Toulouse. Acte 21 des gilets jaunes : cinq manifestants interpellés au centre-ville – actu

Toulouse. Acte 21 des gilets jaunes : cinq manifestants interpellés au centre-ville - actu

Gilets jaunes à Caen : des musiciens à lamende

Une nouvelle manifestation de gilets jaunes s’est déroulée à Toulouse, samedi 6 avril 2019. Pour cet acte 21, durant lequel la pluie s’est invitée, la mobilisation a été plus faible que lors des précédentes semaines et aucun incident majeur n’a été constaté. Cependant, quelques échauffourées se dont déroulées en fin d’après-midi du côté du boulevard de la gare, où les forces de l’ordre ont fait usage de plusieurs grenades lacrymogènes, afin de repousser certains manifestants. 

Des musiciens ont été verbalisés en marge du mouvement des gilets jaunes samedi à Caen, dans le Calvados.

La raison ? Le “Chœur de l’art mais rouge” jouait « à la lisière » du périmètre interdit de manifestation par la préfecture, rapporte Ouest France. Les musiciens ont entonné des chansons sur la liberté de manifester, de manière très festive, comme la rédaction du quotidien régional a pu le constater.

En tout, une douzaine de membres du collectif d’intermittents ont été verbalisés à hauteur de 135 euros.

A Paris, plusieurs rendez-vous ont été partagés sur les réseaux sociaux. Deux manifestations ont été déclarées. La préfecture de police interdit en revanche les rassemblements de gilets jaunes dans un périmètre qui comprend les Champs Elysées, lElysée et lAssemblée Nationale.

De source policière, 18 personnes au total auraient été verbalisées pour leur présence dans le secteur interdit, samedi à Caen.

 Nous nous battons pour sauver le système de santé car si on ne le fait pas, dans six mois, il ny aura plus de sécurité sociale, plus dhôpitaux publiques, plus aucune assistance aux blessés, il est urgent de se lever là , affirme Jérôme. Les Gilets jaunes quimpérois avaient décidé, ce samedi, pour leur acte XXI, de défendre une cause précise, celle de la santé publique. Une vingtaine de personnes se sont rassemblées à la Maison du peuple, à Ergué-Armel. Le groupe a cheminé par la route, ralentissant ainsi la circulation, jusquau Centre hospitalier de Cornouaille (Chic). Dans une ambiance bon enfant, au son de  Colère dans le cathéter , la parodie réalisée par les infirmières de Valence qui a fait le buzz, les Gilets jaunes se sont installés à lentrée de lhôpital. Un cadre de santé est alors sorti pour les réprimander :  Il y a des gens qui souffrent, des gens qui meurent ici, baissez au moins la musique !