Ligue 1. Le Stade Rennais arrache la victoire face à Saint-Etienne au Roazhon Park – Ouest-France

Ligue 1. Le Stade Rennais arrache la victoire face à Saint-Etienne au Roazhon Park - Ouest-France

Rennes crucifie Saint-Etienne sur le gong, un succès significatif pour Stéphan

La série d’invincibilité stéphanoise (onze matches sans défaite toutes compétitions confondues) a pris fin dimanche à Rennes. Dans les toutes dernières secondes. Da Silva laissé seul sur corner a eu tout le loisir de crucifier Stéphane Ruffier.

Les Stéphanois ont passé la seconde période sur le reculoir, acculés dans leur 40 mètres par des Rennais offensifs et décidés à retrouver la victoire. Ils avaient tenu bon. Mais le couperet n’était pas passé loin à plusieurs reprises.

LAS Saint-Étienne, qui avait la possibilité de monter sur le podium de la Ligue 1 en cas de victoire ce dimanche, s’est pris les pieds dans le tapis au Roazhon Park, battue sur le fil par le Stade Rennais (2-1), à loccasion de la 15e journée de Ligue 1.

Les Rennais ont apporté le danger par les côtés mais ont manqué d’assurance dans la finition avec des têtes non cadrées de Hunou (53e) et Siebatcheu (65e), puis un coup franc dans le petit filet (70e). Un retour litigieux de Palencia gênant in extremis Hunou dans la surface (77e) a même failli conduire à un pénalty. Mais ces Verts étaient solides. Pas assez. La première mi-temps avait été pourtant différente, bien que moyenne,  et plutôt équilibrée.

Les Stephanois ont pris les commandes dans cette rencontre en ouvrant la marque à la 19ème, grâce à Diony. Puis, la rencontre sest animée à la 25ème minute, avec un but de Raphinha face au club stéphanois. Larbitre a sifflé la fin de la première période sur un score de 1-1. À la 94ème, dans les arrêts de jeu, le match a définitivement basculé en faveur des hommes de Stéphan, grâce à un but de Da Silva.

Saint-Etienne n’avait toutefois pas montré grand-chose. Si les Rennais avaient allumé les premières mèches (7e, 16e) mais les Stéphanois ont frappé les premiers. A la 19e, Diony a repris au second poteau une déviation de la tête de Moukoudi, retrouvant le chemin des filets et le sourire (0-1).

Le match opposant le Stade Rennais et lASSE, comptant pour la 15ème journée de Ligue 1, sest joué au Roazhon Park. Les deux équipes se sont quittées sur un score de 2 à 1, à lavantage des Rouges et Noirs. Le 11 de départ rennais a joué en 4-4-2 classique, système préféré par Stéphan. En face, cest un 3-4-2-1 qua préféré Puel, avec Diony en pointe.

Problème, la troisième vraie incursion des Bretons est la bonne. La défense verte a craqué, dépassée, et Raphinha, bien servi, est tout seul pour piquer le ballon au-dessus de Ruffier (1-1, 25e). Cela a été le problème, dimanche. Il y a eu beaucoup de flottement dans l’arrière-garde stéphanoise en première période.

Les Verts, contrariés par les deux lignes de quatre joueurs proposés par les Rennais, ne trouvent pas la solution pour se montrer dangereux malgré six frappes. Leur jeu penchant à gauche a été prévisible. Bouanga a beaucoup tenté (5e, 6e, 42e) mais en manquant globalement de créativité et visiblement émoussé.

Composition du Stade Rennais : Edouard Mendy (16), Hamari Traoré (27), Jérémy Morel (15), Damien Da Silva (3), Adrien Hunou (23), Eduardo Camavinga (18) (puis James Léa-Siliki à la 72ème), Faitout Maouassa (17), Benjamin Bourigeaud (14), Raphael Dias Belloli (7), Romain Del Castillo (22), MBaye Niang (11) (puis Jordan Siebatcheu à la 60ème)

Brouillon dans ses initiatives, bien serré par la défense et peut-être émoussé, l’ancien Nîmois et homme en fort des Verts a été logiquement remplacé par Nordin à l’heure de jeu. Loïc Perrin, touché au genou avant la pause, n’est pas revenu sur le terrain

Retour à laccueil Newsletter Alerte Info Recherche Ok Actualité Locales Sport Entertainment Economie Planète T'as vu ? Fake Off By the Web High-Tech Podcast Vidéos En Images Voyage Guide d'achat Le direct Services Jeux PDF Menu complet Retour à laccueil Sport Le Stade Rennais s'impose à domicile 2-1 contre l'ASSE

Il navait plus marqué depuis le 13 janvier dernier. Ce jour-là, son but avait permis au Stade Rennais de lemporter sur pelouse du rival nantais (1-0). Onze mois après, Damien Da Silva a retrouvé son efficacité au meilleur des moments pour le club breton. Dune tête rageuse à la 93e minute de jeu, à la réception dun corner de Benjamin Bourigeaud, lancien Caennais a permis aux siens de lemporter à domicile devant Saint-Etienne (2-1), à loccasion de la 15e journée de Ligue 1.

Le Stade Rennais jouera contre Metz au stade Saint-Symphorien le 4 décembre 19h pour la prochaine journée. LOGC Nice sera face à lASSE le même jour exactement au même moment, au stade Geoffroy-Guichard.

Ce succès, trois jours après une défaite contre le Celtic Glasgow en Ligue Europa (3-1), permet aux Bretons de relever la tête et de remonter à la 11e place du classement, à trois points du podium. Il met fin en même temps à linvincibilité de Claude Puel sur le banc des Verts. Cest la première fois quil goûte à la défaite depuis sa nomination le 4 octobre en remplacement de Ghislain Printant. Sur une série de trois matchs sans victoire toutes compétitions confondues, lASSE reste scotchée au 9e rang, avec une unité de plus que son adversaire du jour.

“La victoire est complètement méritée sur la seconde période. On y a cru jusquau bout, on avait la sensation de tenir ce match et on aurait été très déçus de ne pas lemporter. Ce succès est significatif, on est les premiers à les faire tomber. Depuis un an, je vis une aventure incroyable avec cette équipe, dans un club qui mest très cher. Ce championnat est bizarre pour toutes les équipes. On progresse, sur un plan collectif aussi”, sest félicité après la rencontre Julien Stéphan, pas épargné par les critiques ces dernières semaines, au micro de beIN Sports.

Avant de lemporter au bout du suspense, ses joueurs ont dabord fait preuve de caractère pour répondre à louverture de score de Loïs Diony. Titulaire pour la première fois en Ligue 1 depuis le derby remporté contre lOL (1-0) le 6 octobre, lex-Dijonnais a débloqué son compteur en surgissant au second poteau sur un corner de Ryad Boudebouz dévié par Edouard Mendy (19e).

Dans une première période très équilibrée, les locaux ont aussitôt répondu grâce à Raphinha (25e). Lailier brésilien, qui monte en puissance ces dernières semaines après des débuts compliqués, a trouvé la faille dune frappe croisée du gauche dans la surface sur un service de Romain Del Castillo. Dominateurs au retour des vestiaires, les Rennais ont longtemps poussé, sans parvenir à doubler la mise. Avec laide du VAR, larbitre leur a aussi refusé un penalty sur un contact litigieux dans la surface entre Adrien Hunou et Sergi Palencia (78e).

Mais leur pression sur les buts de Stéphane Ruffier a fini par payer avec le but de la délivrance signé Da Silva. Il fallait voir les scènes de joie au Roazhon Park au coup de sifflet final pour comprendre limportance de ces trois points aux yeux des Rennais, qui tenteront de confirmer mercredi à Metz (19h). Saint-Etienne accueillera dans le même temps lOGC Nice (19h).