Toulouse : deux blessés lors dune fusillade dans un quartier populaire – RTL.fr

Toulouse : deux blessés lors d\une fusillade dans un quartier populaire - RTL.fr

Toulouse : fusillade à la kalachnikov en pleine rue, deux blessés, dont un entre la vie et la mort

Deux hommes ont été blessés par balles dimanche matin à Toulouse dans une fusillade qui sest déroulée dans un quartier populaire de la Ville rose, en proie au trafic de drogue, selon les pompiers. Un des hommes a été gravement blessé au thorax et a été hospitalisé, tandis que le second a été plus légèrement atteint à labdomen, selon la même source.Lhomme gravement touché était toujours “dans un état sérieux” dimanche soir, selon une source judiciaire. Les deux hommes sont âgés de 20 à 25 ans. Selon les premiers éléments de lenquête, ils se trouvaient dans deux voitures différentes, garées côte à côte, dans le quartier des Izards, au nord de Toulouse, lorsquune troisième voiture a surgi. Deux hommes en sont sortis et ont fait usage de leurs armes. “Plusieurs armes ont vraisemblablement été utilisées car des douilles de calibre différent ont été retrouvées sur place” par les enquêteurs, selon la source judiciaire.

Les deux assaillants ont pris la fuite. Une voiture de même type que celle quils avaient utilisée a été retrouvée plus tard dans une forêt voisine, incendiée. Les deux personnes blessées étaient connues des services de police, lune dentre elles en lien avec le trafic de drogue. Plusieurs quartiers toulousains et de la banlieue toulousaine ont été dernièrement le théâtre de règlements de comptes mortels sur fond de trafic de drogue. 

Retour à laccueil Newsletter Alerte Info Recherche Ok Actualité Locales Sport Entertainment Economie Planète High-Tech T'as vu ? Vidéos 20 Minutes Podcast Guide d'achat By the Web En Images Le direct Services Jeux PDF Menu complet Retour à laccueil Faits divers Deux hommes blessés lors d'une fusillade dans le quartier des Izards

Des coups de feu ont retenti de bon matin, à Toulouse. Peu avant 6h30, une fusillade a éclaté face à la station de métro Trois-Cocus, sur la voie publique.

Au moins 29 ont été identifiées au sol, peut-être plus. Tirées par une Kalachnikov ? « Trop tôt pour le dire mais sûrement une arme automatique », estime une source proche de l’enquête. L’hypothèse que les tireurs aient utilisé deux armes restait « à l’étude » hier. Un témoin aurait en effet évoqué deux tireurs, installés à l’avant et à l’arrière d’une même voiture mais comme à chaque fois, les hommes du SRPJ de Toulouse évitent les commentaires. Et ils se méfient toujours des témoignages humains dont on connaît la fragilité. L’étude des images des caméras de vidéosurveillance installées dans ce quartier « sensible » devrait rapidement permettre de préciser les circonstances exactes de cette fusillade.