Un lycéen de Sarcelles arrêté après sêtre battu avec son professeur – France Bleu

Un lycéen de Sarcelles arrêté après s\être battu avec son professeur - France Bleu

A Sarcelles, un lycéen soupçonné davoir frappé un enseignant placé en garde à vue – LCI

PopulationVIOLENCES – Un élève de première a été filmé alors quil frappait violemment son professeur. Celui-ci a été mis en arrêt maladie.

Un lycéen de Sarcelles (Val-d'Oise) âgé de 19 ans a été placé en garde à vue jeudi. Il est soupçonné d'avoir violemment frappé lundi son professeur d'éducation physique, a-t-on appris de source proche de l'enquête. 

L'enseignant, en arrêt maladie pour une durée de cinq semaines, a déposé plainte jeudi, selon cette même source.  Il souffrirait d'une fracture à la main. Le lycéen avait de son côté déposé une main courante dès mardi, évoquant "un échange de coups" avec son professeur de sport. Selon le Parisien, qui a révélé l'affaire, le professeur du lycée de la Tourelle aurait été violemment agressé lundi par cet élève de première à qui il aurait demandé de retirer sa casquette. Il aurait reçu plusieurs coup de poing, toujours selon le quotidien. La scène, filmée, a été relayée sur les réseaux sociaux. 

Mais, pour Damien*, témoin de la scène après avoir été exclu de son cours danglais, le prof a déconné (sic). Au début, il essayait de le calmer, mais le mec est devenu fou, relate-t-il. Et, après sêtre fait frapper plusieurs fois, à la fin il a répondu. Ladolescent, comme la dizaine délèves présents – dont certains filmaient – nest pas intervenu. On les laissait sexpliquer, commente sans mal Damien. Si notre pote est viré, le prof doit lêtre aussi.

Sur le déroulé des faits, les versions divergent. D'un côté, certains lycéens affirment au Parisien que le professeur a commencé à donner les coups.  "Le prof a déconné  (…) Au début, il essayait de le calmer, mais le mec est devenu fou. Et, après s'être fait frapper plusieurs fois, à la fin il a répondu.", confie un lycéen qui a préféré resté anonyme. Face à ce témoignage, la communauté éducative rétorque que ce sont les adolescents qui ont "poussé" le professeur à en venir aux mains. Et que ce dernier n'a rien fait de mal. Aucune procédure n'est, d'ailleurs, engagée à son encontre. 

À lorigine de laltercation, le professeur a demandé à ladolescent… de retirer sa casquette. Et cela ne lui a pas plu donc il la frappé. Cest dramatique, souffle une élue des parents délèves. Nous essayons de faire la lumière sur ce quil sest passé précisément, et de savoir si le professeur a rendu des coups, ou non. Si cest le cas, il faudra quil soit sanctionné. Une réunion est prévue entre les parents et la direction ce vendredi.

Sarcelles : après lagression de leur collègue, les profs du lycée de la Tourelle font valoir leur droit de retrait

Une assemblée générale du personnel du lycée a eu lieu jeudi pour décider des suites à donner à cet incident, a indiqué l'établissement à l'AFP.

Lenseignant, en arrêt maladie pour une durée de cinq semaines, a déposé plainte jeudi, selon cette même source. Le lycéen avait de son côté déposé une main courante dès mardi, évoquant "un échange de coups" avec son professeur de sport.

Dans un communiqué nommé ironiquement Cest normal, on est à Sarcelles! , la communauté éducative pointe une nette baisse des résultats au baccalauréat, des locaux insalubres – comme le gymnase, ouvert à tous vents, où les fuites deau se multiplient -, ou encore un climat délétère et violent . Nous navons plus les mêmes outils. De fait, nos conditions de travail se dégradent au fur et à mesure, résume un professeur. Le lycée a aussi du mal à recruter, des profs de maths par exemple. Parce que le métier manque dattractivité!

Selon Le Parisien, qui a révélé laffaire, le professeur du lycée de la Tourelle aurait été violemment agressé lundi par cet élève de première à qui il aurait demandé de retirer sa casquette. Il aurait reçu plusieurs coup de poing, toujours selon le quotidien. La scène, filmée, a été relayée sur les réseaux sociaux.

Lenseignant met en avant tous les projets mis en place par la communauté éducative. Ce lycée, ce nest pas que du noir, insiste-t-il. On organise des sorties, on essaye dinnover dans les contenus pédagogiques. Nous croyons en ce que nous faisons ! Oui, sinon on serait partis, reprend une enseignante, elle aussi présente depuis une vingtaine dannées. Nous ne lâchons pas. Mais, on ne sattend pas à voir de telles violences quand nous venons remplir notre mission.

Un assemblée générale des personnels du lycée a eu lieu jeudi pour décider des suites à donner à cet incident, a indiqué létablissement.

Les professeurs du lycée polyvalent de La Tourelle, à Sarcelles, ont exercé leur droit de retrait, ce jeudi en début daprès-midi. Dès le matin, ils avaient refusé de faire classe. Cela intervient trois jours après la violente agression dun enseignant, dans les couloirs de létablissement, qui compte 1 300 élèves. Cela a été lélément déclencheur de notre action, explique un professeur. Mais les problèmes sont plus larges, plus profonds.