Une aide-soignante retrouvée morte au CHU de Toulouse

Une cellule d’urgence médico-psychologique (CUMP) a été mise en place notamment à destination du mari, des enfants et des amies de la victime qui se sont mobilisés pour les recherches avec les responsables de l’institution.

Cette soignante s’est suicidée! il faut nommer les choses pour y donner tout son sens, dans son cadre professionnel . Quelle symbolique ! Une pensée pour sa famille et ses collègues . Que la direction cesse de toujours dissocier les causes d’un tel acte à un contexte professionnel éprouvant . Les soignants souffrent d’effectifs chroniquement bas, de manque de reconnaissance . A méditer ..

Cherchez plutôt qui sont les responsables de cette épidémie de suicides dans toutes les professions, causés par une surcharge de travail et de soucis, ce qui se traduit par du “burn-out” destructeur…

Contrairement aux STATES le mérite n’est pas reconnu comme tel…un ou une zélée dans son travail risque même de soulever l’ire de l’entourage,surtout dans le milieu fonctionnaire.Le Président a cinq ans pour changer la donne,et il va s’y atteler..

10/01 L'Albigeois Thomas Barnouin explique dans une vidéo comment il a intégré…