Incendie à Rouen : La préfecture ordonne à Lubrizol et Normandie Logistique de respecter les règles de… – 20 Minutes

Incendie à Rouen : La préfecture ordonne à Lubrizol et Normandie Logistique de respecter les règles de… - 20 Minutes

Lusine Lubrizol condamnée si elle reste fermée trop longtemps, prévient son dirigeant | LCI

Des molécules dhydrocarbures présentes dans le lait maternel de neuf mères volontaires à Rouen, après lincendie de lusine Lubrizol : cest ce que révéleraient des analyses réalisées par le CHU de Limoges, dont les conclusions sont tombées le 31 octobre. 

Le laboratoire du service de pharmacologie, toxicologie et pharmacovigilance limougeaud, qui a développé une importante activité dexpertises médico-légales basée sur un large panel de méthodes de dosages et didentifications, a travaillé sur des prélèvements effectués sous contrôle dhuissier de justice au centre hospitalier universitaire rouennais, à linitiative dune avocate du barreau de Rouen, Saliha Blazouz.

Lubrizol : direction et salariés attendent un redémarrage rapide du site de Rouen

Ces premières données nécessitent néanmoins une certaine prudence, est-il indiqué sur le site de France 3 Normandie.

Lusine Lubrizol de Rouen, dont lentrepôt de produits finis a brûlé le 26 septembre, sera condamnée si elle reste à larrêt trop longtemps, a estimé le président de Lubrizol France, Frédéric Henry, dans un entretien à LUsine nouvelle publié mercredi.

Des comparaisons doivent être faites avec du lait maternel congelé antérieurement à la catastrophe survenue le 26 septembre, ainsi quavec de futurs tests sur ces mêmes mamans, mais aussi sur dautres mères allaitantes vivant dans des villes industrielles comme Paris ou Grenoble. 

Le patron de Lubrizol France insiste pour que lusine de Rouen redémarre au plus vite

Contacté, le CHU de Limoges ne souhaite pas communiquer. Nous sommes prestataires de service et sommes tenus à une neutralité sur des sujets qui font débat , nous a fait savoir létablissement. Un débat qui devrait sinviter sur le terrain judiciaire.

“Si nous redémarrons alors que nos clients ont trouvé dautres solutions, notre usine naura plus de raison de fonctionner. Nous ne pourrons pas rester à larrêt pendant six mois. Si cétait le cas, ce serait pour nous synonyme darrêt pur et simple” complète le dirigeant de la filiale française dont lusine chimique de Rouen est à larrêt depuis quun violent incendie, le 26 septembre, a détruit son entrepôt de produits finis.

En fonction des résultats à venir, plusieurs plaintes contre X pour mise en danger de la vie dautrui pourraient en effet être déposées.

Lagence régionale de santé (ARS) de Normandie navait pour sa part émis aucune recommandation particulière sur lallaitement au-delà des mesures appliquées à lensemble de la population.

 Ce type dusine ne se déménage pas , car il sagit dun vaste complexe  très capitalistique  où sentremêlent des bacs, des tuyauteries et des pompes, a aussi remarqué Frédéric Henry. Il est dailleurs vain de penser quon pourrait se passer de lindustrie chimique, selon lui.  Quand (les gens) sont sur la table dopération, cest la chimie qui leur permet de ne pas souffrir. La chimie est partout dans leur quotidien , a-t-il lancé.

Lubrizol et Normandie Logistique sommées par la préfecture de respecter les règles de sécurité

Un mois et demi après lincendie de lusine, une source judiciaire nous a détaillé les infractions reprochées à lusine rouennaise. Des manquements à la sécurité sont confirmés. Ce qui tombe mal alors que salariés et dirigeants souhaitent rouvrir au plus vite. 

Pierre-André Durand sest rendu sur une exploitation de Quincampoix. Il souhaite rassurer les consommateurs sur la qualité des productions agricoles dans la zone touchée par les fumées de lincendie de Lubrizol.