Strasbourg: Tarifs des amendes en hausse, agents en civil ou …

Strasbourg: Tarifs des amendes en hausse, agents en civil ou ...

Des contrôleurs en civil et des amendes plus chères dans les bus et trams de la CTS

La Compagnie des transports strasbourgeois (CTS) annonce ce mardi 14 novembre, qu’elle va durcir son dispositif de lutte contre la fraude. A Strasbourg, le taux de fraude n’est pas le plus élevé de France (9,7% contre 14% à Lyon par exemple ou 10,6% à Rennes), mais elle coûte tout de même 4 millions d’euros par an à la CTS.Actus Les auditeurs de France Bleu découvrent le nouvel album d'Eddy MitchellLa fréquentation du site est certifiée par l’OJD

Bus et trams à Strasbourg : des amendes plus chères à partir du 1er décembre

Partager Twitter Partager Envoyer AlsaceStrasbourgBas-Rhintransportséconomie publicité Alsace, Champagne-Ardenne,LorraineUne précision importante car certains Strasbourgeois ont parfois indiqué être faussement « contrôlés » par des personnes prétendant travailler pour le compte de la CTS, camouflée en tenue civile. Des témoignages difficiles à recouper.

table.tableizer-table { font-size: 16px; border: 1px solid #CCC; font-family: Georgia, serif; } .tableizer-table td { padding: 4px; margin: 3px; border: 1px solid #CCC; } .tableizer-table th { background-color: #F9061E; color: #FFF; font-weight: bold; } En 2017 Au 1er décembre 2017 Hausse Infraction       Absence de titre 51 60 18% Ticket non-valable / non validé ou périmé 34 40 18% Ticket non validé en correspondance 2 5 150% Frais de dossier       Paiement différé 38 40 5% Oubli de Badgéo 15 20 33% Incivilités       Interdiction de fumer 68 70 3% Pieds sur les sièges 68 70 3% Autres infractions 150 150   Refus d’obtempérer 150 150 La CTS est en revanche bien imprécise sur le surcoût que ces recrutements et redéploiements vont lui coûter (+33% d’effectifs au total, qui s’ajoute à l’augmentation de 57% depuis 2010). Elle répond que passer de 9,7% à 8,7% de fraude représenterait 500 000 euros de recettes supplémentaires par an.

Événements Gagnez le DVD "Noël d'Enfer", le spectacle des Chevaliers du Fiel

La CTS met en place un nouveau dispositif de lutte contre la fraude by Aymeric Robert on ScribdApres une baisse, les chiffres de la fraude stagnent. pic.twitter.com/602xYCzyCD

Brèves  Des contrôleurs en civil et des amendes plus chères dans les bus et trams de la CTS Par Jean-François Gérard publié le 15/11/2017 à 06h00 0 commentaire  0 googletag && googletag.cmd.push(function() { deskOnly(function() { jQuery(‘.div-gpt-ad-top–desk’).attr(‘id’, ‘div-gpt-ad-top’); googletag.display(‘div-gpt-ad-top’); }); }); googletag && googletag.cmd.push(function() { lapOnly(function() { jQuery(‘.div-gpt-ad-top–lap’).attr(‘id’, ‘div-gpt-ad-top’); googletag.display(‘div-gpt-ad-top’); }); }); googletag && googletag.cmd.push(function() { palmOnly(function() { jQuery(‘.div-gpt-ad-top–palm’).attr(‘id’, ‘div-gpt-ad-top’); googletag.display(‘div-gpt-ad-top’); }); }); La Compagnie des transports de Strasbourg (CTS) s’attaque une nouvelle fois à la fraude. En plus d’augmenter les prix, la CTS va surtout disséminer des contrôleurs qui vont se fondre parmi les voyageurs, sans uniforme, pour plus de surprise. Strasbourg est plutôt parmi les bons élèves en termes de fraudes dans les transports. La Compagnie des transports strasbourgeois (CTS) estime que son taux de titres non validés de 9,7% est en partie due à sa tarification solidaire, qui permet à la moitié de ses 120 000 abonnés de payer 13 euros ou moins par mois.

Alsace, Champagne-Ardenne, Lorraine

Football Mondial 2018 : regardez le match amical Allemagne-France et réagissez en direct sur Facebook avec Patrice Loko

Le savoir-faire de la compagnie TCL peut dérouter. Cet automne, une mobilisation inédite des usagers a eu pour objet de laisser des tickets encore valables près des machines à composter. Elle faisait suite à une campagne de communication contre-productive. Ce geste de solidarité et de sobriété est possible car les titres de transport sont valables une heure (comme à Strasbourg, sauf pour les allers-retours).

Dans la Marne, Joël a adapté son emploi à son handicap