Troyes : Jonathan Tinhan, footballeur et étudiant – Canal 32

Entrez votre adresse mail pour recevoir périodiquement des informations sur Canal 32 Je minscris Home | Société | Troyes : Jonathan Tinhan, footballeur et étudiant

X Canal 32 vous conseille Saint-Parres-aux-Tertres : coup darrêt judiciaire pour le projet dextension du Leclerc Barberey-Saint-Sulpice : une opération de communication des gendarmes dans la galerie marchande Val dAuzon : les parents dun nourrisson (syndrome du bébé secoué) en détention provisoire (info lEst-Eclair) Verpillières-sur-Ource : lenquête pour disparition inquiétante continue autour de Mirella Van Troyes : un budget 2019 pour boucler les projets de la mandature Une dictée en braille pour mettre en avant son apprentissage Troyes : un rassemblement pour défendre le statut de la fonction publique 20 km de vélovoie supplémentaires pour boucler le Paris-Strasbourg Villechétif : deux blessés après un contresens sur la rocade Louison Thévenin : des parquets de basket aux podiums de miss. PrécédentSuivant Diffusion le 29/03/2019

Jonathan Tinhan est footballeur à l’Estac depuis 2017 mais il est aussi étudiant, à l’IUT de Troyes. Plusieurs étudiants de ce même établissement avaient organisé une rencontre avec le joueur, ce jeudi, au sein de la bibliothèque universitaire. L’objectif : en apprendre davantage sur l’attaquant et son parcours sur les terrains, comme sur les bancs de l’université. Rencontre.

Sortie nature : à la découverte du frelon asiatique à Aix-en-Othe Publié par Centre dInitiation à lEnvironnement dOthe et dArmance il y a 1 jour

Animation nature sur le compost mûr au jardin au Loges-Margueron Publié par Centre dInitiation à lEnvironnement dOthe et dArmance il y a 1 jour

Nuit de leau à Romilly-sur-Seine le samedi 23 mars Publié par ville de Romilly-sur-Seine il y a 9 jours

Les Grenoblois ont pourtant très bien débuté et sont parvenus à se créer des situations dangereuses dès le début du match sur une frappe de Sotoca légèrement hors cadre (16e), avant qu’Elogo n’oblige Samassa, le gardien de l’Estac, à détourner son tir du bout des gants (22e). Le GF38 avait la possession mais il allait se punir lui-même. Coulibaly perdait un ballon plein axe à trente mètres. Mbeumo profitait de l’aubaine pour s’en aller battre Maubleu d’une frappe croisée (1-0, 40e). Grenoble venait de gâcher un premier acte qu’il s’était rendu intéressant.

Les Isérois gâchaient également au début du deuxième acte. Seul aux six mètres, Elogo trouvait le moyen d’envoyer le ballon au-dessus des buts de Samassa (48e). A un quart d’heure de la fin, Philippe Hinschberger faisait entrer Boussaha et Brun pour dynamiser son attaque. Un coaching (presque) payant. Car le premier nommé égalisait d’un joli tir enroulé (1-1, 78e). Seulement, quelques minutes plus tard, Troyes égalisait grâce à un but somptueux (une reprise de volée en ciseau) de Raveloson (2-1, 83e). Le GF ne s’en est jamais remis…

À Troyes (stade de l’Aube), Troyes bat Grenoble 2-1 (1-0). Spectateurs : 4 000 environ. Arbitre : Alexandre Perreau-Niel.

Buts pour Troyes : Mbeumo (40e), Raveloson (83e). But pour Grenoble : Boussaha (78e). Avertissements : Giraudon (13e), Mbeumo (60e), Fortuné (69e) à Troyes. Coulibaly (13e) à Grenoble.

TROYES : Samassa – Tavares, Giraudon (cap), Salmier – Gonçalves, Pelé (Cordoval, 90e+1), Martins-Pereira (Kouyaté, 86e), Raveloson, Poaty – Touzghar, Mbeumo (Fortuné, 66e).

GRENOBLE : Maubleu – Gibaud (Abou Demba, 86e), Spano-Rahou (cap), Vandenabeele, Mombris – M’Changama, Coulibaly (Boussaha, 72e), Sanusi – Grange, Sotoca, Elogo (Brun, 72e).

Philippe Hinschberger (entraîneur de Grenoble) : « On a affiché trop de déchet dans ce match. On a rendu trop de ballons à l’adversaire. C’est d’ailleurs ce qui nous coûte le premier but. On s’est fait cueillir comme des bleus. On a fait des cadeaux, un peu comme au match aller (0-2). J’ai dû réveiller les joueurs à la mi-temps, car on dormait. Il nous a manqué un peu de tout. Ce fut mieux en deuxième période, on a égalisé logiquement. A 1-1, je pensais même qu’on allait finir par gagner. Donc je suis vraiment dégouté d’avoir perdu ce match. Peut-être qu’on a aussi touché nos limites. »