“Mariages chinois” de Tours: aggravation des peines réclamée en …

Soyez sûrs que je n’ai jamais détourné un centime, que je ne me suis pas enrichi, que j’ai toujours œuvré pour ce que je pensais être le bonheur des Tourangeaux » avait-il écrit.Trois mille euros par mariage Deux des accusés qui travaillaient, l’un au cabinet de Jean Germain comme directeur, François Lagière et l’autre en tant que directeur de la SPL, Jean-François Lemarchand.

Orléans: ouverture du procès en appel de l'affaire des “mariages chinois” de Tours

Ma