Toujours pas de chauffage dans plus de 300 logements à Saint …

Football Ligue 1 : les résultats et le classement de la 12e journée

Près de Rouen, les habitants d'un immeuble insalubre privés de chauffage : « On est dans la misère »

Les températures hivernales sont de retour en Normandie. C’est donc le moment de relancer les radiateurs électriques ou de faire le plein de fioul pour la chaudière. Sauf pour les habitants de la copropriété Robespierre, à Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), où six immeubles sont privés de chauffage. En cause ? Près de 60 000 € d’impayés sur la saison dernière. Le prestataire qui gère le chauffage refuse donc de relancer la machine tant que cette dette ne sera pas réglée.er novembre » qu’il a fixée.

Toujours pas de chauffage dans plus de 300 logements à Saint-Étienne-du-Rouvray

130 000 euros de dette de chauffage, 1,5 million au total Les problèmes de chauffage de l’immeuble Sorano sont anciens. En décembre 2015, le syndicat de copropriété gérant cet immeuble et cinq autres du quartier a été placé sous administration provisoire. La dette globale du syndic’ s’élève à environ 1,5 million d’euros.Rouen : un opéra rock sur la vie de Jeanne d’Arc

France Bleu La Rochelle et France Bleu

*Certains prénoms ont été changés. un bateau expo pour “”Intiatives Cœur”

Football Patrice Evra suspendu pour au moins un match par l'UEFA

Par Richard Plumet Publié le 03/11/2017 à 11:25INA Jean Gabin, conflit paysan dans l’Orne 1962

Histoire de régler une bonne fois pour toutes un problème qui revient chaque année à la même époque.

Une situation catastrophique réglée dans la douleur pour la saison de chauffe 2016-2017. « Nous avons été obligés de mobiliser une partie de la trésorerie destinée à la rénovation des ascenseurs », détaille-t-il. Lesquels ne fonctionnent pas, forçant les habitants à monter et descendre les étages à pied. Même punition pour les deux femmes enceintes vivant au sommet de la barre d’une dizaine d’étages.France Bleu Paris France Bleu Alsace France Bleu Elsass France Bleu Armorique France Bleu Auxerre France Bleu Azur France Bleu Normandie Caen France Bleu Béarn France Bleu Belfort Montbéliard France Bleu Berry France Bleu Besançon France Bleu Bourgogne France Bleu Breizh Izel France Bleu Champagne-Ardenne France Bleu Cotentin France Bleu Creuse France Bleu Drome Ardèche France Bleu Gard Lozère France Bleu Gascogne France Bleu Gironde France Bleu Herault France Bleu Normandie Rouen France Bleu Isère France Bleu La Rochelle France Bleu Limousin France Bleu Loire Océan France Bleu Lorraine Nord France Bleu Maine France Bleu Mayenne France Bleu Nord France Bleu Orléans France Bleu Pays d’Auvergne France Bleu Pays Basque France Bleu Pays de Savoie France Bleu Périgord France Bleu Picardie France Bleu Poitou France Bleu Provence France Bleu St-Etienne Loire France Bleu Sud Lorraine France Bleu Touraine France Bleu Toulouse France Bleu RCFM France Bleu Roussillon France Bleu Vaucluse window.sas.cmd.push(function() { window.sas.call(‘std’, { siteId: 70664, pageId: 537620, formatId: ‘28993’, target: ‘logement,froid,chauffage,’ }); }); Accueil Infos Société Toujours pas de chauffage dans plus de 300 logements à Saint-Étienne-du-Rouvray Société Toujours pas de chauffage dans plus de 300 logements à Saint-Étienne-du-Rouvray Par Sixtine Lys, France Bleu Normandie (Seine-Maritime – Eure) et France Bleu vendredi 3 novembre 2017 à 7:01

Concerts – Live VIDÉOS – Christophe Willem en concert pour France Bleu Live

Mais les mauvais payeurs ne s’en sortiront pas aussi facilement. “Ils ne gagneront pas ! Avec l’administrateur provisoire, je veux récupérer les éléments pour définir précisément où sont les responsabilités. Je veux savoir où sont les malhonnêtes et quels sont les copropriétaires qui, pour certains d’entre-eux, ont une dette individuelle de plus de 150 000 €”, s’insurge Joachim Moyse.

Depuis quelques jours, ce sont donc près de 800 habitants qui sont privés de chauffage. Une situation intolérable pour le maire de la commune, Joachim Moyse : “Il y a des copropriétaires, des gens véreux, qui n’ont pas payé leurs charges. Mais ce qui me préoccupe plus encore que l’absence de chauffage, c’est le fait que les habitants utilisent des appareils inadaptés. Je ne veux pas d’une catastrophe comme à Londres avec une tour qui prend feu !”er septembre 2017. Il met en demeure l’administrateur judiciaire d’effectuer tous les travaux nécessaires pour pallier cette absence totale de sécurité dans l’immeuble, « dans un délai de cinq mois ». Lesdits travaux devraient coûter entre « 150 000 euros » selon l’administrateur et « 300 000 euros » selon la mairie. Dans un immeuble voué à la destruction, d’ici « 5 à 10 ans ». 

Saint-Etienne du Rouvray en ce début novembre où une chaufferie collective a coupé le chauffage pour cause d’impayés