Seine-Saint-Denis: le lycée sous le choc après le deuxième meurtre dun élève en moins de deux mois – Le Parisien

Seine-Saint-Denis: le lycée sous le choc après le deuxième meurtre dun élève en moins de deux mois - Le Parisien

“Quand on voit des choses comme ça, on ne veut pas y croire” : difficile retour en classe après la tentativ…

Cest assez rare pour être souligné : en mars prochain, les grands partis de gauche devraient partir dans la même liste. Parti socialiste, Parti communiste, Europe écologie-les Verts, le Parti radical de gauche, la France insoumise… Ils feront équipe avec de nombreuses associations locales et politiques, parmi lesquelles Aulnay bien commun, le CADA, et Vivre mieux à Aulnay. Reste à déterminer qui tiendra quelle place, certains étant élus au conseil municipal dans lopposition. A noter quaucun logo de parti ne devrait figurer sur laffiche de campagne.

Ils veulent du sang neuf dans leurs rangs et le font savoir. Les Insoumis de Rosny cherchent à constituer une liste qui soit ouverte à tous les habitants soucieux de créer un collectif populaire attentif aux enjeux sociaux et environnementaux de la commune . Lidée : trouver des citoyens de tous les quartiers et élaborer un projet avec tous ceux qui pensent quil est vital de changer les méthodes pour gérer la ville au quotidien, en mettant la démocratie directe au cœur des décisions importantes .

iStockPoliceDRAME – Un jeune homme de 19 ans, élève dun lycée dAubervilliers, en Seine-Saint-Denis, est décédé le 22 novembre dernier des suites de ses blessures, après avoir été poignardé non loin de son domicile à Saint-Ouen. La victime, prénommée Diadié, était le cousin dAssa Traoré, la soeur dAdama Traoré, mort en 2016 dans le Val-dOise peu après son interpellation par les gendarmes.2019-11-25T21:06:45.563Z – La rédaction de LCILe lycée d'Alembert, à Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis, est à nouveau en deuil. Moins de deux mois après le décès du jeune Kewi, 15 ans, poignardé le 4 octobre dernier aux Lilas, un nouvel élève du lycée, âgé de 19 ans, est mort dans la nuit de vendredi à samedi, après avoir été poignardé dans la nuit du 17 au 18 novembre dernier, alors qu'il avait rendez-vous avec "un ami" en bas de son immeuble, à Saint-Ouen, selon une source proche de l'enquête contactée par l'AFP.

Cest désormais officiel. Karim Bouamrane (PS), qui devrait lancer sa candidature aux prochaines élections municipales à Saint-Ouen dans les prochains jours, pourra bien arborer le logo dEELV durant sa campagne. Un accord a été signé entre les deux partis. Cest Dina Deffairi-Saissac qui a été désignée cheffe de file lors dun vote interne en octobre, lequel avait été dabord contesté par certains adhérents. Notamment Shahin Vallée, cet économiste qui sest lui engagé dans la démarche du Printemps audonien , un rassemblement de partis de gauche (PCF, LFI, Generations…) et de collectifs citoyens.

Sur Facebook, Assa Traoré a réagi au décès de son cousin : "Sa vie s'est arrêtée brutalement et les nôtres ont basculé avec, encore plus, toujours plus. Violemment, injustement. Diadié a été lâchement assassiné, frappé de plusieurs coups de couteau. Il nous a quittés ce vendredi 22 novembre. Ce drame a détruit sa famille. Il a changé la vie de sa mère, de son père, de sa sœur et de ses deux frères à tout jamais." "Ces violences, cette haine destructrice doivent cesser. Je ne veux plus jamais qu'elle soit légitime dans nos quartiers, aux yeux de qui que ce soit" a-t-elle ajouté, appelant à une marche blanche ce samedi à Saint-Ouen, à partir de 14 heures.

VOIR LES COMMENTAIRESÎle-de-France & OiseTentative dassassinat à Beauvais : qui a agressé lautre le premier ?Provins : accusés davoir poussé leur ami dans les escaliers, deux marginaux face aux jugesSaint-Denis : la Banque de France cède sa place à la sous-préfectureMunicipales 2020 : lactu du 26 novembre en Seine-Saint-DenisGuide Shopping Le Parisien

La jeune victime, prénommée Diadié, était le cousin d'Assa Traoré, la soeur d'Adama, jeune homme mort lors de son interpellation par les gendarmes dans le Val-d'Oise en 2016. Elle avait été retrouvée inconsciente par les secours vers 1h du matin et souffrait de plusieurs plaies, dont une au cœur, toujours selon une source proche de l'enquête. Une enquête a été ouverte pour homicide et a été confiée à la police judiciaire de Seine-Saint-Denis.

La Black Friday Week Amazon continue encore et toujours et aujourdhui encore, de nombreuses ventes flash seront de la partie. Voici une sélection des meilleures offres avec des remises jusquà 70% pour profiter de léditon 2019.

L'AFP indique, toujours selon une source proche du dossier, qu'aucun lien n'est établi, à ce stade, entre la mort du jeune Kewi le mois dernier et celle du jeune Diadié. Cette source indique que "rien ne dit" que les deux jeunes hommes se connaissaient. Aucune piste n'est privilégiée pour l'heure. Ce lundi, plusieurs membres du personnel et plusieurs enseignants du lycée d'Alembert ont fait valoir leur droit de retrait.

La station météo connectée Netatmo est une valeur sûre du catalogue du constructeur français, quAmazon affiche avec une remise de 32% dans le cadre de son opération Black Friday. Vous pouvez en profiter pour 114,98 euros.

VIDÉO – Avec le village olympique, la Seine-Saint-Denis lance le premier chantier d'envergure des JO 2024

Le smartphone Xiaomi Mi 8 saffiche à un bon prix chez Cdiscount, à loccasion du Black Friday qui se déroule actuellement sur le site du cybermarchand. Le terminal passe de 499,90 euros à 319,99 euros, soit 36% de réduction.

La Black Friday Week se déroule chez de nombreux e-commerçants et les produits dApple sont à lhonneur : cest loccasion de faire le point sur les articles les plus populaires proposés par les sites de vente en ligne comme les AirPods, liPhone ou encore le MacBook.

Assez solitaire, la jeune fille suivie pour troubles psychiatriques avait déjà fait part de son envie de mettre fin à ses jours à ses camarades via les réseaux sociaux. Son professeur principal en avait été averti et elle avait été éloignée du lycée pendant trois semaines avant de passer à lacte. En cause daprès les témoignages de ses proches ce matin: le harcèlement sur les réseaux sociaux.

Seine-Saint-Denis : Une jeune fille de 18 ans a tenté de mettre fin à ses jours en simmolant par le feu dans son lycée aujourdhui – Son pronostic vital est engagé selon plusieurs sources

Sur un carton accroché au portail du lycée, des élèves ont écrit cette question : Pouvons-nous empêcher le suicide? Ou une tentative de suicide? Ce mardi matin, lémotion était immense devant les grilles du lycée Georges-Clemenceau à Villemomble (Seine-Saint-Denis) après la tentative dimmolation dune jeune fille de 18 ans, survenue lundi après-midi dans létablissement.

Timide, gentille, introvertie et attentionnée. Voilà les qualificatifs qui revenaient aux bouches des élèves du lycée Georges Clemenceau, à Villemomble (Seine-Saint-Denis), en décrivant leur camarade de première Emma *, 18 ans, qui sest immolée par le feu avant de se jeter dun étage dans le hall de son école vers 15 heures lundi après-midi.

SEINE-SAINT-DENIS. Une élève simmole par le feu dans son lycée

Vers 15 heures, Madina, une élève de 1re de cet établissement réputé calme, sest aspergée dun liquide inflammable au rez-de-chaussée avant de monter au 1er étage et se jeter dune passerelle sous les yeux dune trentaine de camarades. Gravement brûlée au buste et aux jambes, elle a été évacuée en urgence absolue vers lhôpital Percy, à Clamart (Hauts-de-Seine).

En Seine-Saint-Denis, une élève de 18 ans simmole par le feu et se jette dun étage Qui est Anas, létudiant qui sest immolé devant le Crous de Lyon? La précarité tue: les étudiants manifestent dans plusieurs villes de France Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro Etudiant

Ce passage à lacte, extrêmement violent, nest pas le premier à toucher le cœur de linstitution scolaire. Plusieurs tentatives dimmolation par le feu ont déjà eu lieu, en 2010, dans un lycée professionnel de Bordeaux (Gironde), en 2013, dans un collège à La Rochelle (Charente-Maritime)…

Tous décrivent une jeune fille introvertie mais souriante, isolée mais appréciée. Elle était (…) Lire la suite sur Figaro.fr

En 2011, Jonathan Destin, 16 ans, avait tenté de mettre fin par le feu à son calvaire, six longues années de harcèlement scolaire. Le 8 novembre dernier, cest un étudiant de 22 ans qui simmolait devant le Crous de Lyon, après avoir dénoncé dans un message sur Facebook la précarité dans laquelle il se trouvait.

Madina, à Villemomble, avait un profil psychologique fragile et était suivie médicalement en dehors du lycée, a expliqué Daniel Auverlot, le recteur de lacadémie de Créteil, qui sest rendu sur place le soir même du drame. Au début du mois, la jeune femme avait déjà fait état dintentions suicidaires, via un message posté sur un réseau social. Selon nos informations, des camarades avaient alerté ladministration du lycée, qui, dans la foulée, avait reçu les parents et la jeune femme. Elle était revenue en classe deux semaines plus tard.

Elle a été transportée à lhôpital de Clamart. Elle présente dimportantes brûlures à la cage thoracique, au buste et aux mains. Son pronostic vital est engagé. Une enquête a été ouverte par le parquet de Bobigny pour recherche des causes des blessures et confiée au commissariat du Raincy.

Les passages à lacte sur le lieu scolaire sont rares mais cest une éventualité quon redoute terriblement , commente Claudine Némausat, la secrétaire générale du syndicat des médecins scolaires SNMSU-Unsa. Selon des chiffres de lObservatoire de la jeunesse datant de 2015, le suicide touche chaque année 600 personnes chez les moins de 25 ans. Cest la deuxième cause de mortalité dans cette catégorie de la population.

Pour autant, le phénomène, dans les statistiques de lEducation nationale, reste peu visible. Lenquête Sivis, qui radiographie chaque année la violence dans les établissements scolaires, indique seulement que les suicides constituent 0,5 % des incidents graves recensés dans les collèges et lycées.

Létablissement était au courant de ces troubles psychologiques. Avant les vacances de la Toussaint, un élève avait alerté un professeur après que la jeune femme a déclaré vouloir se défenestrer. Elle avait alors été reçue avec ses parents par un CPE. 

Dans les classes, on ne sait pas trop comment gérer les élèves en souffrance psychologique : lélève na pas forcément envie de se confier à son prof et nous, on a peur de mal faire , relève Valérie Sipahimalani, la secrétaire générale adjointe du syndicat Snes-FSU, qui regrette que les drames comme celui de Villemomble soient traités comme des cas isolés, et pas comme une question de société importante qui concerne tout le monde.

Une jeune femme de 18 ans sest immolée par le feu ce lundi au lycée Georges Clemenceau, à Villemomble, en Seine-Saint-Denis, où elle est scolarisée, avant de se jeter par une fenêtre de létablissement, a-t-on appris de source policière. 

Alors que le nombre de médecins scolaires, faute de candidats, a fondu ces dernières années pour plafonner à quelque 900 praticiens pour 12 millions délèves, cest à linfirmerie du lycée que sexpriment généralement les plaintes des élèves en difficulté. Mais nous ne sommes pas formées à traiter la souffrance psychique, seulement à recueillir la parole. Et il est déjà difficile, parfois, de convaincre les jeunes de se confier, et encore plus de consulter , explique Brigitte Accart, infirmière scolaire dans le Val-dOise et porte-parole du syndicat Snies-Unsa.

La lycéenne, qui souffrait de troubles psychologiques, s’est «aspergée d’un liquide» dans «un coin reculé de l’établissement», le lycée Clemenceau, avant d’y mettre le feu et de se jeter du premier étage.

Seine-Saint-Denis : Une élève de 18 ans simmole par le feu dans son lycée

Pour ceux qui franchissent le cap, encore faut-il avoir les moyens de payer une consultation chez un psychologue en ville… ou de patienter. Dans certaines grandes villes et notamment en région parisienne, les délais dattente pour une consultation dans un centre médico-psychologique se comptent en semaines.

Une élève de 18 ans a tenté de s’immoler avant de se défenestrer dans son lycée de Villemomble, en Seine-Saint-Denis, ce lundi après-midi.

VOIR LES COMMENTAIRESSociétéSuicides au lycée : Un adolescent exprimant des idées de mort doit être pris au sérieuxTentative dimmolation dune jeune fille à Villemomble : les élèves du lycée sous le chocDéserts médicaux : la région Centre-Val de Loire veut salarier 150 médecins, une premièrePrécarité des étudiants : tout comprendre à lenjeu des bourses universitairesGuide Shopping Le Parisien

La Black Friday Week Amazon continue encore et toujours et aujourdhui encore, de nombreuses ventes flash seront de la partie. Voici une sélection des meilleures offres avec des remises jusquà 70% pour profiter de léditon 2019.

La station météo connectée Netatmo est une valeur sûre du catalogue du constructeur français, quAmazon affiche avec une remise de 32% dans le cadre de son opération Black Friday. Vous pouvez en profiter pour 114,98 euros.

Elle a été transportée à l’hôpital dans un état très grave.

Le smartphone Xiaomi Mi 8 saffiche à un bon prix chez Cdiscount, à loccasion du Black Friday qui se déroule actuellement sur le site du cybermarchand. Le terminal passe de 499,90 euros à 319,99 euros, soit 36% de réduction.

La Black Friday Week se déroule chez de nombreux e-commerçants et les produits dApple sont à lhonneur : cest loccasion de faire le point sur les articles les plus populaires proposés par les sites de vente en ligne comme les AirPods, liPhone ou encore le MacBook.