Strasbourg vote un calendrier de sortie des véhicules diesel, interdits en 2025 dans la ville – 20 Minutes

Strasbourg vote un calendrier de sortie des véhicules diesel, interdits en 2025 dans la ville - 20 Minutes

La ville de Strasbourg veut interdire le diesel à lhorizon 2025

La ville de Strasbourg a adopté un calendrier dinterdiction progressive des véhicules les plus polluants, qui doit aboutir au bannissement total des véhicules diesel à lhorizon 2025.

Par cette délibération, adoptée en conseil municipal lundi, la mairie sengage à déployer une Zone à faibles émissions (ZFE) sur son territoire à partir du 1er janvier 2021, avec dabord linterdiction des véhicules non classés sans vignette CritAir, puis des vignettes 5 en 2022, 4 en 2023, 3 en 2024 et 2 en 2025.

Le maire de Strasbourg, Roland Ries, ne veut plus tergiverser sur ce sujet. “On a eu de longues discussions sur le calendrier de mise en oeuvre. Certains souhaitaient que lhorizon soit 2030. Moi sur Strasbourg, très franchement, je suis sous la pression dassociations qui militent puissamment et qui menvoient des mails. Ils me disent : faites quelque chose ” explique t-il, en sachant pertinemment que “certains vont être critiques. Ils vont dire quils ne peuvent plus aller au travail. mais nécessité fait loi. Cest obligé de le faire dans un calendrier rapproché, cest mon point de vue”. 

Lobjectif final est la sortie des pastilles CritAir 2 (ce qui équivaut notamment à la sortie de la totalité des véhicules diesel) au 1er janvier 2025 , selon un communiqué de la mairie.

Strasbourg interdit le diesel à horizon 2025

La mairie rappelle que lagglomération fait partie des 13 territoires en France concernés par le contentieux européen sur la qualité de lair.

La ville de Strasbourg espère à terme une harmonisation sur tout le territoire de lEurométropole (y compris lA35) en sachant que chaque maire devra prendre un arrêté pour mettre en place une zone à faibles émissions.

La Commission européenne reproche en effet à la France de ne pas respecter les limites fixées pour le dioxyde dazote (NO2), un gaz émis par les pots déchappement, qui fait tousser entre autres les agglomérations de Paris, Marseille, Lyon, Strasbourg et Toulouse.

À Strasbourg, il reviendra à léquipe issue des élections municipales de 2020 de mettre en place la ZFE, le maire Roland Ries (PS) devant abandonner son fauteuil à lissue de son mandat.

La ville de Strasbourg a adopté lundi un calendrier dinterdiction progressive des véhicules les plus polluants, qui doit aboutir à linterdiction totale des véhicules diesel dans la ville à lhorizon 2025. Par cette délibération, adoptée en conseil municipal lundi, la mairie sengage à déployer une Zone à faibles émissions (ZFE) sur son territoire, à partir du 1er janvier 2021, avec dabord linterdiction des véhicules non classés (sans vignette CritAir), puis des vignettes 5 en 2022, 4 en 2023, 3 en 2024 et 2 en 2025. Lobjectif final est la sortie des pastilles CritAir 2 (ce qui équivaut notamment à la sortie de la totalité des véhicules diesel) au 1er janvier 2025, selon un communiqué de la mairie.

On espère que cette mesure sera solidifiée par un arrêté municipal pour quelle ne soit pas rediscutée au prochain mandat , a réagi le Dr Thomas Bourdrel, fondateur du collectif Strasbourg respire . Et dajouter quun diesel récent émet jusquà six fois plus de NO2 quun véhicule essence .

Or, selon lui, un tiers de la population strasbourgeoise vit dans une rue où lair ne répond pas aux normes européennes.

La mairie rappelle que lagglomération fait partie des 13 territoires en France concernés par le contentieux européen sur la qualité de lair. La Commission européenne reproche en effet à la France de ne pas respecter les limites fixées pour le dioxyde dazote (NO2), un gaz émis par les pots déchappement, qui fait tousser entre autres les agglomérations de Paris, Marseille, Lyon, Strasbourg et Toulouse. À Strasbourg, il reviendra à léquipe issue des élections municipales de 2020 de mettre en place la ZFE, le maire Roland Ries (PS) devant abandonner son fauteuil à lissue de son mandat.

Selon lagence Santé publique France, lexposition aux particules fines qui sont dégagées par de nombreuses activités humaines fait 48 000 morts prématurées par an dans le pays.

VOIR LES COMMENTAIRESEnvironnementClimat : pourquoi la plainte de Greta Thunberg vise la France et pas les plus gros pays pollueursIls ont choisi de consommer leur propre électricitéEn partenariat avec ENEDIS

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. Léquipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas dinformations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Développer son autonomie énergétique en produisant soi-même sa propre électricité, cest le choix quont fait plus de 50 000 foyers français. Deux dentre eux nous livrent leurs motivations, entre démarche écologique, recherche déconomie dénergie et passion scientifique.

Si un état ou une ville interdit le diesel (ou lessence) est ce quil dédommage ceux qui possèdent une voiture? Finalement ce nest pas de la faute aux gens si on leur a laissé croire que les diesel est propre et pas tout le monde a assez dargent pour changer de voiture!

Les smartphones Huawei P30 et P30 Pro soffrent une nouvelle vague de réduction chez Fnac, qui offre, en plus de 200 euros de remise, une paire découteurs sans fil Freebus Lite gratuite avec le terminal.

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de sassurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

Dans quelques heures, assistez à Lyon – Paris Saint Germain en direct sur Canal+. Cest le choc de cette sixième journée de Ligue 1 Conforama, diffusé en exclusivité et en direct sur Canal+. Vous avez même la possibilité de profiter dun mois offert* !

Par cette délibération, adoptée en conseil municipal lundi, la mairie sengage à déployer une Zone à faibles émissions (ZFE) sur son territoire à partir du 1er janvier 2021, avec dabord linterdiction des véhicules non classés (sans vignette CritAir), puis des vignettes 5 en 2022, 4 en 2023, 3 en 2024 et 2 en 2025. 

“Lobjectif final est la sortie des pastilles CritAir 2 (ce qui équivaut notamment à la sortie de la totalité des véhicules diesel) au 1er janvier 2025”, selon un communiqué de la mairie. La mairie rappelle que “lagglomération fait partie des 13 territoires en France concernés par le contentieux européen sur la qualité de lair.”  

La Commission européenne reproche en effet à la France de ne pas respecter les limites fixées pour le dioxyde dazote (NO2), un gaz émis par les pots déchappement, qui fait tousser entre autres les agglomérations de Paris, Marseille, Lyon, Strasbourg et Toulouse.  

A Strasbourg, il reviendra à léquipe issue des élections municipales de 2020 de mettre en place la ZFE, le maire Roland Ries (PS) devant abandonner son fauteuil à lissue de son mandat.  

“On espère que cette mesure sera solidifiée par un arrêté municipal pour quelle ne soit pas rediscutée au prochain mandat”, a réagi le Dr Thomas Bourdrel, fondateur du collectif “Strasbourg respire”. Il sest dit “très satisfait” de la création de la ZFE strasbourgeoise, dont il souligne que le calendrier est “plus ou moins le même quà Paris et Grenoble”.  

“Un diesel récent émet jusquà six fois plus de NO2 quun véhicule essence”, a insisté le médecin, soulignant qu”u…Lire la suite sur LExpress.fr