Arrestation en Seine-Saint-Denis : que sest-il passé ? – RTL.fr

Arrestation en Seine-Saint-Denis : que s\est-il passé ? - RTL.fr

Linterpellation dune femme voilée dégénère après un refus dobtempérer, la préfecture de police sexplique

Cest une vidéo virale qui a trouvé un écho dans un contexte particulièrement sensible. Depuis vendredi soir, linterpellation dune femme vêtue dune burqa, voile couvrant intégralement le corps avec une ouverture au niveau des yeux, filmée et diffusée sur les réseaux sociaux, créé la polémique après avoir été vue plus de 400.000 fois.

Sur les images, où il nest pas possible de distinguer la personne en question, on entend une femme hurler tandis quun témoin crie aux policiers de la “lâcher”. Une séquence présentée sur les réseaux sociaux comme une agression de policiers envers une femme de confession musulmane, suscitant la colère de nombreux internautes. Une version officiellement démentie par la préfecture de police sur twitter.

IdentificationPolitique de confidentialité Je consens au traitement de mes données personnelles conformément à la Politique de Confidentialité à des fins de création dun compte personnel sur le site. Sinscrire* Tous les champs sont obligatoires Veuillez confirmer votre email en suivant les instructions qui vous ont été envoyées à ladresse OkRéinitialiser le mot de passeVeuillez saisir votre adresse de messagerieVeuillez saisir les caractères de limage ci-dessousRéinitialiserIdentificationPolitique de confidentialité Des instructions pour réinitialiser votre mot de passe ont été envoyées à ladresse OkSinscrireAvez-vous un compte sur fr.sputniknews.com?OuiNonSinscrire Bonjour, ! Email:Mot de passe:Se rappeler de moiConnexionJe nai pas de compte sur fr.sputniknews.comSinscrireMot de passe oublié?Politique de confidentialitéOkSinscrire Bonjour, ! Email:Pseudo:SuivantIdentificationJe possède un compte sur fr.sputniknews.com Je consens au traitement de mes données personnelles conformément à la Politique de Confidentialité à des fins de création dun compte personnel sur le site avec lutilisation du/des module(s) des réseaux sociaux. OkSupprimer votre profilEtes-vous sûr de vouloir supprimer votre profil fr.sputniknews.com?OuiNonVotre profil a été supprimé! Vous avez 30 jours pour le rétablir en cliquant sur le lien dans lemail qui a été envoyé à ladresse indiquée à linscription.Fermer Bonjour, ! Nous nous engageons à protéger vos informations personnelles et nous avons mis à jour notre Politique de Confidentialité afin de nous conformer au Règlement général sur la protection des données (GDPR), nouveau règlement de lUE qui est entré en vigueur le 25 mai 2018.

Linterpellation dune femme voilée dégénère en Seine-Saint-Denis, la préfecture de police livre sa version – vidéo

Jsuis choquée , les policiers ils ont agressee une femme voilée , ils voulaient lui retirer le voile . Ya un homme qui est venu les défendre avec son chien , ils ont tué la chien à la fin pic.twitter.com/k0fglf6m5a

Sur la vidéo filmée depuis le balcon dun habitant de limmeuble en bas duquel les faits ont eu lieu, il est possible de distinguer plusieurs policiers en train de forcer la femme à sortir de sa voiture. La scène est accompagnée par les aboiements du chien, suivie par un son de tir. Les témoins ont relayé de suite sur les réseaux sociaux les images du chien qui a tenté de protéger la femme et qui a été abattu par les policiers.

Linstitution assure que la conductrice avait “refusé le contrôle et insulté les policiers” tout en “faisant lapologie du terrorisme”. Elle a ensuite “incité les passants à lémeute”. Une interpellation qui sest terminé, ajoute la préfecture de police, par la mort dun “molosse agressif neutralisé par un tir”.

Selon la préfecture de police, cette interpellation a eu lieu suite au refus de contrôle de la femme voilée au volant, ainsi quà ses insultes à lencontre des policiers. De plus, elle aurait proféré des paroles faisant lapologie du terrorisme, puis incité les passants à lémeute. En ce qui concerne lanimal abattu, la préfecture qualifie cet acte de neutralisation dun molosse agressif.

9.3 : une voilée refuse le contrôle de police et prône le terrorisme

#Décryptage Ile-Saint-Denis : interpellation d1 conductrice circulant à vive allure qui a refusé le contrôle et insulté les policiers, proféré des paroles faisant lapologie du terrorisme, puis incité les passants à lémeute. 1 molosse agressif neutralisé par un tir. (@MimiUzi) pic.twitter.com/P5QgOctK7O

La conductrice, âgée de 35 ans, a été placée en garde à vue pour outrages et rébellion ainsi que des menaces envers une personne dépositaire de l’autorité publique , indique le parquet de Bobigny. En revanche, l’apologie du terrorisme ne figure pas dans les motifs du placement en garde à vue. Ce samedi soir, celle-ci a été prolongée, le temps d’entendre les témoins de l’interpellation . La jeune femme n’était jusque-là pas connue de la justice.

Seine-Saint-Denis : la police se fait interpeller sur les réseaux sociaux après larrestation dune conduct…

La scène filmée sest déroulée ce vendredi soir à lÎle-Saint-Denis, une commune de Seine-Saint-Denis, précise de son côté une source policière à BFMTV, qui évoque une (…)

Accusée sur les réseaux sociaux davoir interpellé une conductrice voilée par une vidéo devenue virale, la préfecture de police a livré sa version des faits, ce samedi 19 octobre. Elle évoque une infraction au code de la route et un refus dobtempérer de la conductrice.

Il est 20 h 30, vendredi, quand une Citroën C3 s’engage à vive allure sur le quai de la Marine, à l’Ile Saint-Denis. La circulation est dense et la conductrice dépasse la file de voitures en empruntant la voie de tramway, selon le récit des forces de l’ordre. Elle est stoppée par une patrouille de police.

Seine-Saint-Denis : linterpellation dune femme voilée qui circulait “à vive allure” dégénère. Un chien abattu

Cette interpellation avait choqué les témoins de la scène, vendredi 18 octobre. Arrestation filmée et diffusée sur les réseaux sociaux.

L’interpellation en Seine-Saint-Denis par des éléments de la police d’une femme voilée à bord d’une voiture alimente une vive polémique, depuis vendredi soir. Sur les réseaux sociaux, une vidéo virale fait réagir, tandis que la police est accusée d’agression. Sur Twitter, la Préfecture de Police a aussitôt réfuté cette version.

Jsuis choquée , les policiers ils ont agressee une femme voilée , ils voulaient lui retirer le voile . Ya un homme qui est venu les défendre avec son chien , ils ont tué la chien à la fin pic.twitter.com/k0fglf6m5a

Sur les réseaux sociaux où la scène a été vue plusieurs centaines de milliers de fois, la colère des internautes monte. Sur les images où il n’est pas possible de distinguer la victime en question, on entend une femme hurler tandis qu’un témoin crie aux policiers de la “lâcher”.

Sur les images, les policiers demandent à la conductrice de retirer son voile, avant de tuer un chien qui les menaçait.

La Préfecture de Police n’a pas attendu longtemps pour démentir sur Twitter cette version. A l’en croire, le mauvais comportement venait plutôt de la conductrice qui avait “refusé le contrôle et insulté les policiers” tout en “faisant l’apologie du terrorisme”.

Selon la préfecture de police, cette interpellation a eu lieu après un refus de contrôle de la part de la femme voilée, et des insultes proférés à lencontre des agents de police. De plus, elle aurait proféré des paroles faisant lapologie du terrorisme, puis incité les passants, à lémeute.

La vidéo, filmée depuis Snapchat, a été partagée sur Twitter dans la nuit de vendredi à samedi. Elle montre les forces de l’ordre sortant une femme voilée d’une voiture. On entend de nombreux cris de protestation “J’ai rien fait”, ainsi que les commentaires de la personne qui filme la scène et une détonation. “Tout ça parce qu’elle était voilée, il voulait lui enlever son voile, le chien il a défendu ça l’a tué”, est-il écrit en commentaire sur la vidéo. 

#Décryptage Ile-Saint-Denis : interpellation d1 conductrice circulant à vive allure qui a refusé le contrôle et insulté les policiers, proféré des paroles faisant lapologie du terrorisme, puis incité les passants à lémeute. 1 molosse agressif neutralisé par un tir. (@MimiUzi) pic.twitter.com/P5QgOctK7O

La conductrice a tout d’abord été interpellée car “circulant à vive allure”, avant que l’arrestation ne dégénère. Sur Twitter, la préfecture de police rapporte que les policiers ont été insultés et que la femme a “proféré des paroles faisant l’apologie du terrorisme” avant d’“inciter les passants à l’émeute”. 

Seine-Saint-Denis. Une vidéo dénonce une interpellation liée au port du voile, la Préfecture dément

Et en ce qui concerne lanimal abattu, elle qualifie cet acte de neutralisation dun molosse agressif.

#Décryptage Ile-Saint-Denis : interpellation d'1 conductrice circulant à vive allure qui a refusé le contrôle et insulté les policiers, proféré des paroles faisant l'apologie du terrorisme, puis incité les passants à l'émeute. 1 molosse agressif neutralisé par un tir. (@MimiUzi) pic.twitter.com/P5QgOctK7O

La conductrice a été placée en garde à vue à Aubervilliers. Elle serait déjà connue des forces de lordre pour plusieurs outrages.