Ligue 1 : Bordeaux – Saint-Etienne EN DIRECT – Franceinfo

Ligue 1 : Bordeaux - Saint-Etienne EN DIRECT - Franceinfo

Un maximum de réussite pour Saint-Etienne à Bordeaux

Après cette défaite des Girondins de Bordeaux face à Saint-Etienne – où, on vous l’avoue, on a encore un peu de mal à s’en remettre – voici les notes Girondins4Ever des bordelais.

Costil : 6 Benito : 6 Pablo : 4 Koscielny : non noté Mexer : 5.5 Kamano : 5.5 Otávio : 6 Aït-Bennasser : 6.5 Adli : 7 Kalu : 3 Briand : 6 Jovanovic : 7

Pour la première à lextérieur depuis la nomination de Claude Puel, Saint-Étienne sest offert les Girondins de Bordeaux (0-1) au terme dun scénario ubuesque. Les Verts enchaînent une deuxième victoire et stoppent les hommes de Paulo Sousa, pourtant excellents dimanche après-midi.

Retour à laccueil Newsletter Alerte Info Recherche Ok Actualité Locales Sport Entertainment Economie Planète T'as vu ? Fake Off By the Web High-Tech Podcast Vidéos En Images Voyage Guide d'achat Le direct Services Jeux PDF Menu complet Retour à laccueil Sport  On a lhabitude avec lui , Ruffier sort un match XXL pour son retour

Après la pause, les Bordelais reprenaient rapidement la maîtrise du cuir. Si le rythme de la partie restait décousu, avec de nombreuses imprécisions techniques, les Verts, sans Loïc Perrin, sorti à la pause, éprouvaient dénormes difficultés à enchaîner deux passes. Mais ils pouvaient compter, en ce dimanche après-midi, sur un arbitrage plutôt – très – clément. En effet, sur un léger contact avec Jimmy Briand, qui filait au but, Wesley Fofana semblait se mettre à la faute mais nétait pas sanctionné (55ème). Dépités par cette décision, les Marine-et-Blanc ne sen laissaient pas compter et repartaient à loffensive. Sur un missile décoché des vingt-cinq mètres, Hwang Ui-jo obligeait Stéphane Ruffier à une parade magistrale (67ème). Très remuant depuis son entrée en jeu, le Sud-Coréen posait de très gros problèmes à l’ASSE, qui nen finissait plus de reculer et de perdre le fil de sa rencontre. Lancien offensif du Gamba Osaka pensait même ouvrir le score quelques instants plus tard, mais sa réalisation, dun plat du pied droit parfait, était logiquement refusée pour un hors-jeu de position de Jimmy Briand (69ème). Cen était trop pour Claude Puel, qui réagissait sans tarder et lançait Yohan Cabaye dans la bataille (77ème), en lieu et place dun décevant Wahbi Khazri, pour rééquilibrer son équipe.

FOOTBALL Grâce à leur gardien, les Stéphanois empochent une troisième victoire d'affilée en Ligue 1

Un choix qui savérait payant puisque les visiteurs, emmenés par un William Saliba infranchissable, terminaient mieux leur partie, malgré une nouvelle tentative vicieuse de Hwang Ui-jo, encore détournée par un Stéphane Ruffier inspiré (80ème). Le technicien stéphanois, victorieux pour sa première dans le derby de Rhône-Alpes, faisait ensuite entrer Arnaud Nordin en remplacement de Ryad Boudebouz (84ème). Là encore, ce choix se révélait payant. Trouvé dans le couloir droit, lailier ligérien pénétrait dans la surface et venait provoquer Pablo. Du pied et également du bras, laxial brésilien se mettait à la faute. Larbitre nhésitait pas et désignait le point de penalty (90ème). Un coup de pied de réparation que Denis Bouanga transformait parfaitement, expédiant le cuir, dune frappe sèche du droit, dans la lucarne de Benoît Costil (0-1, 90ème+3). Filant vers le hold-up, lASSE pouvait encore compter sur Stéphane Ruffier, impérial devant Josh Maja (90ème+4), pour préserver son court succès. Étriquée et même chanceuse, cette victoire, la troisième daffilée, permet aux Verts de retrouver la première moitié du tableau (9ème place, 14 points). Le FCGB, de son côté, rate le podium et reste bloqué au cinquième rang, avec 15 unités.

Saint-Étienne braque Bordeaux / Ligue 1 / J10 / Bordeaux-ASSE (0-1)

 Cest le coup parfait, le deuxième coup parfait , samuse Claude Puel après le hold-up de son équipe à Bordeaux (0-1). Comme face à Lyon lors du dernier match, ses joueurs ont attendu le temps additionnel au Matmut Atlantique (penalty de Bouanga à la 93e) pour empocher la mise mais  cette fois-ci, on a beaucoup plus souffert  reconnaît le nouvel homme fort du Forez. Et cest vrai que pour souffrir, ils ont souffert.

Voir le diaporamaSassuolo – Inter : la toile senflamme pour le doublé de Lukaku !Voir le diaporamaMajorque – Real Madrid : la toile senflamme pour la défaite des Madrilènes !Voir le diaporamaNice – PSG : la toile senflamme pour lexpulsion de Cyprien et HerelleVoir le diaporamaNice – PSG : les notes des Parisiens !Voir le diaporamaFIFA 20 : la toile senflamme pour la modélisation de Franck RibéryPartenairesà lire aussi Lire larticleOM – Strasbourg : “Dans le jeu ça laisse encore à désirer” Lire larticlePSG – OM : Dario Benedetto suspendu pour le Clasico ? Lire larticleOM – Villas Boas : “Le PSG joue un autre championnat” Lire larticleTottenham : Pochettino pas inquiet pour la suite ! Lire larticleOM – Strasbourg : Marseille, au bout de lennui Lire larticleArsenal : Ceballos voudrait rester à Arsenal ! Lire larticleManchester United : létrange sortie de Mourinho… Lire larticleSchalke 04 – Amine Harit : “Jai changé de mentalité”Onze Mondial est un magazine de football historique dans le paysage de la presse écrite française avec plus de 40 ans dexistence. Dans le giron du groupe Horyzon depuis 2016 dont il est le pilier de la verticale sport, Onze Mondial est le média foot qui se transmet de père en fils traitant de lactualité du ballon rond avec des news, des dossiers, des interviews exclusives et toutes les grandes compétitions en direct.

Mais comme face à Nîmes et lOL, un homme a veillé pendant quatre-vingt-dix minutes sur les Verts. Cette fois-ci, ce nétait pas Jessy Moulin mais un homme qui multiplie les miracles chaque saison depuis huit ans avec Saint-Etienne : Stéphane Ruffier ! On pourrait même dire Mr Stéphane Ruffier. Pour son retour à la compétition après sa fracture à lauriculaire de la main gauche, le gardien stéphanois a réalisé un match XXL. Un de plus :

Cétait pas mal. Cétait même très bien. Il sest entraîné normalement cette semaine. On a tout vérifié. Il avait très envie de jouer. Du coup, on lui a donné quelques ballons pour quil flambe un peu (sourires). 

Cette rencontre entre les Girondins de Bordeaux et l’AS Saint-Etienne n’était pas ciblée par l’équipe dirigeante du FCGB. Pourtant, avec les offres de fin de semaine, ils attendaient une affluence de 25000 personnes. Pari réussi puisque le Matmut Atlantique a accueilli 25952 selon la Ligue de Football Professionnel.

Objectif réussi pour laffluence au Matmut Atlantique lors de Bordeaux/Saint-Etienne – Girondins4Ever

Claude Puel peut avoir le sourire mais peut surtout dire  Merci  à son portier. Il a maintenu le navire à flot avec pas moins de sept arrêts.  Il fait un très gros match mais on va dire quon a lhabitude avec lui. Il na pas été en équipe de France pour rien et franchement tant mieux pour nous, on la avec nous , savoure son coéquipier Ryad Boudebouz.

Suite de la 10e journée ce dimanche. Saint-Étienne se déplaçait à Bordeaux et la rencontre sest achevée par un pénalty dans le temps additionnel converti par le Stéphanois Denis Bouanga. Du coup, Bordeaux pointe à deux longueurs devant lOM tandis que les Verts basculent avec un point davance. A noter quà17h, Rennes se rend à Monaco. Enfin à 21h00 place à lOM qui recevra Strasbourg au Vélodrome.

Mais attention, Stéphane Ruffier reste Stéphane Ruffier. Et pour le coup, il va falloir surveiller de très près sa relation avec son nouvel entraîneur. Les deux hommes ont en effet eu un vif accrochage autour de la demi-heure de jeu au sujet dune relance. Le ton est un peu monté. Interrogé, Claude Puel a rappelé que  tout le monde doit être concerné (par les consignes) que vous soyez un jeune ou un cadre de léquipe. On doit respecter cela car les matchs se jouent sur les détails.  Bon, cette fois-ci, tout sest bien terminé…

Et sinon ceux qui voulaient que Moulin prenne la place dun Ruffier soit disant fini, ils en pensent quoi de ce match ? Non mais sérieux… #FCGBASSE

Et puis, ce nest pas maintenant que tout va mieux quil faudrait remettre le feu à la maison verte. Aujourdhui dans celle-ci,  on respire, comme le souligne Ryad Boudebouz, on était malade et on commence à sortir de lhôpital.  Si ces trois victoires daffilée en Ligue 1 permettent à tout le monde de sentir mieux et de sinstaller dans la première partie du championnat, Claude Puel est lucide : il y a  encore beaucoup de boulot.  Mais létat de santé est tout de même bien meilleur quil y a un mois. Le patient Ruffier est là pour le confirmer !