Gilets jaunes : voici les actions en cours sur les routes à Toulouse et …

Gilets jaunes : voici les actions en cours sur les routes à Toulouse et ...

A Toulouse et en Occitanie : où et comment les gilets jaunes poursuivent le mouvement dimanche

C’est le 11e jour d’action du mouvement des Gilets jaunes. En cette nouvelle semaine de mobilisation, des actions continuent d’être menées à Toulouse et ses alentours, lundi 26 novembre 2018.

LIRE AUSSI : Gilets jaunes : voici les actions en cours sur les routes à Toulouse et aux alentours, lundi matin

Chaque rassemblement sorganise selon les personnes présentes. Mais il ny a pas à proprement parler de roulements entre des salariés actifs qui viendraient le week-end puis qui seraient relayés par des salariés à temps partiel, des retraités et des chômeurs en semaine. Chacun fait selon ses possibilités, ses contraintes professionnelles et familiales. La semaine dernière, des Gilets Jaunes ont par exemple demandé des RTT et ont pris des congés pour venir sur les points de blocage. Dautres ne viennent que la nuit.

Il s’agit surtout d‘opérations de péage gratuit, qui ont notamment bénéficié de l’appui des agriculteurs, tôt dans la matinée, au niveau de la sortie d’Eurocentre (péage de Saint-Jory), au nord de la Ville rose. Huit tracteurs sont arrivés sur place, et comptent bien rester mobilisés toute la journée (au moins) pour lever les barrières.

Gilets jaunes : des agriculteurs se joignent au mouvement, près de Toulouse

Ludovic, agriculteur et présent sur le péage Toulouse-Nord, expliquait lundi matin à Actu Toulouse soutenir le mouvement  en tant que citoyen  :

Comme dimanche, des manifestants seront encore positionnés sur des entrées et sorties dautoroute sur lensemble du territoire de lOccitanie. L’idée des gilets jaunes étant surtout de faire des barrages filtrants, avec un esprit qui va rester le même, soit des opérations de  péages gratuits . Sur chacun de ces sites, des bouchons sont à prévoir  puisque les automobilistes passent au compte-goutte.

On est sorti avec les tracteurs parce que cest notre outil de travail. Cest notre façon de soutenir les gilets jaunes.

Ces informations sont à prendre avec des précaution, en raison de la grande volatilité du mouvement : dimanche soir, en lespace de quelques heures, les Gilets Jaunes ont quitté certains endroits pour se fixer sur dautres… Toujours est-il que sur ces sites, les barrières des péages restent ouvertes et les barrages filtrants restent la règle… 

Sur cet axe de l’A62, Vinci Autoroutes relevait également la présence de manifestants sur la sortie n°9 à Castelsarrasin (Tarn-et-Garonne). Les entrées et sorties de la sortie n°8 de Valence-d’Agen (Tarn-et-Garonne) étaient toujours interdites dans les deux sens de circulation. Il est conseillé d’emprunter la sortie n°7 pour prendre la direction de Toulouse.

Est-ce un tournant dans la mobilisation des gilets jaunes à Toulouse, ou une action isolée de quelques agriculteurs ? Pour la première fois en Haute-Garonne depuis le début de la grogne, samedi 17 novembre, des agriculteurs des alentours de Toulouse se sont joints au mouvement, au niveau de la sortie Eurocentre (qui dessert Saint-Jory, Bouloc), au nord de la Ville rose, au 11e jour du mouvement, lundi 26 novembre 2018. Rappelons que, plus globalement, des gilets jaunes sont présents sur plusieurs dizaines d’échangeurs autoroutiers lundi matin dans l’agglomération.

Plusieurs milliers de “gilets jaunes” déambulent dans les rues de Toulouse

Aux alentours de 11h30, Vinci Autoroutes faisait toujours état de la présence de manifestants au niveau du péage de Muret, sur l’A64, lundi. En début d’après-midi, cette portion d’autoroute était interdite d’accès, dans les deux sens :

⚠️ En raison des #Manifestations au péage de Muret sur l'#A64sorties obligatoires sur .@ToulousePeriph :▶️ à Roques n°36 depuis Toulouse, entrées interdites en dir. de Tarbes▶️ à Muret Nord n°35 depuis Tarbes, entrées interdites en dir. de ToulouseEn 🚗écoutez @Radio1077 🎤

On restera au péage pour lever les barrières. Nous ne voulons pas bloquer le péage ou l’autoroute, l’objectif n’est pas de se mettre les automobilistes à dos ! On est partis pour rester la journée, peut-être plus si affinités… Suivant ce que va dire notre cher président demain, cela risque d’en attirer d’autres.

Pour éviter le secteur du péage de Muret #A64 :▶️depuis Roques n°36 suivre la D820, D120 et D817 en direction de Tarbes/Muret.▶️depuis Muret nord suivre la D817, D120 puis D820 en direction de @ToulousePeriph Restez vigilants lors de vos déplacements. #Infotrafic

Sur place, à Eurocentre lundi, ni drapeau, ni logo d’organisation syndicale. Et pour cause. Les Jeunes agriculteurs indiquent toujours qu’ils n’appellent pas officiellement à la mobilisation , mais précisent qu’ils  soutiennent néanmoins le mouvement .  La FDSEA Haute-Garonne est sur la même ligne.

Sur l’A61, des gilets jaunes étaient surtout présents dans l’Aude, sur la sortie n°21 de Castelnaudary, ainsi que les sorties n°23 Carcassonne Ouest et n°24 Carcassonne Est.

Les CRS ont évacué la barrière de péage de lA64 à Muret ce vendredi après-midi. Lopération sest déroulée dans le calme. Les gilets jaunes occupaient les lieux depuis samedi 17 novembre. Ils étaient une centaine sur place au moment de lévacuation.  

Voici la liste des points occupés par les gilets jaunes, relevés par Vinci Autoroutes à 14 heures :

Les “gilets jaunes” manifestaient samedi matin au centre de Toulouse, mais aussi sur plusieurs zones commerciales autour de Toulouse. Ils  menaient également des actions très éparses et mobiles dans les départements de lex-région Midi-Pyrénées.

Quelques sites, qui avaient été défendus par les gilets jaunes la semaine précédente, ont vu se rassembler quelques manifestants dans la nuit de dimanche 25 et lundi 26 novembre 2018. Ils étaient toujours présents dans la matinée, autour des dépôts de carburant de Lespinasse et de Fondeyre, ainsi que sur le rond-point de la centrale d’achat du groupe Leclerc, la Socamil, à Tournefeuille.

LIRE AUSSI : Gilets jaunes : la justice ordonne le déblocage de la centrale dachat de Leclerc, près de Toulouse

Lensemble de lagglomération toulousaine sera concerné par les filtrages et autres opérations de blocage des Gilets Jaunes, dès 7 heures, ce samedi 24 novembre. Comme le 17 novembre, des points de rendez-vous ont été diffusés sur les réseaux sociaux : parking du centre commercial de Blagnac, parking routier dEurocentre à Castelnau dEstrétefonds, parking routier de Fondeyre à Toulouse, parking dAuchan à Balma-Gramont, parking du Carrefour Labège, parking de Carrefour Portet, Intermarché de Muret, parking de Leclerc Auto à Roques-sur-Garonne, parking Grand Frais de Colomiers et parking du collège de Léguevin. De ces points de rendez-vous, les Gilets jaunes se disperseront pour occuper à nouveau les péages, ronds-points, accès aux sites stratégiques. Les Gilets jaunes souhaitent également se rassembler en centre-ville de Toulouse. Dabord prévu à 14 heures, le rassemblement a été avancé à 11 h 30, place Wilson. La préfecture de Haute-Garonne a déclaré hier quelle ne prendrait aucun arrêté dinterdiction de se rassembler en centre-ville. Une nouvelle opération escargot pourrait également avoir lieu entre Muret et Toulouse, à linitiative de motards, à partir de 7 heures.

Dimanche 25 novembre 2018, la mobilisation des Gilets Jaunes se poursuit à Toulouse et en plusieurs points de l’agglomération.

Combien seront les Gilets jaunes, en début daprès-midi en centre-ville de Toulouse ? Le rassemblement, que la préfecture na pas interdit hier, doit se tenir à 11 h 30 place Wilson ou square de-Gaulle. Les manifestants appellent à marcher dans Toulouse pour montrer leur détermination. Marchons pacifiquement et symboliquement sur Toulouse. Aucune violence de la part des gilets jaunes ne sera tolérée ! Alcool et projectiles proscrits !, indiquent des Gilets jaunes sur leur principal groupe de discussion. Dautres craignent des débordements. La manifestation, si elle a lieu, devrait être très encadrée par les forces de lordre.

Après une journée de samedi qui a vu plusieurs milliers d’entre-eux filtrer les automobilistes aux barrières de péages et sur certains ronds-points, défiler au centre-ville de Toulouse et d’Albi (TARN), et organiser des opérations escargots sur les voies rapides, plusieurs actions se poursuivent dimanche même si le nombre de Gilets Jaunes est moindre.

Les Gilets jaunes sinvitent dans les courses de Noël. En cette semaine de Black Friday, cette opération de promotions tous azimuts, les centres commerciaux et le centre-ville de Toulouse pourraient être la cible du mouvement de protestation. Hier, des appels provenant notamment du groupe Facebook Blocage 17 novembre Toulouse proposaient de filtrer les accès aux zones de Roques, Portet, Labège ou Blagnac. Et ce, malgré les mises en garde des directions de ces centres commerciaux, qui nont pas hésité à faire appel à la justice pour faire dégager leur accès, comme à Roques le 22 novembre.

LIRE AUSSI : Gilets jaunes. Barrages, manif au centre-ville et opérations escargots : récit de la journée à Toulouse

Le mouvement des Gilets jaunes, lancé le 17 novembre, a reçu le soutien des transporteurs routiers hier matin. Dès 7 heures, une opération escargot a bloqué lA64 au péage de Muret, puis a pénétré sur le périphérique vers 9 heures. Cette opération, organisée hors syndicats, a été suivie par 41 entreprises indépendantes de transport et 70 camions, selon les organisateurs. Elle a occasionné de gros ralentissements sur lA64, et au niveau de Rangueil sur le périphérique. Le reste du périphérique a été peu impacté, malgré limportante mobilisation.

À la mi-journée, les Gilets Jaunes sont rassemblés devant la raffinerie de Fondeyre à Toulouse et filtrent plusieurs rond-point du côté de Lespinasse (Haute-Garonne), au nord de la Ville rose indique à Actu Toulouse le référent du mouvement en Haute-Garonne.

Sur les routes et autoroutes de l’agglomération et de la région Occitanie, les Gilets Jaunes sont essentiellement présents aux différentes barrières de péage comme à la barrière de péage de Muret au sud de Toulouse. Selon Vinci Autoroutes, il faut plusieurs minutes avant de franchir ce barrage filtrant qui est aussi une opération  péage gratuit .

Les autoroutes qui mènent à Toulouse sont elles aussi impactées. Vinci Autoroutes informe de la présence de manifestants  quasiment sur tous les échangeurs  de l’A20, l’A64, de l’A62 et de l’A61.

Dans le détail la présence de manifestants est signalée aux sorties 56 de Labastide-Murat (Lot), 57 de Cahors Nord (Lot),  58 de Cahors Sud, 60 d’Aussonne (Tarn-et-Garonne).

🔴🔴 #giletsjaune Point circulation à 16 H dimanche 25 novembre 2018 1/2 : • Autoroute A.20, opérations péage gratuit au niveau des péages de GIGNAC, MONTFAUCON (échangeur 56), de CAHORS-Nord (échangeur 57) et de CAHORS-Sud (échangeur 58)

Sur l’A61, des manifestants sont présents sur les sorties 23 de Carcassonne Est (Aude) et 21 de Castelnaudary (Aude).

Sur l’A62, les manifestants sont présents sur les sorties 10 d’Eurocentre (Haute-Garonne), 11 de Saint-Jory (Haute-Garonne). Les sorties 9 de Castelsarrasin (Tarn-et-Garonne) et  10 de Valence d’Agen (Tarn-et-Garonne) sont elles comme samedi toujours fermées. Il n’est dont plus possible de quitter l’A62 sur environ 70 kilomètres.

Sur l’A64, le péage de Muret est donc toujours occupé, filtré et gratuit. Les manifestants sont présents sur les sorties 12 et 13 du côté de Tarbes (Haute-Pyrénées), 14 de Tournay (Haute-Pyrénées), 15 de Capvern (Haute-Pyrénées), 16 de Lannemezan (Haute-Pyrénées).

Vinci Autoroutes déconseille aux automobilistes de sortir, dans les deux sens de circulation, par la sortie 18 au niveau de Saint-Gaudens (Haute-Garonne).

Pour ce qui est des modalités de la poursuite du mouvement à Toulouse et en Haute-Garonne à partir du lundi 26 novembre 2018, les Gilets Jaunes annoncent que des réunions vont avoir lieu dimanche.