À Rouen, Macron tente de rassurer et se défend davoir abandonné les habitants après lincendie – BFMTV.COM

À Rouen, Macron tente de rassurer et se défend d\avoir  abandonné  les habitants après l\incendie - BFMTV.COM

[En direct] – Lubrizol : suivez la visite dEmmanuel Macron à Rouen

Lannonce est tombée par surprise, quelques heures seulement avant son arrivée. Emmanuel Macron est attendu à Rouen (Seine-Maritime), ce mercredi 30 octobre 2019, en fin de journée pour examiner sur place les conséquences de lincendie de lusine chimique Lubrizol, il y a un mois, a indiqué lÉlysée. Ce déplacement, qui nétait pas à lagenda présidentiel, intervient alors que linquiétude reste forte à Rouen, face à limpact sanitaire et environnemental de la catastrophe du 26 septembre 2019.

Il avait promis quil viendrait. Plus dun mois après lincendie qui a touché lusine Lubrizol, le président de la République, Emmanuel Macron est à Rouen (Seine-Maritime) ce soir, mercredi 30 octobre 2019. Suivez notre direct.

Lors de son bain de foule, le président a été pris à partie par des Rouennais qui n’ont pas hésité à lui décrire la peur qu’ils ont ressenti. Parmi eux, Lou, enseignante dans une école de l’agglomération rouennaise. Elle a profité de la venue du chef de l’Etat pour lui faire part de ses inquiétudes, notamment sur les conséquences de l’incendie dans les écoles du secteur. « Il a tenu des propos rassurants mais c’est du flan, je n’y crois pas. Ce qu’on respire à Rouen aura probablement un impact sur nous et nos enfants à l’avenir. Le président essaie de rassurer, et c’est son rôle », s’est-elle confiée, peu convaincue, à l’issue de son aparté avec Emmanuel Macron

Cest la fin de ce live. Emmanuel Macron quitte Rouen après près de deux heures de bain de foule. Retrouvez nos éditions spéciales demain matin sur lantenne de Tendance Ouest, dès 6 heures. A écouter sur le 103.7 FM dans lagglo de Rouen et partout ailleurs en Normandie.

S’appuyant sur un rapport du Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM), l’avocate de l’association, Me Melodie Lemire, avait argué que le site se trouvait au niveau d’une nappe phréatique qui est aussi “la principale réserve d’eau de la région”, et que “l’introduction d’un seul polluant pourrait mettre en péril l’alimentation en eau potable de tout le secteur de la métropole Rouen Normandie”.

Si Emmanuel Macron a rencontré certains Rouennais, ces principaux opposants ont été tenus à distance et ont regretté cette visite sur la forme. Écoutez le reportage de Tendance Ouest.

 Nous ne pouvons pas gérer des crises du XXIe siècle avec un outil du XXe siècle, a argué le préfet Durand, mercredi, rappelant que le système de sirènes en vigueur est issu de celui de  la défense passive des années 1930 . Durement critiqué pour sa gestion de la communication autour de lincendie par une population inquiète et furieuse, le représentant de lEtat a affirmé devant les députés que la crise avait été  bien gérée sur le plan opérationnel  mais que les outils de communication étaient  éminemment perfectibles .