Seine-Saint-Denis : une élève tente de simmoler par le feu dans son lycée – Le Point

Seine-Saint-Denis : une élève tente de s\immoler par le feu dans son lycée - Le Point

“Quand on voit des choses comme ça, on ne veut pas y croire” : difficile retour en classe après la tentativ…

Cest un lycée sans histoire, presque privilégié par rapport à dautres établissements de Seine-Saint-Denis. Lundi après-midi, une jeune fille de 18 ans sest immolée dans les couloirs du lycée Georges-Clemenceau, situé dans un quartier résidentiel de Villemomble.

Madina, scolarisée en classe de première, a été gravement brûlée au buste et aux mains et évacuée en urgence absolue en hélicoptère vers lhôpital Percy, à Clamart (Hauts-de-Seine) dans un service spécialisé pour les grands brûlés, selon une source policière. On aurait dit une torche humaine, elle hurlait : Aidez-moi ! Aidez-moi ! Puis a sauté , relate un élève de sa classe particulièrement choqué .

Selon ce dernier, elle était en cours quand tout à coup, elle a quitté la salle. Elle sest ensuite aspergée dessence, a sorti un briquet et sest immédiatement embrasée dans les couloirs. Puis, elle a couru et sest jetée devant tout le monde dune passerelle située au premier étage.

“Cette journée est un moment où il faut que lémotion puisse sexprimer et les cours ne reprendront pas forcément cet après-midi”, a ajouté le recteur, qui sest à nouveau rendu sur place mardi matin, au lendemain du drame. Lundi, vers 15H00, la jeune fille, élève en première, sétait aspergée dun produit inflammable puis avait mis le feu avant de se jeter dans le hall du lycée, devant plusieurs dizaines de témoins.

Seine-Saint-Denis. Élève immolée par le feu : un rassemblement est prévu devant le lycée Clémenceau

Alors quon était en cours, on a vu une boule de feu tomber du 1er étage à travers les vitres, raconte un lycéen en classe de première. On na pas tout de suite compris ce quil se passait. Notre professeur est sorti, puis, lorsquil a vu quil sagissait dune élève, il a éteint les flammes avec sa veste et dautres enseignants sont venus laider.

Comble de lhorreur, alors que Madina était au sol et criait de douleurs, des élèves filmaient la scène pour la diffuser sur Snapchat , dénoncent plusieurs lycéens scandalisés par cette réaction. Contredisant les différents témoignages recueillis sur place, le rectorat, qui a ouvert une cellule daide psychologique dès ce lundi après-midi, assure, lui, que le drame se serait noué dans le hall du lycée où elle se serait aspergée dessence, avant de monter au premier étage .

Dans un communiqué, le syndicat lycéen FIDL a dénoncé un drame qui révèle “un réel manque de moyens au sein de lEducation nationale pour repérer et(…)

Quoi quil en soit, lalarme de sécurité a été déclenchée dans la foulée. Les élèves ont été confinés le temps de lévacuation de la jeune fille. Les cours ont été suspendus, tandis que les lycéens et personnels en détresse ont ensuite pu sentretenir avec un psychologue. Le recteur de lacadémie de Créteil, Daniel Auverlot, sest également rendu sur place en fin daprès-midi.

“On était dans le gymnase, en cours de sport. A travers les vitres, on a vu quelque chose en feu tomber, on na pas compris ce qui se passait. On a pensé que cétait une poubelle, un objet. Notre prof est sorti avec lextincteur. Il y avait déjà deux profs qui soccupaient delle. Cest allé très, très vite”, a raconté à lAFP un élève, témoin du drame.

Seine-Saint-Denis : Une jeune fille de 18 ans a tenté de mettre fin à ses jours en simmolant par le feu dans son lycée aujourdhui – Son pronostic vital est engagé selon plusieurs sources

Une source proche du dossier indique que Madina avait déjà communiqué sur ses intentions de suicide. Elle était connue pour des troubles psychologiques et suivie par un professionnel .

Vers 15H00, cette élève de première du lycée Georges Clémenceau de Villemomble “sest aspergée dun produit inflammable dans le hall de létablissement puis a mis le feu avant de rejoindre le premier étage et de se jeter dans latrium”, a relaté lundi soir lAcadémie de Créteil dans un communiqué.

Des intentions relatées par plusieurs élèves de sa classe, qui évoquent une précédente tentative de suicide au lycée récemment et des soupçons de de harcèlement .

Sur Twitter, la présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse sest dite “bouleversée” par la tentative de suicide de cette lycéenne. “Mes pensées vont à sa famille, à ses camarades et à lensemble de la communauté éducative”, a-t-elle écrit.

Une élève de 18 ans tente de simmoler par le feu et se défenestre dans son lycée en Seine-Saint-Denis

Ce lundi soir, sur les réseaux sociaux, ils étaient nombreux à vouloir organiser, ce mardi matin, un blocus habillés tous en noir devant létablissement pour dénoncer linaction de ladministration après sa première tentative de suicide . Dès ce lundi soir, certains lycéens sétaient rassemblés pour préparer des pancartes pour la manifestation.

Seine-Saint-Denis : Une élève de 18 ans tente de simmoler par le feu dans son lycée à Villemomble

Une réunion est prévue ce mardi matin avec les enseignants. Les cours devraient reprendre à 10 heures.

Le recteur et le directeur académique se sont rendus sur place, a indiqué le rectorat à lAFP. Une cellule découte a été mise en place “auprès de la trentaine de personnels et délèves témoins”, a précisé lAcadémie de Créteil.

VOIR LES COMMENTAIRESÎle-de-France & OiseRomainville : le centre commercial Paddock Paris ouvre enfinArcueil : la recette solidaire des collégiens de Dulcie-SeptemberAbonnés+ 54 % en un an : le nombre de cyclistes explose à ParisSaint-Denis : et soudain, la basilique prend feu… pour de fauxGuide Shopping Le Parisien

Déjà proposées au prix intéressant de 59,49 euros chez Cdiscount, à loccasion du Black Friday, les baskets Adidas Stan Smith profitent de 10 euros supplémentaires offerts, grâce au code promo STAN10.

“Ca sest passé dans latrium, entre deux bâtiments. Il y a eu beaucoup de témoins”, selon un membre de léquipe éducative croisé par lAFP en fin daprès-midi à la sortie du lycée.

A loccasion du Black Friday et des jours de promotion qui laccompagnent, Rakuten propose lappareil photo hybride EOS M50 de Canon à seulement 468,99 euros.

Votre demande dinscription aux newsletters de Nice-Matin et Var-Matin à bien été prise en compte.

Elle s’appelle Madina, elle est âgée de 18 ans et elle s’est immolée par le feu, lundi 25 novembre au sein du lycée Georges Clémenceau, à Villemomble en Seine-Saint-Denis.

Elle a d’abord mis feu à son corps devant ses camarades avant de sauter de la passerelle qui donne sur le hall du lycée.

Lire aussi : Seine-Saint-Denis. Une élève s’immole par le feu en plein cours et saute du premier étage

Cet acte dramatique est encore dans toutes les têtes des lycéens qui ont vu leur camarade en feu, sauter du premier étage de l’établissement. Une version que l’académie de Créteil conteste dans un communiqué. « Les faits se sont déroulés dans le hall du lycée ».

Communiqué de l’académie de Créteil suite à la tentative de suicide d’une élève de première au lycée Georges-Clémenceau à #Villemomble pic.twitter.com/aPZtaV6EzD

Pour l’heure, les circonstances de ce drame ne sont pas précisément connues et l’académie appelle à faire attention aux fausses rumeurs qui circulent via les réseaux sociaux. Une enquête a été ouverte.

Seine-Saint-Denis : ce que lon sait de la tentative de suicide par le feu dune élève de 18 ans dans son lycée

Selon une source proche du dossier, Madina avait déjà tenté de se suicider et elle était suivie par un psychologue.

Seine-Saint-Denis : Une élève de 18 ans simmole par le feu dans son lycée

Suite à cet événement, une cellule psychologique a été mise en place lundi 25 novembre 2019 pour que les élèves puissent parler librement.

Alors que les cours ne reprendront qu’à 10h, mardi 26 novembre 2019, les élèves ont prévu de se rassembler à 9h45 devant les grilles du lycée pour dénoncer l’insécurité et leur soutien à Madina qui se trouve en « urgence absolue ».

Beaucoup se demandent « comment il est possible de reprendre une journée normal après « ça » ».

Seine-Saint-Denis. Une élève simmole par le feu en plein cours et saute du premier étage

En tout cas voilà ce que compte faire les élèves de mon lycée à Villemomble le lycée george Clemenceau pic.twitter.com/9qarJAlzVk