Toulouse : un avion d’Air Algérie perd une pièce du train d …

Le pilote aurait rencontré de grosses difficultés lors de l’atterrissage en Algérie.

Un avion d’Air Algérie aurait perdu un élément de son train d’atterrissage au décollage de Toulouse le 8 février, a-t-on appris mardi 13 février auprès du Bureau d’enquêtes et d’analyses (BEA) qui a été notifié de l’événement.

Une pièce importante dont l’absence s’est fait ressentir à l’atterrissage. En effet, selon les informations de l’agence Sabqpress, le commandant de bord aurait eu de grosses difficultés à stabiliser l’appareil. Elle a également précisé qu’il avait été mis au courant du problème lors du décollage par la tour de contrôle mais qu’il n’avait pas souhaité faire demi-tour. “A ce stade nous n’ouvrons pas d’enquête, nous nous coordonnons avec les autorités algériennes, l’avion étant arrivé en Algérie”, a déclaré à l’AFP un porte-parole du BEA.

"A ce stade nous n’ouvrons pas d’enquête, nous nous coordonnons avec les autorités algériennes, l’avion étant arrivé en Algerie", selon un porte-parole du BEA.

Plusieurs sites spécialisés dans l’aviation, repris par des médias en ligne algériens ont fait état de la perte au décollage de l’aéroport de Toulouse, le 8 février dernier, d’une des roues du train avant d’un Boeing 737-600 d’Air Algérie, immatriculé 7T-VJR, qui opérait le vol AH-1077 à destination d’Oran. Sollicité par l’AFP, Air Algérie n’avait pas réagi mardi en fin d’après-midi.

Selon La Dépêche du Midi, qui cite des médias algériens, le pilote de l’avion a bien été alerté par la tour de contrôle de l’aéroport de Toulouse de la chute d’un corps non identifié depuis l’appareil. Il a cependant décidé de poursuivre le vol et aurait rencontrer d’importantes difficultés à stabiliser l’avion lors de l’atterrissage à Oran.

Au moins , si il a plus de train d’atterrissage, il ne pourra pas atterrir chez nous, quelques bonnes économies en perspective…..

Cet avion a perdu une partie du train d’ atterrissage avant. En fait, il semblerait que ce soit un demi axe de roue. Et la roue, qu’ est-elle devenue ???7 Est-ce que quelqu’ un l’ aurait retrouvée dans son jardin ??? C’ est plus gros qu’ une roue de poussette !!!

C’est à ce jour une des compagnie connue pour être des plus sûre .Ce d’après une très récente enquête .

La semaine dernière, un avion d’Air Algérie à destination de Beyrouth a été contraint, près d’une heure après le décollage, de retourner à l’aéroport d’Alger Houari Boumediene, en raison d’un problème technique.

U n avion d’Air Algérie a perdu un élément de son train d’atterrissage au décollage de Toulouse le 8 février, a-t-on appris mardi 13 février auprès du Bureau d’enquêtes et d’analyses (BEA) qui a été notifié de l’événement.

Un avion d'Air Algérie aurait perdu, le 8 février, un élément de son train d'atterrissage au décollage de Toulouse, dans le sud-ouest de la France, selon le bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA).

Un avion d’Air Algérie a perdu un élément de son train d’atterrissage au décollage de Toulouse le 8 février, a-t-on appris mardi 13 février auprès du Bureau d’enquêtes et d’analyses (BEA) qui a été notifié de l’événement. “A ce stade nous n’ouvrons pas d’enquête, nous nous coordonnons avec les autorités algériennes, l’avion étant arrivé à Alger”, selon un porte-parole du BEA.

Selon les premières constatations, l’avion “au décollage aurait perdu une pièce métallique qui appartiendrait à la roulette de nez” c’est-à-dire “un élément du train d’atterrissage situé sous le nez de l’avion”, a-t-on précisé de même source. La direction de l’aéroport de Toulouse a indiqué qu'”un axe de roue sectionné (…) a été retrouvé sur la piste, mais pas la roue” après le décollage de l’appareil.

Quand un Boeing d'Air Algérie perd une roue, un appareil d'United Airlines perd une partie de son réacteur en plein vol pic.twitter.com/QK1LlLlo45

Plusieurs sites spécialisés dans l’aviation, repris par des médias en ligne algériens ont fait état de la perte au décollage de l’aéroport de Toulouse, le 8 février dernier, d’une des roues du train avant d’un Boeing 737-600 d’Air Algérie, immatriculé 7T-VJR, qui opérait le vol AH-1077 à destination d’Oran. Sollicité par l’AFP, Air Algérie n’avait pas réagi mardi en fin d’après-midi.