Vestiaire Collective inaugure son nouveau hub à Tourcoing

Vestiaire Collective inaugure son nouveau hub à Tourcoing

Vestiaire Collective inaugure son nouveau hub à Tourcoing

La clé : une expédition rapide. Si Vestiaire Collective a besoin d’un nouveau centre logistique, c’est parce que dans ce métier, c’est le nerf de la guerre. Les produits doivent être expédiés le plus rapidement possible. Et pour y arriver, il faut des entrepôts aux bons endroits et le plus automatisés possible. Chaque grand groupe d’internet lance des appels d’offres pour trouver le projet le plus intéressant. Là, c’est Tourcoing qui a gagné, notamment parce que c’est à une distance raisonnable de l’aéroport de Roissy. Un argument d’autant plus capital que Vestiaire collective travaille beaucoup avec l’étranger. 

Moins de deux heures, mais de moins en moins d’emplois. Ce qui est valable pour Vestiaire Collective l’est pour tous les grands acteurs. La Redoute a basé une grande partie de sa relance commerciale sur son nouveau centre logistique ouvert fin 2016. Sarenza, le leader de la vente de chaussures sur internet, a ouvert en octobre 2016 le sien en Seine-et-Marne. Là, c’est François Hollande qui était venu l’inaugurer. Et puis bien sûr, on ne peut pas oublier Amazon. On vous l’avait révélé ici même il y a quelques semaines, le groupe américain va ouvrir l’an prochain son sixième centre logistique de France là aussi près de Paris. Chez eux, la commande part en moins de deux heures après votre paiement. Tout doit donc être huilé. Reste le revers de la médaille et pas des moindres dans ces centres très robotisés : ils créent de moins en moins d’emplois.

Vestiaire Collective en pratique est un site de e-commerce sur lequel une personne peut par exemple proposer un sac à main de luxe qu’elle souhaite vendre. Après une assez lourde vérification, le site accepte environ 70% des produits proposés, avec une probable chance de le vendre sous sept jours. C’est la moyenne. Les marques les plus vendues sur le site sont Hermes, Chanel ou Saint Laurent. Le prix moyen d’un article se situe aux alentours de 400 euros. Les cibles sont donc les vrais passionnés de mode.

Un nouveau centre logistique de Vestiaire collective doit être inauguré ce lundi à Tourcoing dans les Hauts-de-France en présence de Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et de Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des comptes publics. Le site Vestiaire Collective fondé en 2009, est un peu Le Bon Coin version produits de luxe. Ce nouvel entrepôt doit être un outil clé pour permettre aux clients une rapidité maximum.

Vestiaire Collective, le site de vente en ligne de revente des produits de luxe