Lubrizol : plusieurs infractions relevées sur le site de lusine à Rouen – LExpress

Lubrizol : plusieurs infractions relevées sur le site de l\usine à Rouen - L\Express

Lubrizol. Après lincendie, les sinistrés lancent leur association

La vie daprès pour les salariés de Lubrizol à Rouen. Depuis lincendie le 26 septembre 2019, leur emploi du temps, leur moral, leurs relations, ont changé. Pour certains, le travail aussi nest plus le même. Cest le cas des olfacteurs. Ils sont une vingtaine de salariés de Lubrizol à Rouen et au Havre à avoir été formés et à avoir cette fonction en plus de leur métier. Un dispositif qui existait bien avant lincendie.

Auréliane a suivi cette formation. Elle est ingénieure maintenance mais depuis lincendie, elle ne peut plus occuper ce poste puisque les machines ne fonctionnent pas.

La jeune femme aide donc la cellule PC sécurité de Lubrizol à cartographier les odeurs doeufs pourris qui sont massivement apparues dans la métropole rouennaise après la catastrophe. Lors de sa formation, elle a appris à détecter des molécules odorantes, à les déterminer et à les quantifier . Dès quil y a une plainte odeur , elle se rend sur place, caractérise lodeur, en détermine lintensité et essaye de voir sil y a une corrélation avec lactivité de lentreprise .

Un mois et demi après lincendie, les odeurs se sont estompées mais reviennent encore par moment dans lagglomération rouennaise. On a un site où toutes les plaintes odeurs sont référencées, explique Auréliane. On fait au minimum deux tournées par jour dans Rouen, Canteleu ou encore Sotteville, suivant le sens des vents. Et en plus de cela, le PC crise peut nous appeler pour nous dire quil y a des odeurs à tel endroit et quil faut quon aille sur place.

Une fois arrivée dans le secteur concerné par les odeurs, elle doit déterminer si elles proviennent de Lubrizol ou non et ce nest pas toujours le cas. Auréliane et ses collègues déplorent un amalgame . Mais après un mois et demi, lincendie est encore dans bien des têtes et il va falloir que sécoulent de nombreux mois pour que les odeurs dœufs pourris ne soient plus associées à lusine classée Seveso.

Lassociation des sinistrés de Lubrizol (ASL) vient de voir le jour, après lincendie de lusine, le 26 septembre 2019. Une structure légale permettant davoir plus de poids dans le processus de suivi de la crise.

Votre e-mail est collecté par le Groupe SIPA Ouest-France pour recevoir nos actualités. En savoir plus.

Messenger LinkedIn Email Elle découle de la page Facebook Collectif Lubrizol, née après lincendie du 26 septembre et forte de 26 000 membres. Lassociation des sinistrés de Lubrizol (ASL) vient de voir le jour. Lassociation est née dune prise de conscience quil fallait dépasser la réunion sur Facebook pour la recherche dinformation, détaille au site Actu.fr Sébastien Duval, membre du conseil dadministration. Pour obtenir des choses des autorités, il faut une structure légale.

Afin dêtre le plus efficace possible, lASL sest entourée de spécialistes, dont une avocate du barreau de Rouen et des chercheurs de luniversité, et se concentre sur plusieurs pôles daction (femmes allaitantes, travailleurs, environnement…).

Le collectif a également envoyé deux lettres ouvertes, en date du 15 octobre 2019, à la préfecture et à la société Lubrizol, demandant notamment des informations sur les procédures danalyses et dindemnisations pour les sinistrés, restées sans réponse.

LASL a, par ailleurs, créé un site Internet ressource où se trouvent des informations juridiques, des éléments factuels et une section participative. Elle organisera aussi des réunions publiques.