Opération franco-suisse : ce que l’on sait des 10 interpellés …

Opération franco-suisse : ce que l'on sait des 10 interpellés ...

Opération antiterroriste franco-suisse: un des suspects hospitalisé d'office

“Association de malfaiteurs terroriste”. Cette opération antiterroriste a été menée en France par la Sous-direction antiterroriste (SDAT) en co-saisine avec la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Elle intervient notamment dans le cadre d’une information judiciaire ouverte en France le 19 juillet pour des faits susceptibles d’être qualifiés d'”association de malfaiteurs terroriste criminelle et provocation directe à la commission d’un acte de terrorisme par un moyen de communication au public en ligne”.

Un « prétendu imam » comme meneur du projet terroriste, connu de la justice Mais ce n’est pas tout. Un suisse de 27 ans fait également partie des suspects interpellés. Il s’agit d’un homme qui se faisait appeler Abu al Muhaymin al-Bosnie sur la messagerie chiffrée Telegram. Une référence à ses origines bosniaque explique L’Express.Votre E-mailJe m’inscris Le Club

Opération antiterroriste franco-suisse: un des suspects hospitalisé d'office

Publié le 09/11/17 à 15h23 — Mis à jour le 09/11/17 à 15h23// if (typeof _nafs != “undefined” && !_nafs){ if (typeof gerAd != “undefined” && gerAd == ‘smart’){ $.smartAdRender(‘29000’); // Pavé 2 }else{ apntag.anq.push(function() { apntag.showTag(‘div_pave2’); }); } } // La crèche de Robert Ménard en mairie de Béziers retoquée définitivement

Alsace : un bébé retrouvé vivant dans un sac près d’une benne à ordures

Vous ne pouvez en sauvegarder qu’un Pour conserver le précédent brouillon, cliquez sur annuler.

Un des suspects hospitalisé en France

+ Plus d’actualité sur : La menace terroriste en France

Placé en garde à vue. L’ancien militaire a été interpellé à Menton, dans les Alpes-Maritimes, mardi. Il se trouvait toujours en garde à vue jeudi, comme huit autres suspects. Une des personnes interpellées a vu sa garde à vue levée jeudi, et a été hospitalisée d’office. “Nous les avons interpellés à partir du moment où nous pensions qu‘ils pouvaient passer à l‘acte”, a-t-il ajouté.Radicalisées sur internet, les personnes interpellées mardi matin en région parisienne, dans les Alpes-Maritimes et en Suisse, avaient été endoctrinées par un «prétendu imam», a révélé mercredi le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb.S’abonner au Monde à partir de 1 €

“Ils étaient suivis depuis le mois dernier et nous regardions leur radicalisation sur les réseaux internet et ils étaient régulièrement suivis par nos services”, a indiqué Gérard Collomb à l‘Assemblée nationale.

Opération antiterroriste en France et en Suisse: Un ancien militaire parmi les interpellés

Vaste opération antiterroriste en France et en Suisse

Vaste opération antiterroriste en France et en Suisse

Retours de Syrie: des gens “plus déçus que repentis”, prévient François Molins

Les dix personnes arrêtées mardi pour terrorisme "pouvaient passer à l'acte" — France

LIRE AUSSI >> Ce que révèlent les messages du pseudo-imam sur Telegram

Les spécialistes du domaine de la high-tech se penchent sur les coûts …

Signaler une faute d’orthographe, une erreur dans l’article, un bugdix personnes arrêtées mardi dans le cadre d’une opération antiterroriste menée en France et en Suisse, se trouve un ancien militaire, a appris Europe 1, confirmant une information du Parisien.Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, a précisé mercredi que, parmi ces personnes, figure un « prétendu imam ».

enquête a aussi été mise en place avec les autorités suisses.

#Terrorisme Un ex-militaire et un imam autoproclamé figurent parmi les 10 suspects interpellés.

Si l'évocation d'un possible rapprochement avec Marion Maréchal-Le Pen a coûté son poste à Christophe Billan, celle qui prend sa suite est sur la même ligne

Les personnes interpellées, mardi, dans des opérations antiterroristes « pouvaient passer à l'acte », selon M. Collomb

messagerie cryptée Telegram dans laquelle des projets d’actions violentes étaient évoqués. Aucun projet précis n’était néanmoins défini. « Au cours de leurs échanges, ils ont échangé sur différentes cibles potentielles et différents modes opératoires mais on ne peut pas, à ce stade, parler de projet aux contours défini », précise une source proche de l’enquête.

Opération antiterroriste : les dix interpellés "endoctrinés par un prétendu imam"

Écriture inclusive, novlangue… Qui en veut à la langue française ? Harvey Weinstein : une si longue impunitéLa France de la nationale 7

Le sommeil est vital pour la santé, la concentration, la mémoire et même la réussite. Les dernières découvertes de la science sur ses bienfaits.

« était sur le point de passer à l’acte », a indiqué l’une des sources. « Une photo de lui avait été trouvée sur les réseaux sociaux, tenant une feuille proclamant son allégeance » au groupe État Islamique (EI), ont-elles précisé.

Ce que l'on sait des opérations antiterroristes menées en France et en Suisse ce mardi

>> A lire aussi : L’inquiétant profil du Suisse interpellé en France

Terrorisme: cet inquiétant groupe de Français animé par un Suisse de 27 ans

Cette opération antiterroriste, organisée conjointement par la France et la Suisse, a été menée dans le cadre de deux récentes procédures judiciaires. Une information judiciaire a été ouverte le 19 juillet en France, pour “association de malfaiteurs terroriste criminelle, et provocation directe à la commission d’un acte de terrorisme par un moyen de communication au public en ligne”. En parallèle, une procédure pénale a été ouverte en Suisse en juin 2016, pour soupçon de violation de la loi fédérale interdisant notamment Al-Qaïda et l’organisation Etat islamique, et pour soupçon de soutien à ces organisations.

Opération antiterroriste en France et en Suisse: qui sont les suspects interpellés?

l’interpellation mardi de dix personnes dans le cadre d’une opération antiterroriste menée en région parisienne, dans le sud de la France et en Suisse, le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, a donné mercredi de nouveau détails sur ce vaste coup de filet: «Nous les avons interpellés à partir du moment où nous pensions qu’ils pouvaient passer à l’acte», a-t-il indiqué mercredi, à l’Assemblée nationale. Ces personnes participaient à un groupe de discussion de la messagerie cryptée Telegram, fréquemment utilisée par les djihadistes, dans lequel elles auraient tenu des propos inquiétants. «Ils étaient suivis depuis le mois dernier et nous regardions leur radicalisation sur les réseaux internet et ils étaient régulièrement suivis par nos services», a précisé le ministre.

Ils projetaient des attentats"Nous nous sommes aperçus qu’ils projetaient des attentats sans en avoir vraiment déterminé la cible", a ajouté M. Collomb. Dix personnes de 18 à 65 ans ont été interpellées mardi matin, en région parisienne, dans le sud de la France et en Suisse. Elles participaient à un groupe de discussion de la messagerie cryptée Telegram, prisée des jihadistes, dans lequel ils "tenaient des propos inquiétants", ont indiqué mardi des sources proches de l’enquête.

Vous devez lire et accepter la Charte de commentaires avant de poursuivre.Le feu a pris dans une boutique située dans l'immeuble concerné.

Signaler Répondre Pour réagir, je me connecte Connexion Publier Afficher plus de commentaires Remonter en haut des commentaires googletag.cmd.push(function(){googletag.display(“pave_bas”);}); être commettre interpeller projeter lutter googletag.cmd.push(function(){googletag.display(“banniere_basse”);}); Retour haut de page Politique Monde économie Culture Opinions Débats Vidéos Photos ANNONCES Auto Immobilier LOISIRS Actu télé Actu Ciné Bons plans Voyages Location de vacances Vins – Spiritueux SHOPPING L’objet du mois Achat au numéro eBuyClub Code promo Code promo Boulanger Ordinateurs portables PRATIQUE Programme TV Conjugaison Traducteur Dictionnaire Lettres gratuites Calculer sa retraite BLOGS Résultats de loterie Consommation durable MOBILE L’Obs L’Obs le Magazine Le Plus La conjugaison TéléObs BibliObs “O” Rue 89 LePlus Newsletters Services Index Plan du site Mentions légales Publicité Données personnelles Contact L’Obs – Les marques ou contenus du site nouvelobs.com sont soumis à la protection de la propriété intellectuelle × Connectez-vousPas encore de version survitaminée de la luxueuse GT pour aller sur la…

Vous avez un compte Facebook ? Connectez-vous plus rapidementLe monde en images Les photos les plus marquantes ou insolites de l’actualité.

Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, a indiqué mercredi que les dix personnes interpellées la veille en France et en Suisse dans le cadre d’une opération antiterroriste avaient été “endoctrinées par un prétendu imam” et n’avaient “pas vraiment déterminé” de cible.

Nice visé ? Selon Nice-Matin, les suspects souhaitaient tuer un policier et des civils, à Nice. Une information qui n’a pour l’heure pas été confirmée par les autorités, qui évoquent des projets d’actions violentes « mal définis » et des « propos inquiétants » à répétition, sur Telegram.

Un Suisse au cœur d'une enquête antiterroriste

L’une des dix personnes interpellées mardi matin dans les Bouches-du-Rhône, les Alpes-Maritimes, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne dans le cadre d’une opération antiterroriste, serait un ancien militaire, indique ce jeudi Le Parisien.

if( /Android|webOS|iPhone|iPad|iPod|BlackBerry|IEMobile|Opera Mini/i.test(navigator.userAgent) ) { sas_pageid=’64530/497008′; // Page : H24INFO/h24-home sas_formatid=28314; // Format : Pave Top 300×250 sas_target=”; // Ciblage SmartAdServer(sas_pageid,sas_formatid,sas_target); } if( /Android|webOS|iPhone|iPad|iPod|BlackBerry|IEMobile|Opera Mini/i.test(navigator.userAgent) ) { } Ces opérations ont été menées dans le cadre d’une information judiciaire ouverte en juillet, visant des faits susceptibles d’être qualifiés «d’association de malfaiteurs terroriste criminelle et provocation directe à la commission d’un acte de terrorisme par un moyen de communication au public en ligne». «L’enquête doit désormais établir la nature exacte du projet qu’ils fomentaient et permettre d’évaluer le degré de dangerosité exact des individus interpellés», a poursuivi Gérard Collomb, précisant que des auditions étaient en cours ainsi qu’un «important travail d’exploitation informatique et téléphonique».

Cet inquiétant groupe influencé par un Suisse de 27 ans — Opération antiterroriste

L’enquête se poursuit après le coup de filet antiterroriste ce mardi matin en France et en Suisse. 10 individus ont été interpellés par la DGSI et le RAID, parmi eux : un ex-militaire et un imam autoproclamé.

Ces procédures ont permis de cibler les individus interpellés mardi. “Les investigations (françaises) ont permis d’identifier un individu en Suisse qui avait une activité particulièrement soutenue sur les réseaux sociaux (Telegram), et ont mis en évidence qu’il avait, dans ce cadre, des contacts avec des individus demeurant en France, avec qui il évoquait notamment des projets d’actions violentes aux contours mal définis à ce stade”, a expliqué une source judiciaire. 

Tout sur des échanges avec des acteurs qui, par leurs analyses, leurs fonctions, leur audace, leur originalité, challengent l’Afrique sur l’orbite de la modernité.

C’est sur Twitter que s’est exprimée l’actrice Portia de Rossi, égalem…L‘enquête a mis en évidence que cet individu avait des contacts avec des personnes demeurant en France avec lesquelles il évoquait notamment des projets d‘actions violentes aux contours mal définis à ce stade, selon une source judiciaire française.

Opération antiterroriste franco-suisse: un des suspects hospitalisé d'office

Opération antiterroriste franco-suisse: un des suspects hospitalisé d'office

soupçonné d’être “le directeur religieux et opérationnel du groupe” ; ainsi qu’une Colombienne de 23 ans présentée comme sa compagne. 

comme le détaille “l’Express” dans un long article.Le français a fortement évolué ces derniers temps. Mal pour certains. Pas assez profondément pour d’autres. Enquête sur un pays qui ne trouve plus ses mots.
Opération antiterroriste : un ex-militaire parmi les dix interpellés

Opération antiterroriste : un ex-militaire parmi les dix interpellés

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

arrêtée lundi ainsi que huit autres personnes, dans les Bouches-du-Rhône et en région parisienne, dans le cadre d’un vaste coup de filet antiterroriste.