VAFC Réginald Ray : On a donné la victoire à Troyes

VAFC Réginald Ray :  On a donné la victoire à Troyes

Yoann Touzghar : Nous avions à cœur de renverser cette situation

Une victoire d’Auxerre ce lundi soir à Metz (13e journée de Ligue 2) et Valenciennes sera dans la zone rouge. Une position peu envieuse pour la formation nordiste, en pleine crise sportive…et en pleine vente. Le VAFC aurait même reçu une offre de reprise d’investisseurs brésiliens. Le président Eddy Zdziech fait le point. Il assure n’avoir eu aucune proposition.

On me demande de démissionner, mais si je le fais demain on fait quoi ? Jassume jusquau bout. Le club est à vendre. Et considérer que je mattache avec ce que je subis là… Ça na pas de sens. Je suis navré de ce qui se passe. Avec les groupes de supporters, ça sest bien passé pendant quatre ans et là, cest pratiquement de la haine. […] On na toujours pas de proposition. La banque daffaires a juste des demandes dinformations. Le processus suit son cours. […] Je ne moppose pas à lui (Patrick Partouche, Ndlr). Jespère quil va faire une offre. Une offre respectable. Je nen fais pas une affaire dargent.

Valenciennes veut absolument gagner pour se sortir de cette 16e place, dangereuse. Ce samedi, les Nordistes ont rendez-vous à Troyes, dans le cadre de la 13e journée de Ligue 2. Réginald Ray a convoqué un groupe de 18 joueurs. Le meilleur buteur du VAFC, Gaëtan Robail, est forfait.

Yoann Touzghar et Troyes ont renversé Valenciennes ce samedi. Menés 2-0 à la pause, les Aubois se sont imposés 4-2 dans une fin de match totalement folle (13e journée de Ligue 2). Lancien Sochalien a été déterminant, en inscrivant un doublé.

 On a pris des buts en contre en première période. Nous devions avoir plus de rigueur défensive, et ne pas avoir peur de jouer, de pousser, et de marquer ce premier but qui allait nous aider. Lexpulsion de Cuffaut nous a galvanisés. Nos milieux ont joué beaucoup plus haut, face à 4 défenseurs valenciennois, et cest ce qui a fait la différence. Nous avions à cœur de renverser cette situation et de ne pas perdre à domicile. Dans le groupe, tout le monde prend la parole et lenvie était réelle chez toute léquipe. 

Quand on a le match en main comme ça, la façon dont on perd, c’est compliqué de l’expliquer. Nous avons donné la victoire à Troyes que Troyes qui a été la chercher. On se met dans une situation de panique, sans danger, dans le premier but. On va chercher le rouge dans la poche de l’arbitre. On ne fait plus 3 passes. Il arrive ce qui arrive. On ne peut pas perdre ce genre de match en l’ayant en main comme ça. Des traces ? On le saura par la suite, dans la semaine, dans le prochain match. Perdre de cette façon, c’est dur à accepter. On a donné la victoire à Troyes, tout simplement. La défaite nous fait plonger un peu plus. Il faut assumer maintenant.