Seine-Saint-Denis : la conductrice voilée libérée près de 48 heures après son arrestation polémique – Le Parisien

Seine-Saint-Denis : la conductrice voilée libérée près de 48 heures après son arrestation polémique - Le Parisien

Seine-Saint-Denis : la conductrice voilée sera convoquée au tribunal pour outrage, rébellion et menace

Sur les réseaux sociaux, la polémique na pas cessé denfler ce week-end. Selon certains, cest à cause de son hijab que la conductrice a été arrêtée. Une version contestée par les forces de lordre.

 Ma cliente reconnaît avoir enfreint le Code de la route et opposé une résistance aux forces de lordre , explique lavocat de la conductrice, Me Hosni Maati, qui sinsurge contre la durée de la garde à vue,  du jamais-vu  selon lui au vu des faits. Elle conteste en revanche  toute violence  envers les forces de lordre.

IdentificationPolitique de confidentialité Je consens au traitement de mes données personnelles conformément à la Politique de Confidentialité à des fins de création dun compte personnel sur le site. Sinscrire* Tous les champs sont obligatoires Veuillez confirmer votre email en suivant les instructions qui vous ont été envoyées à ladresse OkRéinitialiser le mot de passeVeuillez saisir votre adresse de messagerieVeuillez saisir les caractères de limage ci-dessousRéinitialiserIdentificationPolitique de confidentialité Des instructions pour réinitialiser votre mot de passe ont été envoyées à ladresse OkSinscrireAvez-vous un compte sur fr.sputniknews.com?OuiNonSinscrire Bonjour, ! Email:Mot de passe:Se rappeler de moiConnexionJe nai pas de compte sur fr.sputniknews.comSinscrireMot de passe oublié?Politique de confidentialitéOkSinscrire Bonjour, ! Email:Pseudo:SuivantIdentificationJe possède un compte sur fr.sputniknews.com Je consens au traitement de mes données personnelles conformément à la Politique de Confidentialité à des fins de création dun compte personnel sur le site avec lutilisation du/des module(s) des réseaux sociaux. OkSupprimer votre profilEtes-vous sûr de vouloir supprimer votre profil fr.sputniknews.com?OuiNonVotre profil a été supprimé! Vous avez 30 jours pour le rétablir en cliquant sur le lien dans lemail qui a été envoyé à ladresse indiquée à linscription.Fermer Bonjour, ! Nous nous engageons à protéger vos informations personnelles et nous avons mis à jour notre Politique de Confidentialité afin de nous conformer au Règlement général sur la protection des données (GDPR), nouveau règlement de lUE qui est entré en vigueur le 25 mai 2018.

Il est 20 h 30, vendredi, quand une Citroën C3 sengage à vive allure sur le quai de la Marine, à lIle Saint-Denis. La circulation est dense et la conductrice dépasse la file de voitures en empruntant la voie de tramway, selon le récit des forces de lordre. Elle est stoppée par une patrouille de police.

Sur la vidéo filmée depuis le balcon dun habitant de limmeuble en bas duquel les faits ont eu lieu, il est possible de distinguer plusieurs policiers en train de forcer la femme à sortir de sa voiture. La scène est accompagnée par les aboiements du chien, suivie par un son de tir. Les témoins ont relayé de suite sur les réseaux sociaux les images du chien qui a tenté de protéger la femme et qui a été abattu par les policiers.

Mais le contrôle dégénère. Et pour cause, elle naurait pas voulu montrer ses papiers didentité ni descendre du véhicule, indique la police. Elle a refusé le contrôle et a insulté les policiers, elle a proféré des paroles faisant lapologie du terrorisme, puis incité les passants à lémeute , indique dans un tweet la préfecture de police de Paris.

Selon la préfecture de police, cette interpellation a eu lieu suite au refus de contrôle de la femme voilée au volant, ainsi quà ses insultes à lencontre des policiers. De plus, elle aurait proféré des paroles faisant lapologie du terrorisme, puis incité les passants à lémeute. En ce qui concerne lanimal abattu, la préfecture qualifie cet acte de neutralisation dun molosse agressif.

Le ton serait monté rapidement. Selon une source proche du dossier, elle aurait pris à témoin des gens dans la rue en prétendant quelle avait été contrôlée parce quelle portait un voile .

Ils ont également expliqué que le chien abattu appartenait à un passant qui était prêt à attaquer les officiers. Toujours selon la même source, la femme interpellée a été placée en garde à vue au commissariat dAubervilliers. La source a tenu à souligner que la femme en question était déjà connue des services de police pour plusieurs outrages.

À bord de la C3, sur la banquette arrière se trouve un pitbull, qui à un moment, réussit à séchapper de lhabitacle. Il se serait montré menaçant et a été abattu par un tir dans le flanc par les forces de police.

#Décryptage Ile-Saint-Denis : interpellation d1 conductrice circulant à vive allure qui a refusé le contrôle et insulté les policiers, proféré des paroles faisant lapologie du terrorisme, puis incité les passants à lémeute. 1 molosse agressif neutralisé par un tir. (@MimiUzi) pic.twitter.com/P5QgOctK7O

Seine-Saint-Denis : linterpellation dune femme voilée qui circulait “à vive allure” dégénère. Un chien abattu

Jsuis choquée , les policiers ils ont agressee une femme voilée , ils voulaient lui retirer le voile . Ya un homme qui est venu les défendre avec son chien , ils ont tué la chien à la fin pic.twitter.com/k0fglf6m5a

Ladministration se réserve le droit de bloquer laccès de lutilisateur à la page ou de supprimer son compte sans avertissement préalable en cas de violation par lutilisateur des règles de rédaction des commentaires ou de détection dans les actions de lutilisateur de signes dune telle violation.

Sur une vidéo tournée par un passant et qui comptabilise plus de 500 000 vues, on assiste effectivement à une interpellation agitée. On entend clairement des hurlements de femme, un homme crie : Lâchez-la, frère ! Wesh tu fais quoi ? . Les cris continuent de plus belle puis une détonation retentit.

La vidéo est rapidement devenue virale sur les réseaux sociaux, dautant plus quun commentaire indique, en légende, que lautomobiliste avait été arrêtée parce q uelle était porteuse dun jilbab, cette tenue longue tenue couvrante laissant apparaître le visage.

La préfecture de police a donné dans la foulée sur Twitter des explications sur les circonstances de linterpellation, survenue dans la soirée du 18 octobre sur lIle-Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Evoquant une «conductrice circulant à vive allure qui a refusé le contrôle et insulté les policiers, proféré des paroles faisant lapologie du terrorisme, puis incité les passants à lémeute», le même tweet précise quun «molosse agressif» a été «neutralisé par un tir». 

Seine-Saint-Denis : linterpellation dune femme voilée tourne mal

La conductrice, âgée de 35 ans, a été placée en garde à vue pour outrages et rébellion ainsi que des menaces envers une personne dépositaire de lautorité publique , indique le parquet de Bobigny.

En revanche, lapologie du terrorisme ne figure pas dans les motifs du placement en garde à vue. Ce samedi soir, celle-ci a été prolongée, le temps dentendre les témoins de linterpellation . La jeune femme nétait jusque-là pas connue de la justice.

Interrogé par BFMTV, Grégory Goupil, du syndicat de police Alliance, a également fait savoir que le voile nétait pas le motif de linterpellation et que cette femme avait été placée en garde à vue à Aubervilliers. Concernant le chien : «Il a sauté sur les fonctionnaires de police. Il nétait pas muselé», a-t-il précisé. Selon les informations de chaîne dinformations en continu, la femme en question était déjà connue des forces de lordre pour de multiples outrages.

VOIR LES COMMENTAIRESÎle-de-France & OiseFlambée de violence sur les terrains de footSeine-Saint-Denis : la conductrice voilée libérée près de 48 heures après son arrestation polémiqueMunicipales : A Paris, il ny a pas de candidat naturel pour LREM, estime Hugues RensonJeter le lait, ça a été un crève-cœur : laprès Lubrizol a éreinté les agriculteurs de lOiseGuide Shopping Le Parisien

La préfecture de police de Paris a tenté déteindre un début de polémique suite à la diffusion dune vidéo – massivement partagée sur les réseaux sociaux – montrant linterpellation dune femme voilée à lIle-Saint-Denis. Filmée par un homme depuis une fenêtre, la scène, difficile à interpréter en raison du mauvais angle sous lequel elle est filmée, montre une femme voilée brutalement sortie dun véhicule par des policiers.

Jsuis choquée , les policiers ils ont agressee une femme voilée , ils voulaient lui retirer le voile . Ya un homme qui est venu les défendre avec son chien , ils ont tué la chien à la fin pic.twitter.com/k0fglf6m5a

Seine-Saint-Denis: face aux policiers, une conductrice aurait clamé se faire contrôler à cause de son voile

Dimanche soir, vivez en direct un Olympique de Marseille – Strasbourg dune grande importance. Ce match pourrait faire basculer lune ou lautre équipe dans le haut ou le bas du classement. Une rencontre non sans enjeu à suivre à la télévision mais aussi en streaming.

#Décryptage Ile-Saint-Denis : interpellation d'1 conductrice circulant à vive allure qui a refusé le contrôle et insulté les policiers, proféré des paroles faisant l'apologie du terrorisme, puis incité les passants à l'émeute. 1 molosse agressif neutralisé par un tir. (@MimiUzi) pic.twitter.com/P5QgOctK7O

Cest le mois anniversaire Cdiscount, et à cette occasion, lenseigne renforce ses promotions. Voici 3 smartphones Xiaomi, Huawei, OnePlus en promotion à ne pas rater.

La diffusion d'une vidéo montrant une femme voilée interpellée par des policiers en Seine-Saint-Denis a soulevé un tollé sur les réseaux sociaux. La police a fait savoir que celle-ci avait refusé un contrôle routier, raison de son interpellation.

Alors que son mois anniversaire continue, Cdiscount affichent encore des promotions sur liPhone XR, un Zenbook Asus ainsi quun téléviseur Haier 4K. Profitez-en !

Seine-Saint-Denis : la police se fait interpeller sur les réseaux sociaux après larrestation dune conduct…

Ce week-end, vous assisterez à lun des grands classiques de Premier League. Manchester United contre Liverpool. Ce sont les deux équipes ayant le plus de championnats anglais à leur actif. Une rivalité historique, et un grand match à suivre sur Canal+ Sport.