Saint-Etienne – Lyon : entre Puel et Juninho, un rendez-vous brûlant – Le Parisien

Saint-Etienne – Lyon : entre Puel et Juninho, un rendez-vous brûlant - Le Parisien

La réponse de Claude Puel à Jean-Michel Aulas

Vendredi, l’AS Saint-Etienne a connu une journée mouvementée. Entre l’éviction brutale de Ghislain Printant et la nomination de Claude Puel comme nouvel entraîneur des Verts, le club stéphanois a cristallisé l’attention.

Intronisé entraîneur et manager général de l’ASSE, Puel qui siégera également au directoire du club, a plutôt bien négocié son arrivée dans le Forez. Selon les informations de l’Equipe, l’ancien manager de Leicester percevrait en effet 250 000 euros brut mensuels. C’est légèrement moins qu’à l’Olympique Lyonnais, où Puel touchait 275 000 euros.

je nai pas de recul je connais pas tous les joueurs, il y a beaucoup de blessés, je vais les accompagner sur le management du match. Il faut mettre toutes nos forces ensemble, moi je suis déjà dans lintensité, si je peux la répercuter aux joueurs ce sera bien.

« Jespère quils ne lont pas fait pour nous battre parce quils vont être déçus. » Jean-Michel Aulas a lancé les hostilités pour le derby vendredi soir, alors que l’ASSE venait d’officialiser l’arrivée de Claude Puel sur le banc des verts. Ce dernier sera donc présent à Geoffroy-Guichard ce dimanche soir face à l’OL. Il tenait d’ailleurs un point presse hier où il a répondu à son ancien président avec le sourire.

Sur la chaîne LEquipe, on a appris vendredi soir que pour le déplacement de Ghislain Printant et de ses joueurs dimanche dernier dans le Gard, les dirigeants des Verts avaient demandé à lavocat du club de venir, ce que ce dernier ne fait jamais. But de la manoeuvre, non pas tenter de déjà négocier loin du Forez avec lentraîneur de lASSE pour son départ, mais essayer de trouver dans les propos et le comportement du coach une éventuelle faute ou un élément permettant de le mettre en mauvaise position lors des négociations à venir. Avec une telle attitude, il se pourrait bien que tout cela se finisse mal. Très mal même.

« J’attendrai d’avoir la bonne phrase pour la commenter, on va la retrouver » a d’abord lancé Puel avant de réécouter la phrase de Jean-Michel Aulas. « Mouais, bon… Il ny a pas de baguette magique. Mais si on remporte le derby, ce sera sympa » a simplement déclaré le coach de Saint-Etienne. Les retrouvailles risquent d’être un peu tendues.

Une décision forte, qui a ému Rémy Cabella. Très attaché à lancien adjoint de Jean-Louis Gasset, lex-joueur de l​ASSE a adressé un message sympathique à Printant, sur les réseaux sociaux. “Tu méritais tellement mieux. Ghislain Printant, tu es un grand homme et un grand entraîneur, a-t-il déclaré. Je te remercie pour tout ce que tu mas appris! Des pleurs aux rires, je noublierai jamais. Forza mon Ghis.”