Seine-Saint-Denis : Kewi, 15 ans, mort pour un rien – Le Parisien

Seine-Saint-Denis : Kewi, 15 ans,  mort pour un rien  - Le Parisien

Seine-Saint-Denis : un ado poignardé en plein cours dEPS

Ce vendredi matin, un adolescent de 15 ans est décédé pendant son cours d’EPS au stade municipal Jean-Jaurès, aux Lilas (Seine-Saint-Denis). Trois collégiens ont été placés en garde à vue.

C’est lors d’une bagarre qui a éclaté vers 11 heures pendant un cours EPS au stade municipal Jean-Jaurès que le drame s’est produit. Un collégien de 15 ans est décédé après avoir été poignardé et un second serait légèrement blessé. Ce dernier a été placé en garde à vue avec deux autres mineurs du même collège que la victime (Pierre et Marie Curie).

Votre demande dinscription aux newsletters de Nice-Matin et Var-Matin à bien été prise en compte.

Un adolescent poignardé devant un collège en Seine-Saint-Denis

 Des altercations régulières entre bandes rivales sur fond de luttes de territoires mais les circonstances exactes de ce drame restent pour le moment confuses  , a expliqué le rectorat, interrogé par Franceinfo.

La victime, scolarisée à Aubervilliers, également en Seine-Saint-Denis, ne sétait pas présenté en classe ce vendredi. Il était en arrêt cardio-respiratoire lorsque les secours sont arrivés, juste après les faits. Il na pas pu être réanimé. Trois mineurs, dont lun est blessé, ont été placés en garde à vue, soupçonnés dêtre les auteurs des coups de couteau. Le premier  a été arrêté sur les lieux de lagression tandis que les deux autres, soupçonnés dêtre les coauteurs, ont été interpellés un peu plus tard, aux Lilas. Il sagit, selon une source proche de lenquête, du “contexte habituel des rivalités locales”. Lenquête a été confiée à la police judiciaire de Seine-Saint-Denis. 

La victime se serait interposée au cours d’un  conflit entre deux individus de deux groupes opposés  et n’était pas la cible, a affirmé une source proche du dossier, rapporte Le Parisien. À l’arrivée des secours, le jeune garçon était en arrêt cardio-respiratoire. Malheureusement, ils ne sont pas parvenus à le réanimer. Son autopsie devrait avoir lieu demain, à savoir samedi 4 septembre.

Un adolescent est décédé après avoir été poignardé vendredi 4 octobre lors dun cours dEPS aux Lilas, près de Paris. Lagression sest produite vers 11h sous les yeux des autres élèves présents et scolarisés au collège Marie-Curie. Selon les premiers éléments de lenquête, la jeune victime se serait interposée au cours dun “conflit entre deux individus de deux groupes opposés” et nétait pas la cible initiale. Le jeune homme de 15 ans est mort des suites de ses blessures, a appris lAFP dune source proche de lenquête.  

Afin de déterminer les circonstances de ce drame, une enquête confiée à la police judiciaire de Seine-Saint-Denis a été ouverte.

En octobre 2018, un collégien de 13 ans avait été tué lors dune rixe entre jeunes des Lilas, de Bagnolet et de Romainville. Quatre adolescents âgés de 15 et 16 ans avaient été mis en examen et incarcérés.

Dans un tweet, le recteur de l’Académie de Créteil a rapidement réagi :  J’apprends avec beaucoup de tristesse le décès d’un lycéen de notre académie qui fait suite à un affrontement survenu ce matin sur une installation sportive aux Lilas. Toutes mes pensées vont à sa famille et à ses proches à qui j’adresse mes plus sincères condoléances  , est-il écrit.

Il y a un an, presque jour pour jour, le 13 octobre 2018, un collégien de 13 ans avait été tué dans une rixe entre jeunes des Lilas et de Bagnolet, du Pré-Saint-Gervais et de Romainville, armés de bâtons, de barres de fer et dun pistolet de paintball.

Toujours d’après cette même source, il s’agirait d’un  contexte habituel des rivalités locales  . En effet, ce n’est pas la première fois que la ville des Lilas est touchée par un drame aussi tragique.

Il ressort des premiers éléments recueillis par les enquêteurs que la victime se serait interposée pour protéger un camarade dune agression par les personnes actuellement en garde à vue, a indiqué vendredi soir le parquet de Bobigny.

L’année dernier, plus précisément le 13 octobre 2018, un collégien de 13 ans avait été tué dans une rixe entre jeunes des Lilas et de Bagnolet, du Pré-Saint-Gervais et de Romainville, d’autres villes de Seine-Saint-Denis aux portes de Paris. Les agresseurs étaient armés  de bâtons, de barres de fer et d’un pistolet de paintball  , précise le journal régional. Quatre adolescents âgés de 15 à 16 ans avaient été mis en examen et placés en détention.

Le jeune était en arrêt cardio-respiratoire à larrivée des secours qui ne sont pas parvenus à le réanimer après lagression qui a eu lieu en fin de matinée. Lenquête a été confiée à la police judiciaire de Seine-Saint-Denis.

>>> À lire aussi : Un enfant de 8 ans meurt en sautant du 9ème étage après avoir été battu par ses parents

Seine-Saint-Denis : un ado poignardé à mort pendant un cours de sport

Le lycéen de 15 ans poignardé ce vendredi matin aux Lilas, aux portes de Paris, est décédé des suites de ses blessures. Cest ce quon a appris de source proche de lenquête.

Le recteur de lAcadémie de Créteil qui sest rendu sur les lieux vendredi après-midi a réagi dans un tweet : Japprends avec beaucoup de tristesse le décès dun lycéen de notre académie qui fait suite à un affrontement survenu ce matin sur une installation sportive aux Lilas. Toutes mes pensées vont à sa famille et à ses proches à qui jadresse mes plus sincères condoléances .

Trois mineurs, dont lun est blessé, ont été placés en garde à vue, soupçonnés dêtre les auteurs des coups de couteau reçus par la victime scolarisée à Aubervilliers, également en Seine-Saint-Denis.

Selon une source proche du dossier, lagression, qui ressemble à un conflit entre quartiers , a eu lieu dans un cadre scolaire , au stade municipal Jean-Jaurès, où se tenaient des cours dEPS à la fois pour les élèves du collège Pierre-et-Marie-Curie – où étaient scolarisés les trois jeunes en garde à vue – et les élèves du lycée voisin de Paul-Robert.