ce sujet : Deux fonds d'indemnisation ont été mis en place par Lubrizol : fonds agricole et fond généraliste. Les premiers paiements seront disponibles à partir du 18 novembre.