Nouveau tremblement de terre à Strasbourg, le deuxième en un peu plus de 24 heures – actu.fr

Nouveau tremblement de terre à Strasbourg, le deuxième en un peu plus de 24 heures - actu.fr

Un Séisme de magnitude 3,1 sur léchelle de Richter. Un léger tremblement de terre a secoué Strasbourg à 14 h 38

« Il n’y a pas de sismicité naturelle connue dans cette région. Le signal a été localisé près d’un site de géothermie actif, il n’y a pas d’activités autres à cet endroit, mais le lien de cause à effet reste à démontrer », explique un représentant du réseau national de surveillance sismique (RéNaSS), qui avait enregistré mardi à 14 h 38 à cinq kilomètres au nord de Strasbourg une secousse de magnitude supérieure à 3, soit 3,1 selon le RéNaSS, 3,5 selon le CEA (Commissariat à l’énergie atomique).

L’origine naturelle n’est pas encore exclue, « c’est dans la discussion », indique le représentant du RéNaSS. Des travaux seront menés par les chercheurs sur ce séisme dans les jours, les semaines, voire les mois à venir. la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal), s’intéresse également à cet événement.

À l’intérieur : – Abritez-vous près d’un mur, d’une structure porteuse ou sous un meuble solide, – Éloignez-vous des fenêtres pour éviter les bris de verre, – Coupez l’eau, le gaz et l’électricité, – Si vous êtes à proximité d’une sortie, et uniquement dans ce cas, quittez le bâtiment et éloignez-vous.

De son côté, la Préfecture indique que des analyses sont en cours pour déterminer lorigine du séisme. Pas de certitude donc à ce stade.

La France à nouveau secouée par un séisme

En attendant, à un ou deux kilomètres près, il reste une petite incertitude sur la localisation précise du séisme de la Robertsau. « Nous n’avons pas de station de mesure à cet endroit », indique-t-on de même source et sur sa profondeur qui est de cinq à six kilomètres. Seule certitude, des événements plus petits avaient été enregistrés avant mardi par le RéNaSS et des répliques continuent ce mercredi 13 novembre (retrouvez ici notre carte des 11 secousses sismiques autour de Strasbourg dans la seule journée de mardi).

La secousse de ce séisme de magnitude 3,1 sur l’échelle de Richter n’a pas causé d’importants dommages, seulement « des dégâts mineurs » pour lesquels « les services de secours sont intervenus à trois reprises », comme pour des chutes de tuile, indique la préfecture du Bas-Rhin.

L’origine des séismes enregistrés sur des sites de géothermie profonde est un peu plus complexe à déterminer que l’origine des séismes provoqués par des tirs de carrière, de mine, proches de la surface, qui envoient des signaux bien particuliers. Les analystes du RéNaSS « les localisent et les reconnaissent grâce à une signature particulière » (retrouvez ici notre dossier sur les mesures sismiques à lEcole et observatoire des sciences de la terre de Strasbourg, qui abrite le RéNaSS).

Lindustriel Fonroche, qui construit une centrale de cogénération électricité chaleur dans lécoparc rhénan de Vendenheim-Reichstett, a réaffirmé …

IdentificationPolitique de confidentialité Je consens au traitement de mes données personnelles conformément à la Politique de Confidentialité à des fins de création dun compte personnel sur le site. Sinscrire* Tous les champs sont obligatoires Veuillez confirmer votre email en suivant les instructions qui vous ont été envoyées à ladresse OkRéinitialiser le mot de passeVeuillez saisir votre adresse de messagerieVeuillez saisir les caractères de limage ci-dessousRéinitialiserIdentificationPolitique de confidentialité Des instructions pour réinitialiser votre mot de passe ont été envoyées à ladresse OkSinscrireAvez-vous un compte sur fr.sputniknews.com?OuiNonSinscrire Bonjour, ! Email:Mot de passe:Se rappeler de moiConnexionJe nai pas de compte sur fr.sputniknews.comSinscrireMot de passe oublié?Politique de confidentialitéOkSinscrire Bonjour, ! Email:Pseudo:SuivantIdentificationJe possède un compte sur fr.sputniknews.com Je consens au traitement de mes données personnelles conformément à la Politique de Confidentialité à des fins de création dun compte personnel sur le site avec lutilisation du/des module(s) des réseaux sociaux. OkSupprimer votre profilEtes-vous sûr de vouloir supprimer votre profil fr.sputniknews.com?OuiNonVotre profil a été supprimé! Vous avez 30 jours pour le rétablir en cliquant sur le lien dans lemail qui a été envoyé à ladresse indiquée à linscription.Fermer Bonjour, ! Nous nous engageons à protéger vos informations personnelles et nous avons mis à jour notre Politique de Confidentialité afin de nous conformer au Règlement général sur la protection des données (GDPR), nouveau règlement de lUE qui est entré en vigueur le 25 mai 2018.

Un tremblement de terre de magnitude 3,4 vient de se produire à Strasbourg

Une déflagration sourde, suivie d’un tremblement, a agité Strasbourg et les communes environnantes mardi en début d’après-midi. À 14 h 38 précisément, les stations du Réseau national de surveillance sismique (RéNaSS) ont enregistré une secousse d’une magnitude de 3,1 sur l’échelle ouverte de Richter (graduée de 1 à 9).

Tremblement de terre dans la région de Strasbourg : témoignez sur ce que vous avez ressenti

« Comme un gros bruit d’explosion, le sol et les vitres ont tremblé »

Nous nous engageons à protéger vos informations personnelles et nous avons mis à jour notre Politique de Confidentialité afin de nous conformer au Règlement général sur la protection des données (GDPR), nouveau règlement de l\UE qui est entré en vigueur le 25 mai 2018.

Un léger tremblement de terre a secoué Strasbourg

Les habitants se sont rués sur les réseaux sociaux pour vérifier qu’ils n’avaient pas rêvé. « Hoenheim : comme un gros bruit d’explosion, le sol et les vitres ont tremblé », décrit Stéphanie sur la page Facebook des DNA. « À l’Esplanade, comme un avion qui dépasse le mur du son avec des tremblements sur dix secondes », confirme Véro. À Schiltigheim, « deux gros boums ça secoue ! Quelques secondes avant, le chien a aboyé et s’est réfugié près du canapé », témoigne Olivier.

Selon les autorités allemandes du land du Bade-Wurtemberg, lépicentre de ce séisme a été localisé à six kilomètres à lest de Strasbourg et à deux kilomètres au nord de la ville frontalière allemande de Kehl, sur la rive opposée du Rhin.

Plus tôt dans la journée, les appareils de mesure du RéNaSS avaient capté neuf imperceptibles tremblements de terre de magnitude 1,5 à 2,2 sur l’échelle de Richter (voir l’infographie ci-dessous à télécharger). Un phénomène relativement habituel dans les trente-trois communes de l’Eurométropole de Strasbourg, classées en « zone de sismicité 3 », c’est-à-dire présentant un risque « modéré ».

Selon la préfecture du Bas-Rhin, l’épicentre du séisme, ressenti par la population en début d’après-midi était localisé « dans le secteur Schiltigheim-Robertsau ». Les autorités allemandes du Land du Bade-Wurtemberg le placent, quant à elles, « à six kilomètres à l’est de Strasbourg et à deux kilomètres au nord de la ville frontalière allemande de Kehl, sur la rive opposée du Rhin ». Au nord de la capitale alsacienne, dans les deux cas.

Un léger tremblement de terre, de magnitude 3,3, ressenti à Strasbourg

 Sur une fissure géologique, certainement préexistante, deux blocs de croûte terrestre ont glissé lun contre lautre. Avec cette faible magnitude, cela doit concerner une petite surface, quelques centaines de mètres carrés seulement , indique Jérôme Van der Woerd, chargé de recherches au CNRS à lInstitut de physique du globe de Strasbourg. Sur son site internet, le RéNaSS précise quil sagit dun  événement induit , cest-à-dire provoqué par des activités humaines.

Les forages géothermiques expérimentaux, menés à 4 600 mètres de profondeur à Vendenheim et Reichstett, ont aussitôt été pointés du doigt.  Cest la cause la plus probable. Celle vers laquelle on soriente , confirme Jérôme Van der Woerd. Dautant que chaque carottage réalisé sur le site de lancienne raffinerie provoque son lot de microséismes (lire ci-contre).

Le bureau central sismologique français affirme qu'il n'y a aucun lien entre ce séisme et celui de la vallée du Rhône lundi. Il ne s'agit donc pas d'une réplique.

De son côté, Fonroche, lexploitant du forage, se défend dune quelconque responsabilité dans cette activité tectonique.  Lépisode sismique ressenti dans la région de Strasbourg na aucun lien avec le puits de géothermie situé au sein de lécoparc rhénan de Vendenheim-Reichstett […], celui-ci étant à larrêt depuis le 8 novembre au matin, conformément à la programmation normale des opérations en cours , affirme lopérateur.

normal depuis 2 jours macron réuni dans le plus grand secret 30 chefs d état à paris pour un forum sur la paix ,seul RT. .pas à la botte du gouvernement en parle pas d info tv rien …ça va nous coûter un pognon de dingue cette fiesta …mais bon si ce silence radio convient pourtant pour biarritz annoncé 2 mois avant …bizarre quand même non …peut être vérifié sur le net !!!forum de la paix …normal que le pays tremble le terminator élyséen est au commande.

La secousse n’a pas fait de blessés, ni de dégâts majeurs. Les pompiers du Service départemental d’incendie et de secours ont reçu une cinquantaine d’appels liés à l’événement.

À Schiltigheim, des lézardes se sont formées sur un immeuble de trois étages situé rue du Soleil. « Des petites fissures sont apparues et des fissures anciennes se sont élargies », précise l’un des locataires. Un spécialiste en sauvetage et déblaiement des sapeurs-pompiers s’est rendu sur place pour s’assurer que la stabilité du bâtiment n’était pas menacée. Ses occupants ont été autorisés à rester dans leur logement.

Le centre opérationnel départemental d'incendie et de secours (CODIS) du Bas-Rhin a indiqué à l'AFP avoir reçu dans les minutes ayant suivi la secousse "une cinquantaine d'appels", ayant entraîné vers 15 heures trois interventions des pompiers, notamment pour la fissure d'un bâtiment à Schiltigheim, au nord de Strasbourg, et pour la chute de briques d'une cheminée. 

À Strasbourg, le siège de Pôle Emploi, dans le quartier du Wacken, a été évacué. Juste à côté, les personnes présentes au sein de la Maison de la Région Grand Est ont été rassemblés sur le parking visiteurs, situé à lextérieur. 

Lundi, un séisme avait touché la vallée du Rhône, dans le Drôme et l'Ardèche. Cette secousse éclair a été d'une puissance sans équivalent en France depuis 16 ans. Quatre personnes ont été blessées, dont l'une grièvement, dans ce séisme de 5,4 sur l'échelle de Richter qui n'a duré que quelques secondes peu avant midi.

Dans l’après-midi, trois répliques d’une très faible intensité (de 1,3 à 1,7 sur l’échelle de Richter) ont été enregistrées dans l’agglomération strasbourgeoise.

En cas de nouveau séisme, la préfecture du Bas-Rhin rappelle qu’il faut s’abriter près d’un mur porteur ou d’un meuble solide et s’éloigner des fenêtres pour éviter les bris de verre. À l’extérieur, il convient de s’arrêter le plus loin possible des constructions et de tout ce qui peut s’effondrer.

Le Bureau central sismologique français, installé à Strasbourg, a déjà publié des commentaires recueillis sur sa plateforme. “Cétait un coup de tonnerre”, témoigne une habitante de Bischheim, plutôt un “grondement sourd, comme si quelquun déplaçait un meuble très lourd” raconte un autre à Entzheim. A Mittelhausbergen, on a eu limpression quun “camion percutait limmeuble” et dentendre “un bruit ressemblant à une explosion”. 

– Strasbourg: une secousse sismique ressentie à travers la ville, des immeubles évacués, lépicentre à La Robertsau

Des internautes sont très précis : “trois vagues successives doscillations verticales dont celle du milieu était la plus forte : durée estimée à 3 secondes”, écrit-on à Schiltigheim. Certains ont senti des objets ou les murs vibrer, dautres ont eu limpression que leur machine à laver arrivait en fin de cycle, dautres encore ont cru entendre exploser un pétard. 

– Secousse sismique : peur et surprise, les réactions des habitants de Strasbourg et des environs

Certains, dans leurs commentaires, expliquent quils ont eu peur, pensé à une explosion criminelle ou à la chute dune grue. Au final, il ny a donc aucun blessé et des dégâts très limités. Un observateur strasbourgeois relève : “Le chat couché sur mon bureau a (à peine) levé la tête (…) peut-être plus surpris par mon comportement que par lévénement”.

Des milliers de petites annonces en Alsace dans limmobilier, lautomobile, lemploi et les services à la personne.

Le centre opérationnel départemental dincendie et de secours (CODIS) du Bas-Rhin a indiqué à lAFP avoir reçu dans les minutes ayant suivi la secousse “une cinquantaine dappels”, ayant entraîné vers 15 heures trois interventions des pompiers, notamment pour la fissure dun bâtiment à Schiltigheim, au nord de Strasbourg, et pour la chute de briques dune cheminée. Le siège de Pôle emploi a été évacué, selon lAlsace.

Merci par conséquent de bien vouloir désactiver votre bloqueur pour la consultation de notre site.

Cette secousse survenue au lendemain de celle qui a frappé lArdèche, a atteint une magnitude de 3,3 sur léchelle de Richter selon le Réseau national de surveillance sismique (RéNaSS) de Strasbourg.