Seine-Saint-Denis : agression sauvage d’un Chinois à Aubervilliers

Lire aussi :   Le caractère raciste retenu dans l’agression d’un couturier chinois

Deux ans de prison ferme pour le jeune agresseur de Zhang Chaolin, mort à Aubervilliers

Mardi 24 octobre, à 20 heures, à Aubervilliers, non loin du Millénaire, cet homme est assailli par des inconnus qui en veulent à son téléphone portable. Il rentrait de son travail dans le «sentier» asiatique d’Aubervilliers lorsqu’il a reçu un coup derrière la tête. Un ami qui marchait avec lui a eu le temps de voir s’enfuir cinq hommes. Grièvement blessé à la tête, la victime s’effondre sur le sol et s’évanouit. Il est transporté à l’hôpital de la Pitié Salpétrière (Paris XIIIe) la tête en sang. Ses proches indiquent qu’il était en proie à de violents vomissements. Il souffre d’un traumatisme crânien sérieux et à dû subir fin octobre une intervention chirurgicale.Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Aubervilliers : deux ans de prison pour l'agression mortelle d'un immigré chinois

Seine-Saint-Denis : agression sauvage d'un Chinois à Aubervilliers

Simplifier ou ne pas simplifier Cet échange illustre assez justement la question épineuse de la simplification des faits rapportés par les médias. Comme toute victime, Chaolin Zhang avait un nom et un prénom. Et dans ce cas précis, sa famille n’a jamais demandé à ce que son identité soit gardée secrète. Médiatiser son état civil aurait permis de mettre un nom sur une véritable problématique de société : les multiples agressions dont la communauté chinoise d’Aubervilliers, mais aussi de Pantin, La Courneuve ou encore Saint-Denis, est victime. À l’origine de ces violences, on trouve des déliquants convaincus d’avoir devant eux des immigrés incapables de se défendre et cibles intéressantes parce qu’ils porteraient avec eux d’importantes sommes en liquide. Pour dénoncer cet état de faits, des manifestations avaient été organisées pour alerter l’opinion publique sur la situation.l’agression de Chaolin Zhang, un couturier chinois décédé des suites d’une violente altercation à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) en 2016, c’est le titre choisi qui a été qualifié au mieux de maladroit, au pire de symptomatique d’un racisme ordinaire.

Quant aux autres fabricants, ils n’ont tout simplement pas le temps de…

Deux ans de prison pour l'agression mortelle d'un immigré chinois — Aubervilliers

Appartement3 pièces 55 m²Montreuil (93100)

Une bonne semaine pour vous, surtout 2e décan, Vénus et Neptune sont en phase et vous donneront envie de remercier la vie ; vous aurez aussi de l’amour à revendre. Un amour fusionnel, parfois…

«  d’un chinois mort à Aubervilliers » quel putain de manque de respect c’est dégueulasse, il s’appellait Chaolin Zhang pour information https://t.co/ZlGHrmSm00

Afin d’assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Recevoir les alertesOkContenus sponsorisés Dernières actus sur #AubervilliersAujourd’hui13:32#Aubervilliers Seine-Saint-Denis: un homme tué et emballé dans du film alimentaire  mardi 14 février 201716:10#Théo François Hollande condamne les heurts en banlieue après le viol présumé du jeune Théo À ChaudAnnonces autoavec LaCentraleLOTUS EXIGE – 114120€ window.Obs.PostShareCount = function (data) { var total = 0; if (data && data.services) { for (var site in data.services) { total += site === ‘facebook’ ? data.services[site].total : data.services[site]; } if (total > 1) { var shareEl = document.querySelector(‘.nb-share’); shareEl.querySelector(‘span:first-child’).innerHTML = total; shareEl.style.display = ‘inline-block’; } } }; googletag.cmd.push(function() { googletag.display(‘banniere_basse’); });Découvrezl’édition abonnés100% digital13-Novembre : l’hommage émouvant de l’Etat avec les familles des victimesTrump ‘ready to resolve North Korea issue one way or another’Responsable de corner H/FParis13/11/2017

L’édition abonnés 100% digital Accès illimité à tous les contenus payants sur tous vos écrans

Viager3 pièces 80 m²Clichy-sous-Bois (93390)

Plus les jours passent, moins le Face ID se montre performant. Fa…

Trois jeunes sont poursuivis dans cette affaire qui avait entraîné des manifestations à Paris et Aubervilliers, où travaillent plus de 10.000 personnes originaires de Chine autour de la première plateforme d’import-export textile d’Europe. Les deux autres mis en cause, 17 et 19 ans lors des faits, seront jugés prochainement par la cour d’assises des mineurs.Les proches de Chaolin Zhang assistaient vendredi 10 novembre à l’audience qui se tenait sous le régime de la publicité restreinte, mis en oeuvre lorsque des mineurs sont jugés. Les proches “ne peuvent se satisfaire de cette peine, qui ne les apaise pas, qui ne répare pas”, a déclaré à l’AFP leur avocat, Vincent Fillola. Mais, a-t-il ajouté, “y-a-t-il une peine qui puisse apaiser la douleur des Zhang ?”

Salah Abdeslam : 20 mois de silence en prison et des procès à venir

Le Monde | 11.11.2017 à 18h58

« vol avec violences ayant entraîné la mort » avec, comme circonstance aggravante, le fait que l’agression avait un caractère « raciste » et été commise « en raison de l’appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie ou une nation » .Ce drame avait suscité un vif émoi au sein de la communauté asiatique en Seine-Saint-Denis. Le 7 août 2016 à Aubervilliers, Chaolin Zhang, un immigré chinois de 49 ans travaillant comme ouvrier textile, avait été agressé par des adolescents. Sévèrement blessé, en raison d’une lourde chute sur la tête consécutive à un coup de pied, il était décédé après cinq jours de coma. L’un des agresseurs, âgé de 15 ans au moment des faits, a été condamné vendredi 10 novembre à cinq ans de prison, dont trois avec sursis, et mise à l’épreuve.Ce jeune homme était notamment jugé par le tribunal pour enfants de Bobigny pour “vol avec violences ayant entraîné la mort”, les adolescents ayant dérobé à la victime une sacoche contenant un chargeur de portable et quelques bonbons. Une circonstance aggravante a été retenue : le fait que l’agression avait un caractère “raciste”, qu’elle ait été commise “en raison de “l’appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie ou une nation”.Les jeunes agresseurs avaient frappé les deux hommes et s’étaient emparés de la sacoche de Zhang Chaolin, qui ne contenait qu’un chargeur de portable et quelques bonbons…