Saint-Étienne écarte Bordeaux et revient à trois points de Lyon et de la Ligue des champions – France Football

Saint-Étienne écarte Bordeaux et revient à trois points de Lyon et de la Ligue des champions - France Football

Saint-Étienne – Bordeaux, le vrai classique du Championnat de France

Saint-Étienne met la pression sur Lyon. Les Verts ont remporté une nette et capitale victoire face à Bordeaux (3-0), dimanche lors de la 32e journée de Ligue 1. Les Stéphanois, 4e (53 pts) reviennent à trois points de leur grand rival lyonnais (56), 3e, qui a perdu samedi à Nantes. La course à la Ligue des champions sannonce intense, tandis que lOM, 5e, compte 51 points. 

Doublé pour Debuchy. "Cest toute une ville qui veut planter son drapeau sur lEurope": lartificier en chef de Saint-Etienne, Wahbi Khazri, a comblé les ultras de Geoffroy-Guichard qui ont déployé ce message avant le coup denvoi, en plantant son premier but en trois mois ! Après avoir buté sur Benoît Costil (16e et 45e+1), linternational tunisien a trompé le gardien bordelais sur un penalty accordé après recours à lassistance vidéo (56e) pour une main de Sergi Palencia.

Sous les yeux de Bayal Sall et de Benoît Trémoulinas, anciens de la maison, l’ASSE pensait trouver la faille mais le but de Romain Hamouma était invalidé pour une position de hors-jeu, peu évidente au ralenti (13e). Quelques secondes plus tard, Wahbi Khazri était le premier à solliciter Benoît Costil, irréprochable sur les frappes lointaines de l’international tunisien (15e puis 23e). Marquée par un déchet technique important, la première mi-temps stéphanoise était plus que décevante face au groupe de Paulo Sousa, décimé, mais vaillant à l’image de l’excellent Jules Koundé. Le FCGB s’offrait même le luxe de faire trembler le Chaudron, qui devait son salut à son capitaine, Loïc Perrin, qui empêchait François Kamano de se présenter seul devant la cage forézienne (34e). Ruddy Buquet sifflait alors la mi-temps sur ce score nul et vierge.

Cest le 13e but de la saison en L1 pour lattaquant des Verts, muet depuis son doublé mi-janvier contre Marseille. Il a fêté lévénement dune passe décisive sur corner pour Mathieu Debuchy (74e), auteur dun doublé (90e).

Revenus avec d’autres intentions, les hommes de Jean-Louis Gasset obtenaient au meilleur moment un penalty salvateur. Non sanctionné dans un premier temps par l’arbitre, Sergi Palencia, coupable d’une main, était rattrapé par le VAR. Wahbi Khazri, muet depuis le 16 janvier dernier, trouvait de nouveau le chemin des filets en inscrivant son treizième but de la saison (1-0, 58e). Plus tranchants, les Verts retrouvaient enfin des couleurs à l’image de leur numéro 10. Bordeaux payait alors ses efforts et Sainté enfonçait le coup grâce à l’éternel Mathieu Debuchy, à la retombée d’un corner tiré par Khazri (2-0, 74e) et qui s’offrait même un doublé dans le temps additionnel (3-0, 90e).

Valentin Vada a bien observé l’arrivée de Paulo Sousa aux Girondins de Bordeaux. Lui qui n’est que prêté à Saint-Etienne, se verrait bien avoir sa chance la saison prochaine.

Pour le compte de la 32ème journée de Ligue 1, l’AS Saint-Etienne recevait les Girondins de Bordeaux sur sa pelouse de Geoffroy-Guichard. Accrochés par Amiens le week-end dernier (2-2), les Verts avaient de nouveau l’opportunité de se rapprocher sérieusement de l’Olympique Lyonnais. Bordeaux, de son côté, voulait enchaîner après sa belle victoire contre l’OM (2-0), mais devait composer sans plusieurs de ses cadres, suspendus ou blessés. Emmenés par deux jeunes joueurs issus du centre de formation Till Cisskho et Alexandre Lauray, les Bordelais étaient à deux doigts de surprendre d’entrée un Loïc Perrin peu inspiré sur une accélération de Yann Karamoh (1e).

 Je sens une équipe très organisée qui a lenvie de gagner. Ils savent comment ils jouent et ça fait plaisir de les voir comme ça. Les changements nont pas été faciles pour les gens au club mais je pense que léquipe avait besoin de ce déclic. Jespère que de bonnes choses vont arriver car le staff, le club, la ville et les supporters le méritent. Si je me dis que ça me conviendrait ? Je pense que je peux avoir ma chance, dans une position similaire à ici. On verra .

Geoffroy-Guichard pouvait alors imploser et profiter de la seconde période de ses joueurs, bien plus inspirés qu’auparavant, à l’image du jeune William Saliba, impressionnant du haut de ses dix-huit ans. Longtemps l’équipe des rendez-vous manqués, Saint-Etienne se rapproche à trois points de l’OL, reprend la quatrième place à l’OM et peut rêver de podium grâce à ce succès trois buts à zéro. Rémy Cabella et ses compères se déplaceront à Reims, pour un choc dans la course à l’Europe, dimanche prochain à 17h00.